mardi 20 novembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles / News » Ça ne change pas les choses… sauf que
Ça ne change pas les choses… sauf que

Ça ne change pas les choses… sauf que

Le budget 2018 avait été adopté juste après son élection en novembre 2017, l’administration de Sue Montgomery avait alors déclaré qu’il ne représentait pas les choix de Projet Montréal. Le budget adopté cette semaine pour 2019 est plus conforme dit-elle à ses engagements électoraux.

La somme dont disposera l’arrondissement CDN-NDG pour 2019 s’élève à 66,8 millions $ provenant d’un transfert de l’administration centrale de 53,2 millions $ auxquels s’ajoutent la taxe locale de 9,2 millions, des revenus locaux de 3,4 millions et de l’affectation d’un million provenant d’un surplus accumulé par l’arrondissement au cours des dernières années.
On note par rapport à 2018 une augmentation de 2,2 millions $ dont 1,1 million provenant de l’augmentation du transfert central, 0,5 million des taxes et revenus locaux et d’une augmentation de l’affectation des surplus de 0,6 million $.

Cette augmentation du budget permettra à l’arrondissement d’embaucher 13 nouveaux employés afin d’offrir de meilleurs services à la population. Trois d’entre eux travailleront au service d’urbanisme plus précisemment à l’insalubrité des logements. Ainsi le nombre d’emplois annuels à temps plein passera de 470 à 483.

En réponse à Alexandre Montagano qui faisait remarquer que le budget per capita dans CDN-NDG demeure toujours le plus bas de Montréal (400$ par habitant alors qu’il se situe entre 450 et 1000$ pour les autres arrondissements) et ceux malgré les promesses faites, Sue Montgomery et Magda Popeanu ont toutes deux réaffirmé leur engagement à corriger le sous-financement historique dont souffre CDN-NDG. Elle se fera disent-elles par le biais de la réforme du financement des arrondissements prévue pour 2020.

En 2019, les dépenses par programme varieront peu par rapport à2018. En voici le détail. Les chiffres entre parenthèses représentent l’augmentation entre 2019 et 2018 :
Sports, loisirs et développement social : 10,65 millions $ (0,44)
Déneigement : 4,11 millions
Entretien chaussée et trottoirs : 9,50 millions (0,33)
Collecte des déchets et recyclage : 5,11 millions
Administration : 8,15 millions (0,72)
Bibliothèques, maisons de la culture : 10,22 millions (0,10)
Parcs : 7,73 millions (0,10)
Égouts, acqueduc : 5,00 millions
Permis, inspection, aménagement : 4,67 millions (0,21)
Relations avec les citoyens : 1,68 million

Avec le budget de dépenses vient également le programme d’investissement appelé PTI pour programme triennal d’immobilisations.

En 2019, l’arrondissement compte investir 2,22 millions $ à la réfection d’édifices, 1,50 million pour différents parcs et espaces verts et 3,10 millions pour des infrastructures routières. Un total de 6,83 millions $ d’investissement. À ce montant s’ajoutera un investissement de 17,32 millions $ par l’administration centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top