dimanche 18 novembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Élections » Remplacer Thomas Mulcair
Remplacer Thomas Mulcair

Remplacer Thomas Mulcair

Une élection partielle fédérale aura probablement lieu cet automne (après les élections générales québécoises) afin de combler le poste laissé vacant par le départ de Thomas Mulcair.

Le Parti Libéral du Canada (PLC) compte bien reprendre le comté. Les membres de l’Association libérale d’Outremont choisiront bientôt leur candidate parmi les deux aspirantes au poste.

Il y a d’abord Rachel Bendayan. Candidate officielle du Parti libéral du Canada dans Outremont en 2015, Rachel Bendayan s’est jointe au gouvernement Trudeau en tant que chef de cabinet suite à l’élection de l’Équipe Trudeau. Elle a pratiqué le droit comme avocate chez Norton Rose Fulbright pendant plus de sept ans, avec une spécialisation en arbitrage international et litige commercial, en plus d’enseigner le droit à l’Université de Montréal.

En 2015, Thomas Mulcair avait été réélu avec 18753 voix (43%) tandis que Rachel Bendayan avait par contre amélioré le score qu’avait obtenu l’ancien ministre de la justice, Martin Cauchon en 2011 (9204 voix – 24%) pour le hisser à 14377 voix (34%).

Elle affrontera une nouvelle venue, Kimberley Manning, professeure de sciences politiques à l’Université Concordia et directrice de l’Institut Simone de Beauvoir.

Active dans des dossiers tels que les femmes et la politique, les droits des enfants et des jeunes transgenres, Kimberley Manning analyse les liens familiaux et la politique à travers le prisme de la théorie féministe. Mme Manning a obtenu son doctorat de l’Université de Washington (2003), a été boursière postdoctorale au Centre for East Asian Studies de l’Université Stanford en 2003-2004.

Julia Sánchez, candidate du NPD

En août, les membres de l’Association NPD d’Outremont entérinerons fort probablement (il n’y en a pas d’autre), la candidature de Julia Sánchez comme candidate NPD.

Julia Sánchez jusqu’à tout récemment PDG du Conseil Canadien pour la coopération internationale est une gestionnaire chevronnée du développement international qui a travaillé de nombreuses années dans des pays en développement (la Bolivie, le Guatemala, le Népal et l’Inde).
Mme Sánchez a conçu et géré des programmes touchant différents secteurs, comme l’aide humanitaire, la reconstruction, la gouvernance, le renforcement de la démocratie, le développement économique local, le bénévolat international et, plus récemment, les changements climatiques.
Elle a exercé une multitude de fonctions au Canada comme à l’étranger durant ses 14 ans de carrière au Centre d’étude et de coopération internationale (CECI), et a également travaillé auprès d’Oxfam Inde, de la Global Campaign for Climate Action (GCCA), de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et de USAID.

Elle est également membre du conseil d’administration de l’Institut de financement du développement Canada (IFDC) inc., l’institution de financement du développement du Canada, exploité sous la marque FinDev Canada. Basée à Montréal, FinDev est une filiale d’Exportation et développement Canada (EDC), l’organisme de crédit à l’exportation du Canada.

Julia Sánchez vit à Ottawa depuis depuis sept ans mais compte revenir s’installer à Outremont où elle a déjà vécu.

Photo du haut : Rachel Bendayan lors de la campagne de 2015 / Archives LesActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top