mercredi 19 septembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Chroniques / Column » Courrier du lecteur / Letters to the Editor » La population sera finalement consultée

La population sera finalement consultée

Madame Valérie Plante, mairesse de Montréal
Madame Sue Montgomery, mairesse de CDN-NDG

Il semble que la population sera finalement consultée concernant l’avenir du chemin Camillien-Houde. Cette approche s’avère plus logique que l’attitude initiale de l’étonnant élu Luc Ferrandez qui souhaitait agir d’abord et réfléchir ensuite! Un certain chaos a probablement été évité…

J’ai été très déçu par l’improvisation ayant entouré ce dossier au cours des dernières semaines, et encore plus particulièrement par le fait que les autorités municipales n’aient pas jugé bon de consulter les Amis de la montagne; cet organisme connaît certainement mieux le mont Royal que l’ensemble des élus de Montréal, et son expertise s’avère des plus précieuses.
Tous s’entendent sur le fait que le chemin Camillien-Houde ne doit plus être une autoroute permettant de traverser la montagne à vive allure, et que plus d’espace doit être accordé au vélo. Les villes de New York et de Vancouver ont réussi à apaiser la circulation automobile qui emprunte certaines voies traversant Central Park et Stanley Park, et j’imagine que Montréal pourrait s’inspirer de ces expériences, sans réduire l’accès à la montagne aux automobilistes.

Parallèlement à la consultation, il apparaît donc important de mieux connaître les déplacements de ceux qui se rendent sur la montagne en automobile, que ce soit pour se rendre au cimetière, au belvédère, à la maison Smith ou au lac aux Castors. Les deux stationnements à l’est peuvent accueillir beaucoup plus de véhicules que celui situé à l’ouest, alors que c’est le secteur du lac aux Castors qui est sans doute le plus fréquenté, notamment par les familles qui viennent y piqueniquer en été, ou encore y glisser et y patiner en hiver. Conséquemment, ce serait une erreur de couper la montagne en deux. Une enquête origine-destination s’impose assurément, et la logique aurait d’ailleurs été de commencer par cette étape.
Acceptez, mesdames les élues, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Michel Préville
Contribuable de l’arrondissement CDN-NDG

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top