mercredi 19 septembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Société / Community » Mobilisation autour de l’autobus 11
Mobilisation autour de l’autobus 11

Mobilisation autour de l’autobus 11

Par Samir Ben

Des habitants de l’avenue Ridgewood dans Côte-des-Neiges se mobilisent pour demander le renforcement des fréquences de l’autobus 11 sur cette artère en montée abrupte. Une pétition lancée il y a trois semaines a récolté environ 200 signatures soit 10 % des résidents de cette avenue, estimés à environ 2 000 personnes.

Line Bonneau, l’initiatrice de la pétition, explique que l’idée lui est venue quand le président de la STM Philippe Schnobb a annoncé, le 10 janvier dernier, le rajout de 81 000 heures de service dans le réseau d’autobus en 2018. «Une annonce faite en présence de Valérie Plante», rappelle-t-elle.
«J’en ai parlé à des voisins et on a pensé que c’était le bon moment pour faire cette demande», ajoute Line Bonneau.

Les signataires demandent à ce que «les heures de pointe en semaine soient desservies avec au moins trois autobus l’heure comme c’était le cas avant les coupures des dernières années»
«Avant les coupures décidées par la STM [en 2014, NDLR], la fréquence du bus no 11 aux heures de pointes était de 3 fois l’heure durant l’automne et l’hiver. Elle est passée à un bus toutes les 34 minutes», explique celle qui réside dans le quartier depuis six ans,

Pendant la saison estivale, pour accommoder les touristes, la STM ajoute des fréquences au bus 11. L’année dernière, il y a eu aussi le rajout du bus 711 qui relie la station métro Snowdon à la station Mont-Royal pendant l’été. Il est destiné principalement aux visiteurs de l’Oratoire Saint-Joseph. Il ne dessert pas l’avenue Ridgewood, toutefois.
«Nous en avons marre de passer après les touristes », dit Line Bonneau, pendant qu’elle collectait les signatures des résidents à l’angle du Chemin de la Côte-des-Neiges et l’avenue Ridgewood.

La pétition sera déposée le 7 mars prochain lors de l’assemblée publique du Conseil d’administration de la STM. «Au lieu que j’aille toute seule poser une question, arriver avec des dizaines de signatures a plus de poids», ajoute-elle.

Contactée par Les Actualités, Magda Popeanu, la conseillère du district de Côte-des-Neiges et vice-présidente du Comité exécutif de Montréal rappelle que le 12 janvier dernier, «la mairesse Montgomery et tous les élus de CDN-NDG ont rencontré Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM. Lors de cette rencontre j’ai fait valoir le mécontentement des résidents de l’avenue Ridgewood concernant la fréquence de l’autobus 11, mais surtout le non respect de l’horaire, surtout en hiver. Dans le suivi qui a été fait à la suite de cette rencontre, la STM s’est engagée à régler le problème. J’appuierai la pétition qui circule et j’invite les utilisateurs de la ligne 11 d’écrire à la STM https://www.stm.info/fr/nous-joindre à chaque fois qu’ils constatent des retards », a-t-elle ajouté.

De son côté, la mairesse de CDN-NDG, Sue Montgomery, a elle aussi apporté son appui aux usagers. «J’ai déjà parlé avec Philippe Schnobb de la fréquence de l’autobus 11. On veut l’améliorer», a-t-elle déclaré au journal.

Marvin Rotrand, conseiller du district de Snowdon et membre du Conseil d’administration de la STM n’a pas répondu à nos multiples sollicitations.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top