dimanche 18 novembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Éducation / Education » Pénurie de logements pour étudiants : l’Opposition réclame 5000 nouveaux logements pour 2025

Pénurie de logements pour étudiants : l’Opposition réclame 5000 nouveaux logements pour 2025

Lors du prochain conseil municipal le 19 février, l’Opposition officielle déposera une motion demandant que l’administration se dote d’un plan d’action dans le but de créer 5 000 nouvelles chambres abordables pour étudiants d’ici 2025. Pour ce faire, la formation politique propose que la Ville organise un Sommet sur le logement étudiant, qui réunira universités, associations étudiantes et représentants des gouvernements.

«On ne peut pas clamer que Montréal est la ville étudiante par excellence sans fournir à cette population les moyens de se loger convenablement. Depuis le statut de métropole, Montréal a toutes les compétences nécessaires pour bonifier l’offre de logements étudiants. Cette pénurie a des conséquences néfastes sur l’ensemble du parc de logements locatifs. Ainsi, le quart des logements situés dans les quartiers centraux sont occupés, souvent en colocation, par des étudiants. Ceux-ci se retrouvent donc directement en concurrence avec d’autres groupes sociaux, notamment les familles, qui veulent tous occuper des logements abordables à plusieurs chambres.», a déclaré Karine Boivin-Roy, porte parole en matière d’habitation pour Ensemble-Montréal

Selon une étude de marché sur le logement étudiant abordable commandée par l’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE) en 2015, Montréal compte à peine plus de 5 000 chambres en résidences, alors que la population étudiante (universitaire et collégiale) se chiffre à près de 350 000. La même étude souligne qu’il manque au moins 4 000 chambres abordables pour subvenir aux besoins actuels.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top