lundi 20 août 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles / News » Hausse de taxes de 2,24% pour les montérois
Hausse de taxes de 2,24% pour les montérois

Hausse de taxes de 2,24% pour les montérois

En raison de la hausse importante de la quote-part à verser à l’agglomération métropolitaine, Mont-Royal augmentera de 2,24 % la moyenne du compte de taxes dans son budget 2018. Notons que la hausse de taxes en 2017 était de 0,75%

Selon l’administration, cette hausse du taux de taxation n’entraînera aucune diminution dans les services offerts aux montérois. C’est le cumul de stratégies passées, notamment le remboursement anticipé de la dette, qui permet en ce moment à la Ville de tirer son épingle du jeu.

Ainsi, le budget de 2018 s’élève à 94,95 M$ et s’il doit absorber une hausse importante de la quote-part, il présente en contrepartie une baisse de 0,81 % des dépenses locales en comparaison de celui de 2017. Le programme triennal d’immobilisations (PTI) pour 2018-2019-2020 totalise quant à lui 61,7 M$ et un peu plus de 17 M$ serviront aux projets de 2018. En marge des travaux habituels de voirie, la Ville prévoit notamment l’amorce de ses démarches pour la construction d’un centre sportif et communautaire, le verdissement du secteur Bates/Ekers, l’ajout de deux bornes de recharge pour voitures électriques, le remplacement des équipements de jeu dans certains parcs et l’amélioration du drainage du parc canin.

«Nous avons été placés devant un défi d’une ampleur inattendue, cette année. De toutes les villes liées, la nôtre est la plus durement touchée par la modification au calcul du potentiel fiscal et l’augmentation conséquente de la quote-part à verser. Les chiffres qui nous ont été présentés par l’administration de Valérie Plante n’étaient pas de l’ordre de ceux auxquels nous étions en droit de nous attendre. Mais grâce à plusieurs années de bonne gestion financière, et entre autres à nos surplus financiers accumulés, nous sommes en mesure de présenter un budget responsable sans pour autant couper dans nos services» faisait remarquer le maire Philippe Roy lors de la présentation du budget en conseil hier 22 janvier.

Loin de couper dans ses services, la Ville de Mont-Royal prévoit au contraire l’ajout de ressources en urbanisme et en inspection à l’intention des résidents, celà à la faveur de la construction et de la rénovation sur son territoire, qui demeurent des secteurs d’activité en effervescence. La sécurité publique augmentera par ailleurs ses effectifs, notamment au niveau de ses patrouilles, et le développement commercial et industriel fera souffler sur le territoire un vent de renouveau. La Ville continue également la diversification de ses services électroniques, comme en faisait foi encore récemment la possibilité toute nouvelle pour les montérois de recevoir et de consulter électroniquement leur compte de taxes. L’année 2018 marquera par ailleurs le 25e anniversaire de la fête estivale, de même que le retour à Mont-Royal du festival Classica. Quant aux revenus à ajuster, en lieu d’une hausse de taxes plus importante, la Ville privilégie plutôt une augmentation des droits sur les mutations immobilières, amoindrissant du coup les effets de la hausse de la quote-part pour ses résidents déjà établis.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top