dimanche 19 août 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles / News » Mulcair démissionnerait au printemps. La course à la succession est ouverte
Mulcair démissionnerait au printemps. La course à la succession est ouverte

Mulcair démissionnerait au printemps. La course à la succession est ouverte

Le député d’Outremont et ancien chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair quittera son poste d’élu, au printemps 2018 après la session parlementaire. Sa démission serait effective vers la mi-septembre. Selon certaines informations, ll enseignera dans une université dès la rentrée de septembre. La nouvelle ne surprend personne. Seule la date de départ était inconnue.

Après une fructueuse carrière à Québec, Thomas Mulcair surprend en 2007 en emportant la victoire dans une élection partielle fédérale dans la circonscription d’Outremont, un château fort libéral. Il occupe ce poste de député depuis. Chef du NPD en 2012 après la mort de Jack Layton, il devient chef de l’opposition officielle (une première pour son parti.)
Après sa défaite électorale de 2015, il perd la direction du NPD mais demeure chef intérimaire.

Le départ de Thomas Mulcair ouvre la voie à une lutte électorale dans Outremont, les libéraux étant décidés à regagner leur ancien bastion.

Les éventuels candidats

Pour le NPD, le nom qui vient à l’esprit est bien entendu Graham Carpenter. Originaire de Montréal, Graham Carpenter est père de deux filles, et a travaillé comme attaché politique de Thomas Mulcair au cours des 13 dernières années. Il dirige le bureau de la circonscription fédérale d’Outremont depuis dix ans. Il a été candidat de Projet-Montréal lors des dernières élections municipales mais n’a pu ravir le district de Darlington au conseiller Lionel Perez. Interrogé par les Actualités, Graham Carpenter déclare n’être pas intéressé pour l’instant par la circonscription d’Outremont.

Du coté libéral, Rachel Bendayan entourée de militants bénévoles dévoués est déjà active avec toute la vigueur, la détermination et le sérieux qu’elle a démontré en 2015. La jeune avocate, alors inconnue avait en effet affronté Thomas Mulcair lors des dernières élections. Elle avait obtenu 14 377 voix (34%) contre 18 753 voix pour son adversaire. Un résultat justifié par une année de présence quotidienne sur le terrain, 12 000 portes visitées et plus de 350 événements tenus. Un travail titanesque. Après les élections, elle a occupé le poste de Chef de Cabinet de la ministre des petites entreprises et du tourisme. Elle bénéficie en ce moment d’un congé de maternité après à la naissance d’un premier enfant.

Il semblerait toutefois que du coté libéral, plusieurs candidats pourraient être tentés par l’investiture.

Suite à l’annonce par Thomas Mulcair qu’il se retirerait de la vie politique en juin 2018, Rachel Bendayan a tenu à remercier le député pour son travail et son dévouement envers le Canada. «M. Mulcair a donné de nombreuses années à Outremont; c’est quelque chose qu’il est important de reconnaître.»
À l’occasion de la séance du Conseil municipal d’Outremont du 18 décembre, celle qui a affronté l’ancien Chef de l’Opposition aux élections générales de 2015 a tenu à rappeler que : «Bien que nous ne nous soyons pas entendus sur les moyens, nous partageons une volonté de contribuer au développement et à l’essor de notre pays. Je ne doute pas que M. Mulcair ait eu à coeur les meilleurs intérêts des Outremontais ces dix dernières années. Je lui souhaite le plus grand des succès dans ses projets futurs.»

Photo : Rachel Bendayan

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top