samedi 16 décembre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles / News » Des HLM inoccupés à Côte-des-Neiges.
Des HLM inoccupés à Côte-des-Neiges.

Des HLM inoccupés à Côte-des-Neiges.

Alors que 1197 familles de CDN/NDG sont inscrites sur la liste d’attente de l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM), 37 des 52 logements situés dans ses immeubles de l’avenue Barclay seraient vacants, certains depuis des années. C’est la découverte qu’a fait l’organisme ŒIL (Organisation d’éducation et d’information logement) le 12 octobre.

L’OMHM a-t-il entretenu et réparé régulièrement ces immeubles depuis leur ouverture au début des années 90 ?
Lorsqu’ils ont été rénovés, ces immeubles ont fait l’objet de travaux de grande ampleur. Les intérieurs ont été entièrement dégarnis. On n’a laissé que les structures de bois et les planchers. La plomberie et l’électricité ont été refaites à neuf. Du nouveau gypse a été posé. Des baignoires, lavabos, éviers et armoires neuves ainsi que des portes et tout l’équipement habituel d’un immeuble ont été installés.
À l’extérieur, les murs de brique ont été réparés et les toits refaits. Des escaliers et des balcons en métal neufs ont été installés.
25 ans plus tard, nous apprenons que la majorité des familles locataires ont été évacuées parce que l’eau s’infiltrait dans les murs et provoquait le développement de la moisissure, rendant leurs logements inhabitables. À l’extérieur, on voit des joints de brique évidés au point où à un endroit on peut enfoncer la main jusqu’aux jointures. Les escaliers sont rouillés et l métal s’effrite sous la pression des doigts.
Il est évident que l’Office municipal d’habitation de Montréal ne les a pas entretenus.
37 logements sont vacants depuis quelques mois, un an, deux ans ou trois ans. Les 15 autres le seront bientôt aussi, avons-nous appris.

L’OMHM a-t-il fait suffisamment de démarches afin d’obtenir les fonds nécessaires pour les rénover?
Le maire et le Comité exécutif de la Ville de Montréal sont-ils tenus au courant de l’état du parc des HLM de la Ville ?
Ont-ils fait de bonnes pressions sur le gouvernement du Québec et sur le gouvernement fédéral afin que des fonds soient octroyés au plus vite pour rénover ces immeubles ?

L’OMHM n’a répondu à aucun appel.

Comme en 2013, Denis Coderre annonce qu’il sévira contre les propriétaires qui négligent l’entretien de leurs immeubles. A-t-il eu dans sa mire, au cours des quatre dernières années, les propriétaires publics de son niveau de juridiction ?
Un propriétaire municipal tel l’OMHM, le maire et son cabinet n’ont-ils pas à donner l’exemple de ce que le secteur privé est requis de faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top