samedi 16 décembre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Élections » CDN : Le fiasco du 375e
CDN :  Le fiasco du 375e

CDN : Le fiasco du 375e

Après deux vaines tentatives en 2005 et 2009, elle a été élue dans l’opposition, conseillère du district de Côte-des-Neiges en 2013. La seule femme du conseil. Cet automne, elle sollicite un second mandat toujours sous la bannière de Projet-Montréal.

Tout au long des quatre dernières années, Magda Popeanu est demeurée très collée aux gens qu’elle représentait, les incitant à se regrouper en associations comme celle de la rue Grosvenor qui réunit aujourd’hui quelques 75 résidents. Elle a aussi organisé de nombreuses rencontres pour informer et surtout pour écouter ses commettants.

Durant ce temps, elle a présidé les réunions du Comité consultatif d’urbanisme (CCU) dont les rencontres sont devenues publiques en 2014.

Rencontrée sur la terrasse du Caravan Café qu’elle affectionne, j’ai invité Magda Popeanu a livrer ses impressions sur la campagne en cours et les commentaires qu’elle entend lors de son porte-à-porte.

« Globalement, on me parle de la piètre qualité des services comme le déneigement fait en retard ou du mauvais entretien des arbres. On me parle de problèmes de stationnement. On se plaint de manque d’écoute et de respect des citoyens comme par exemple avec la ligne 311, quand personne ne retourne un appel d’un citoyen. La ville et l’arrondissement fonctionnent en mode pompiers.»

Il y a problèmes, explique-t-elle : le manque de budget et la manière dont le budget est dépensé.

Le déficit budgétaire : 21 millions par an
L’arrondissement CDN-NDG souffre d’un déficit chronique de son budget de fonctionnement depuis plus de deux décennies. Pour 2017, il reçoit la somme de 64 millions $ soit 370$ per capita, la plus faible en ville, alors que la moyenne métropolitaine est de 491$. Lachine en comparaison reçoit 662$, Saint-Laurent 670$, le Sud-Ouest 674$ et Ville-Marie 950$.

Cet écart de 121 $ par habitant (entre 491$ et 370$) représente une perte annuelle de 21 millions $ pour l’arrondissement ou 33% de son budget actuel. Imaginez l’impact qu’a ce 33% sur la réduction des services et des programmes sociaux (lutte à la pauvreté, logement etc..)

Pourtant CDN-NDG est le troisième plus important payeur de taxes après Ville-Marie et Saint-Laurent.

Le fiasco du 375e
Les legs du 375e anniversaire de Montréal sont dans Côte-des-Neiges un fiasco monumental. J’avis offert d’organiser des consultations avec des citoyens, la Société d’histoire, les gens d’affaires et de proposer des legs qui nous représentent. Ils ont plutôt choisi de faire une murale épouvantable tagée quelques semaines plus tard, ou des bancs inutiles pour les personnes âgées puisque trop bas (1 pied de hauteur). Le troisième legs est celui des symboles signalétiques et les affiches seulement en français dans un quartier multiculturel qui reçoit deux millions de touristes annuellement.
Il y a manque de consultation, de cohérence, de réflexion pour des intentions qui même bonnes aboutissent finalement à beaucoup d’argent mal dépensé.

«Le quartier abrite une importante population vieillissante, celle des retraités. Mais une dynamique nouvelle s’installe dans le secteur, notamment dans les duplex. Celle de jeunes couples et de familles multi-générationnelles. Ils aiment profondément leur quartier, voyez le succès de la Placette, et se préoccupent de sécurité et d’environnement. Beaucoup de ces parents souhaitent que leurs enfants aillent à pied à l’école et organisent plusieurs initiatives de pédibus
Ma grande satisfaction est de constater une plus grande mobilisation des résidents.»

Le 5 novembre prochain, Magda Popeanu aura pour adversaires Raphael Assor, candidat de la Coalition-Montréal, Tiffany Callender de l’équipe Coderre et Maureen Chin candidate du parti Vrai changement pour Montréal..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top