samedi 8 décembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Élections » Loyola : plus francophone et multiculturel
Loyola : plus francophone et multiculturel

Loyola : plus francophone et multiculturel

En 2013, il a tenté sa chance sans succès dans le district de NDG. Cette année, toujours avec l’équipe de Denis Coderre, il tentera le 5 novembre prochain de déloger Jeremy Searle du poste de conseiller de Loyola.
« Je connais mieux le quartier. J’y ai des racines, après avoir travaillé dix ans au bureau de comté de Marlène Jennings, ancienne députée fédérale de NDG-Lachine.» précise Gabriel Retta.

Après les dernières élections, il a travaillé au bureau du maire Denis Coderre. Il a oeuvré sur des dossiers portant sur la aécurité (police, incendie, sécurité civile), entre autre la création du Centre de prévention de la radicalisation. Il a aussi oeuvré sur le statut de la métropole qui donne  à Montréal le contrôle du programme Accès-logis.

En juillet dernier, Il a quitté son emploi et renoncé à son salaire pour se lancer dans le porte-à-porte.
Rencontré lors du dévoilement de la plateforme locale pour l’arrondissement CDN-NDG, Gabriel Retta a livré ses impressions sur la campagne en cours.

Loyola a beaucoup changé au fil des ans. Il est devenu plus francophone et plus multiculturel. J’ai déjà frappé à environ 2000 portes et découvert de nouvelles communautés venues d’Asie et d’Afrique (Érythrée, Éthiopie, Cameroun, Congo-Brazzaville. Ces gens souhaitent avoir accès à des espaces où se rencontrer
Les jeunes familles me parlent de sécurité routière. Elles souhaitent plus de mesures d’apaisement de la circulation.
D’autres me parlent d’un meilleur entretien des arbres et d’un déneigement exécuté plus rapidement.
Finalement, dans les secteurs plus défavorisés, on me parle de logement et d’emploi.

Outre Jeremy Searle, conseiller indépendant sortant, Gabriel Retta sera opposé à quatre autres candidats : Christian Arsenault de projet-Montréal, Keeton Clark de la Coalition Montréal, Angeluz Valery Santillan Aguire indépendante et Gianpaolo Trani, indépendant aussi.

La plateforme locale
Entouré des candidats de l’équipe Coderre, le maire de CDN-NDG, Russell Copeman a présenté la plateforme de son parti pour le second mandat qu’il sollicite. La plateforme touche dix grands thèmes : l’habitation, la sécurité/circulation, les pistes cyclables, les parcs et espaces verts, l’aménagement et le patrimoine, les équipements (communautaires, culturels et sportifs), la culture, le développement commercial, la réduction de la pauvreté et les services aux résidents.
« Notre plateforme est à la fois ambitieuse et réaliste. Elle reflète les engagements de mon équipe pour notre communauté tout en respectant la capacité de payer de nos concitoyens…» a déclaré le candidat à la mairie.

Parmi les nombreux engagements énoncés dans le document, notons la reconfiguration de l’intersection Côte-des-Neiges et Queen-Mary, l’embellissement des viaducs au-dessus de l’autoroute Décarie, la promotion des artères commerciales, un plan d’action sur le patrimoine et l’engagement que 3% du budget annuel de l’arrondissement soit environ 2 millions $ soit dédié à l’implantation d’une stratégie de réduction de la pauvreté.

La plateforme complète est disponible sur www.copemancdbndg.blogspot.ca

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top