vendredi 24 novembre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Élections » Portrait d’Outremont
Portrait d’Outremont

Portrait d’Outremont

Le 5 novembre prochain, les électeurs de toutes les municipalités du Québec seront appelés à élire ou ré-élire leurs maires et leurs conseillers municipaux. Ce choix est important car si les élus municipaux n’engagent pas l’avenir du pays, ils ont une influence importante sur notre quotidien : l’entretien des rues, le déneigement, la circulation automobile, le transport en commun, nos bibliothèques et centres culturels, nos centres sportifs et nos arénas, nos parcs, etc…

Au cours des mois de septembre et octobre, nous vous proposerons une série de textes sur les enjeux locaux couvrant les territoires de Ville Mont-Royal et les arrondissements de Côte-des-Neiges, Notre-Dame-de-Grâce et Outremont. Voici le quatrième de ces textes :

Sa population est de 24 486 habitants (recensement de 2011) en majorité francophones, inclut une importante communauté juive hassidique (19 % d’après le Profil sociodémographique arrondissement d’Outremont). Près de 1 200 familles juives hassidiques y vivent.

C’est en 1875 que la municipalité changea son nom de Côte Sainte-Catherine pour Outremont. Elle obtint son statut de municipalité 20 ans plus tard. Le 1er janvier 2002, Outremont est fusionnée à Montréal. Elle cesse d’exister en tant que municipalité autonome et devient l’un des arrondissements de la nouvelle ville

C’est une équipe exclusivement féminine qui dirige actuellement l’arrondissement. À sa tête, Marie Cinq-Mars prendra sa retraite de la vie politique municipale le 5 novembre prochain. Lors des élections de 2013, elle avait obtenu 3 582 votes (39%) défaisant Étienne Coutu de Projet-Montréal (3192 votes – 35%).
Trois candidats tenteront de lui succéder: Marie Potvin de l’équipe Denis Coderre, Philipe Tomlinson de Projet-Montréal et Alexandre Lussier, candidat indépendant.

Marie Potvin est actuellement conseillère du district Robert-Bourassa pour l’équipe Denis Coderre. Élue une première fois de décembre 2007 à novembre 2013, elle fut réélue en mars 2015 lors d’une élection partielle. Elle a précédemment occupé des responsabilités au bureau du député d’Outremont à l’Assemblée nationale.

Philipe Tomlinson cumule près de 25 ans d’expérience en affaires publiques, communications et relations publiques, principalement dans le secteur public, de l’énergie et de l’environnement. Il a été coordonnateur de l’association locale et attaché politique pour Projet Montréal dans Outremont.

Outre son métier d’avocat depuis 18 ans, Alexandre Lussier a été vice-président du Comité consultatif d’urbanisme d’Outremont.

Outremont est divisé en quatre districts électoraux représentés par quatre conseillères d’arrondissement, qui ne siègent pas au Conseil municipal de Montréal.

Céline Forget candidate indépendante dans le district Joseph-Beaubien fut élue une première fois de 1999 à 2001 dans ce qui était alors la ville d’Outremont. Elle fut de nouveau élue en novembre 2009 puis en novembre 2013 avec 872 votes soit 34%. Elle se présente pour un troisième mandat consécutif.

Élue en novembre 2013 sous la bannière de Conservons Outremont avec Marie Cinq-Mars, Jacqueline Gremaud siège depuis mai 2014 comme indépendante pour le district Jeanne-Sauvé. Elle avait obtenu 870 voix (38,7%) lors du scrutin, défaisant Jérome Bugel candidat de Projet-Montréal (627 voix / 28,9%).
Elle préside le Comité consultatif d’urbanisme (CCU).

Mindy Pollak fut élue en novembre 2013 dans le district Claude-Ryan sous la bannière de Projet-Montréal avec 860 voix (35% des votes) défaisant son adversaire Pierre Lacerte (692 voix, 28% du vote).
Elle est la première juive issue de la communauté hassidique à obtenir au Québec, un mandat d’élue.

Et bien entendu, Marie Potvin dans le district Robert-Bourassa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top