vendredi 24 novembre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Élections » Marvin Rotrand présente sa Coalition
Marvin Rotrand présente sa Coalition

Marvin Rotrand présente sa Coalition

Déterminé à obtenir la majorité des sièges au conseil d’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Marvin Rotrand, chef de Coalition Montréal, a présenté aujourd’hui, son équipe, indiquant être prêt à livrer bataille dans chacun des districts et à la mairie de l’arrondissement.

Candidat à la mairie de l’arrondissement, Zaki Ghavitian, a été président de l’Ordre des ingénieurs du Québec de 2006 à 2009 et de 2011 à 2013 et de l’Ordre des ingénieurs du Canada entre 2010 et 2011. Il a travaillé pendant trente-cinq ans pour Hydro-Québec.
«Une des raisons de mon engagement dans cette course a été le fait que, malgré les engagements qu’il avait pris, l’actuel maire a refusé de se ranger aux côtés de ses électeurs pour combattre le nouveau projet de carte électorale du Québec qui aurait des impacts significatifs sur la municipalité.
Ce fut pour moi l’ultime trahison devant laquelle je ne pouvais rester indifférent et qui a déclenché ma décision de me présenter devant mes concitoyens pour solliciter leur confiance afin de devenir le maire de l’arrondissement NDG-CDN.»

Marvin Rotrand, le doyen du conseil municipal, siège à titre de conseiller de Snowdoon de manière ininterrompue depuis 1982. Il tentera d’être élu à nouveau. Marvin Rotrand est un fervent défenseur des propositions mises de l’avant par Marcel Côté en 2013, qui faisait la promotion d’un conseil municipal moins partisan et orienté vers la recherche de solutions plus pragmatiques grâce au vote libre des conseillers. Il déclare offrir une option intermédiaire entre les extrêmes représentés par l’Équipe Coderre, un véhicule personnel pour Denis Coderre et Projet-Montréal, un parti idéologique très partisan de gauche.

Caroline Orchard, portera les couleurs de Coalition Montréal dans le district de Notre-Dame-de-Grâce. Elle affrontera le conseiller sortant Peter McQueen de Projet-Montréal. Elle cumule de nombreuses années d’expérience auprès de la jeunesse et dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Selon elle, NDG bénéficierait d’une conseillère qui vote dans l’intérêt des citoyens qu’elle représenterait plutôt que dans l’intérêt d’un parti politique.

Le candidat dans le district de Côte-des-Neiges, Raphaël Assor fera de nouveau la lutte à Magda Popeanu qu’il avait déjà affronté sans succès en novembre 2013 sous la bannière de Mélanie Joly. Il avait alors obtenu 20% des voix.
Résident du quartier depuis 1968, Raphael Assor a développé d’étroits liens avec de nombreux organismes communautaires, dont la Communauté sépharade unifiée du Québec. Marié, trois enfants, il est détenteur d’une maîtrise en commerce des HEC. Il a travaillé pour Hydro Québec et pour des ONG Internationales. Il a été responsable des partenariats financiers de 2014 à 2016 pour le Forum Social Mondial de 2016. Il a piloté pendant 20 ans des initiatives de regroupements nationaux d’organismes bénévoles en vue de développer des modèles de partenariat avec l’État.

Le candidat du district de Darlington, Erik Hamon est le candidat de la Coalition dans Darlington pour la seconde fois. Il avait obtenu 30 % des votes en 2013, vaincu par Lionel Perez de l’équipe Coderre. Il dit incarner la volonté d’une grande partie de la population, dont la communauté philippine dont il est issu, de pouvoir élire un représentant issu des minorités visibles au conseil municipal. Erik Hamon est courtier immobilier.

Candidat dans Loyola, Keeton Clarke, est connu dans la communauté noire pour son implication dans de nombreuses organisations sociales et culturelles. Pendant longtemps président de CORE Canada (Community Outreach Resource Equity), Keaton Clarke est également président du Conseil des associations caribéennes de Montréal et président du Centre d’éducation populaire de la Petite Bourgogne et de Saint-Henri. Il est également actif au sein de la Grenada Day Association.
En mars 2009, Keeton Clarke avait quitté le parti du maire Tremblay, Union Montréal, pour joindre l’équipe de Benoit Labonté à Vision Montréal et se présenter dans le district de Darlington (Les Actualités, 18 mars 2009).

Sur la photo de gauche à droite : Keaton Clarke, Caroline Orchard, Zaki Ghavitian, Marvin Rotrand debout, Raphael Assor et Erik Hamon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top