dimanche 20 août 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Chroniques / Column » Courrier du lecteur / Letters to the Editor » Traverse écolière Cote-St-Luc/Marcil: Accident manqué de justesse

Traverse écolière Cote-St-Luc/Marcil: Accident manqué de justesse

Lettre à Peter McQueen et Russell Copeman

J’ai évité de justesse, cet après-midi, de me faire frapper par une voiture en traversant Cote-St-Luc au coin de Marcil alors que je traversais à pieds pour aller chercher ma fille à l’école Internationale. Je vous contacte à nouveau afin de vous demander de tout faire ce qui est en votre pouvoir pour améliorer la sécurité de cette intersection et ce, le plus rapidement possible.

Voici ce qui s’est passé:
A 16:15, j’attendais le signal piéton du coté sud de Cote-St-Luc à la traverse piétonne vis-à-vis l’avenue Marcil. J’ai vu le brigadier mais il n’était pas présent pour protéger la traverse. Comme j’ai souvent observé, toute l’intersection était remplie de véhicules. Devant moi, en direction est, le derrière d’une voiture et le devant d’un gros camion bloquaient la traverse piétonne. Derrière le camion se trouvait un autobus de la STM.

Lorsque le signal piéton s’est allumé pour m’accorder le passage, tout d’abord, rien ne bougeait. Ensuite, en direction est, la voiture s’est avancée et a libéré la traverse, le gros camion l’a suivie, puis ensuite l’autobus de la STM est passée. J’ai enfin pu avancer vers le nord pour traverser Cote-St-Luc, le signal piéton était maintenant sur les secondes avec la main rouge clignotante.

Lorsque je suis arrivée au milieu du troncon, une voiture roulant en direction ouest m’a frolée et m’a littéralement coupé le passage. Il restait environ 5 secondes au décompte de la traverse. Cette voiture, après avoir réalisé qu’elle avait faillit frapper quelqu’un en brulant le feu rouge, s’est arrêtée juste à l’ouest de la traverse piétonne.
J’ai de nombreuses fois noté lors de mes interventions au comité bon voisinage Turcot la dangeurosité de cette intersection. Nous vous avons aussi signalé cette intersection dans la lettre adressée au Maire Copeman le 24 mars 2017 concernant la sécurisation des lieux à haute densité piétonne. Le volume de circulation sur Cote-St-Luc aux heures de pointes est tel que les conducteurs enhahissent toutes les intersections dans ce secteur, en amont de Décarie, et ne respectent pas les lignes d’arrêts. Voici ce que la lettre du 24 mars, publiée dans Les Actualités, notait:

5. Intersection de Côté St-Luc/Somerled et Marcil : sécuriser le passage des piétons dont les nombreux enfants qui fréquentent les écoles Solomon Schecter et Internationale, en augmentant le temps de traverse, en ajoutant des mesures physiques de protection (ilot central, avancées de trottoir et marquage). Il est présentement trop difficile pour les piétons enfants de traverser Côte-St-Luc, les automobilistes ne respectent pas les lignes d’arrêts et ne respectent pas les signaux du brigadier ;

De plus, le brigadier présent à cette intersection est absolument impuissant face à la pression de la circulation. Un brigadier ayant plus d’autorité est nécessaire et une présence policière musclée est essentielle afin d’empêcher les véhicules d’envahir l’intersection durant et hors des heures de brigadier.
A court terme, en plus de la présence policière, l’ajout d’un marquage par de larges lignes blanches diagonales entrecroisées aiderait à indiquer aux conducteurs qu’ils ne peuvent s’immobiliser dans cette intersection. Un ilot protecteur en béton pourrait aussi être ajouté au centre de la traverse piétonne.

L’horaire du brigadier présent à cette intersection devrait aussi accommoder l’horaire de l’école Internationale et non pas seulement celle de l’école Solomon Schecter.

Dans l’attente impatiente d’un suivi de votre part, je vous pris d’accepter mes sincères salutations.

Dominique Sorel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top