jeudi 27 avril 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Faits divers / Other news » Démantèlement hâtif des patinoires extérieures
Démantèlement hâtif des patinoires extérieures

Démantèlement hâtif des patinoires extérieures

Madame et Messieurs les élus,

J’aimerais bien savoir qui a pris la décision insensée de démanteler hâtivement les patinoires extérieures après la pluie tombée au mois de février, alors que rien n’indiquait que l’hiver était terminé, bien au contraire? Par la suite, le mercure s’est maintenu sous zéro durant pratiquement les trois semaines qui ont suivi, et surtout durant la relâche scolaire des élèves du primaire et du secondaire (du 6 au 10 mars 2017), ainsi que la relâche des cégeps (du 13 au 17 mars 2017).

Certes, les changements climatiques font en sorte qu’il devient de plus en plus problématique d’aménager les patinoires extérieures. Mais dans ce cas-ci, le problème découle plutôt d’une très mauvaise décision administrative qui a eu pour conséquence de priver des centaines de jeunes du quartier du plaisir de patiner et de jouer au hockey à l’extérieur durant au moins trois semaines. Quelle était l’urgence de démanteler ces patinoires avant la fin de l’hiver, dites-moi donc?

À l’avenir, les élus pourraient-ils donner l’ordre aux fonctionnaires de ne pas démanteler les patinoires extérieures avant la fin du mois de mars? J’imagine qu’on trouvera bien d’autres tâches pour occuper les cols bleus durant l’hiver, comme par exemple colmater les nids de poule qui donnent au quartier l’allure d’un véritable champ de mines.

Acceptez, Madame et Messieurs, l’expression de mes meilleurs sentiments.

Michel Préville

Photo : patinoire du parc William-Hurst, entre les rues Kensington et Grand Boulevard (NDG), photographiée le 14 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top