jeudi 23 novembre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Chroniques / Column » Opinions » Marvin Rotrand : le fantôme du Sénat
Marvin Rotrand :  le fantôme du Sénat

Marvin Rotrand : le fantôme du Sénat

Les opioides, l’exposition universelle, le tabac, les gras trans, Nigger Rock, Air Canada. Voilà bien des préoccupations devant l’écran radar de Marvin Rotrand. Loin derrière se trouve la sécurité des piétons de Snowdon.

Élu sans interruption depuis 1982, le conseiller municipal cumule 35 ans à ce poste. Il a sans doute fait le tour de son jardin et n’éprouve plus beaucoup d’intérêt car il intervient dans de nombreux dossiers autre que ceux de son district. Une rumeur non confirmée qui provoque sourires et ricanements, circule d’ailleurs qu’il aimerait clôre sa carrière politique par une nomination au Sénat.

Voici une compilation de ses interventions au cours des six derniers mois. Elle a été extraite du site de l’agence de presse Canadian News Wire (CNW-Telbec).

23 janvier 2017: il informe le conseil municipal que Montréal et la province de Québec sont peu susceptibles d’éviter la crise des opioides
13 janvier: il dépose une motion visant à examiner une candidature de la Ville de Montréal pour l’exposition universelle de 2025.
15 décembre 2016: le conseiller municipal de Snowdon, dénonce le peu de diversité parmi les pompiers de Montréal.
16 novembre: il demande à la Ville de se départir de tous les investissements de ses fonds de pension dans l’industrie du tabac.
25 octobre: Appui à la reconnaissance comme lieu historique national par Parcs Canada du site Nigger Rock situé dans la municipalité de Saint-Armand
3 octobre: Le gouvernement du Canada doit agir rapidement et interdire les gras trans, demande le conseiller de Snowdon
23 septembre: il salue l’annonce d’Air Canada, de lancer en février 2017, un vol direct quotidien Montréal-Shanghai.

Tous ces communiqués ont pour objectif de lui assurer ainsi une présence constante dans les média nationaux. Par contre, Il est muet quant à la sécurité des piétons dans son district de Snowdon.

Le 11 janvier dernier, une jeune femme a été happé mortellement à l’angle des rues Jean-Talon et Décarie sans aucune réaction publique du conseiller élu.
Le 18 janvier, il a reçu une lettre de madame Sandra Cusson (Russell Copeman aussi). Une lettre intitulée Emplacement d’un futur décès de piéton, que nous avons publié dans la rubrique Courrier des lecteurs.
Pour toute réponse, un accusé de réception du bureau de Russell Copeman lui a été envoyé. Rien de Marvin Rotrand.

Nous avions le fantôme de l’Opéra. Voici le fantôme du Sénat.

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top