mardi 30 mai 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Société / Community » L’année du Coq
L’année du Coq

L’année du Coq

Qu’ont en commun Roger Federer, Anna Kournikova et Serena Williams? Le tennis bien sûr!
Beyonce Knowles, Britney Spears, J-Zay et Jennifer Lopez? La musique pop bien entendu!
Mais qu’ont toutes ces personnes en commun avec Kate Middleton? Elles sont toutes nées sous le signe du Coq.

Le Nouvel An chinois qui débute le 28 janvier marque la fin d’une année lunaire et le début d’une nouvelle. Chez les vietnamiens, le nouvel an est appelé Têt qui signifie «fête de la Première Aurore».
Pourquoi est-il si important ? Parce que c’est le seul jour de l’année, selon la tradition, où les âmes des morts reviennent sur terre. Il ne faut donc pas rater le rendez-vous avec elles. Les vivants doivent impérativement être présents pour les recevoir devant l’autel des Ancêtres.

Les chinois comme les vietnamiens en profitent pour prendre leurs vacances à ce moment-là : jours fériés, bureaux fermés, les hôtels affichent complet, les avions sont pleins à craquer, les transports publics marchent au ralenti.

Le 1er jour de la nouvelle année est d’une importance cruciale. Tout ce qui se dit et se fait ce jour-là influence le reste de l’année. La première personne qui franchit le seuil de la maison doit être une personne vertueuse et fortunée, pour apporter prospérité et bonheur sur la famille pendant les 365 jours suivants.

Chaque année lunaire est placée sous un des douze signes de l’horoscope chinois. Ce nouvel an est celui du Coq comme le furent 1933, 1945, 1957, 1969, 1981, 1993 et 2005.

Selon la tradition, le Coq se donne en spectacle, il se considère comme étant meilleur qu’il n’est en réalité. Il a confiance en lui et aime être admiré. Pas de place au doute, le Coq est capable de chanter une chanson devant plein de monde. Le Coq a des grandes idées, un cœur énorme et l’envie d’être le héros de sa vie.

Le Coq veut devenir célèbre, il en rêve jour et nuit. Il s’imagine dans une vie extraordinaire où il provoquerait de la fascination chez les autres. Il aime se sentir puissant. Mais pour arriver à ses fins, il devra agir en conséquences, sinon, les rêves de réussite risqueraient de lui passer sou le nez.

Ce signe aime également le confort de son intérieur, passer une soirée cocooning ne lui fait pas peur. Au contraire il apprécie cette douceur-là. Seulement parfois il risque de trop prendre ses désirs pour des réalités. Car ce n’est pas en restant chez soi qu’on devient célèbre. Néanmoins si on osait lui faire ce reproche, la susceptibilité du Coq se dévoilerait aussitôt. Attention à ne pas trop le titiller.

Le Coq se passionne très vite. Il vit tout dans l’instant, il s’enflamme d’une façon qui peut sembler excessive. Le Coq transforme sa vie en pièce de théâtre, il joue son propre rôle et se met toujours en avant.

Le Coq est toujours plein d’énergie. Il ne s’arrête jamais. Porté par ses rêves, ses désirs, il ne cesse d’agir. C’est un signe qui aime l’action, il ne la subit pas, il la recherche. L’ennui n’existe pas pour lui. Le Coq n’est pas du genre à vivre replié sur lui-même, il n’est pas rare de le voir dans des associations, des fêtes, etc.

Le principal défaut du Coq est d’avoir des rêves impossibles utopiques. Il peut s’imaginer vivre une vie qu’il n’aura jamais. Du coup, il y a un décalage entre le rêve et la réalité. Le Coq peut en souffrir, s’il retombe trop vite sur Terre. Bien souvent il préfère continuer de rêver plutôt que de voir la réalité en face. C’est un moyen pour lui d’y croire encore et toujours.

Il se donne tous les moyens possibles pour arriver à ses fins. En public le Coq est très à l’aise, c’est un bon orateur. Il développera toutes ses compétences dans les métiers qui nécessitent de convaincre un public : politique, négoce, domaines associatifs… Il peut aussi s’épanouir dans les métiers du spectacle, comme il n’est pas timide, le Coq arrive très facilement à jouer la comédie : le théâtre ou le cinéma par exemple, sont faits pour lui.

Non, le nouveau président des États-Unis n’est pas coq. Donald Trump est né en 1946, sous le signe du chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll To Top