dimanche 26 mars 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles / News » Russell Copeman inaugure le premier Fab Lab
Russell Copeman inaugure le premier Fab Lab

Russell Copeman inaugure le premier Fab Lab

Selon la terminologie du MIT (Massachusetts Institute of Technology), un Fab Lab est un lieu ouvert où sont mis en commun toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur comme des imprimantes 3D, pour la conception et la réalisation d’objets;
Ces lieux favorisent la mouvance DIY (Do It Yourself) et DIWO (Do It With Others). Ils s’appuient sur le partage de connaissances et de savoir-faire, encouragent l’essai, valorisent la créativité et l’entraide communautaire.
Certaines villes, comme Barcelone, se sont engagées à créer une «City Lab» en déployant un Fab Lab par quartier;

Et c’est la voie que prend Montréal avec le lancement du Benny Fab, le premier Fab Lab du Réseau des bibliothèques de Montréal. Ce Fab Lab est situé dans la nouvelle bibliothèque Benny du Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce. Il démarrera officiellement ses activités au début septembre 2016.
L’implantation d’ateliers numériques et de Fab Labs en bibliothèque constitue l’un des 70 projets inscrits au Plan d’action Montréal, ville intelligente et numérique.
L’ouverture du Benny Fab marque ainsi une étape importante d’un processus bien en marche de transformation des bibliothèques de la Ville en lieux accueillants et modernes de nouvelle génération.

Pour le maire Copeman, «des efforts importants ont été réalisés dans notre arrondissement pour moderniser l’offre de services de nos bibliothèques. L’arrivée du Benny Fab illustre exactement ce qu’est devenue la bibliothèque du 21e siècle : des lieux de création où se côtoient les valeurs d’innovation, de développement durable, de collaboration et de liberté intellectuelle. Elle démontre aussi le leadership de notre arrondissement en matière de nouvelles technologies.»

Plusieurs activités sont planifiées pour animer le Fab Lab :
des «Répare Café», des ateliers ponctuels de réparation d’objets que les participants apportent;
des ateliers libres, deux fois par semaine, où les citoyens viennent avec leurs projets personnels et reçoivent le soutien d’un animateur et de leurs pairs;
des activités spéciales sur inscription pour découvrir et apprendre à utiliser une machine ou un outil particulier.

De la résolution d’enjeux urbains à la création de liens intergénérationnels, l’éventail de projets pouvant être menés dans un tel lieu est vaste. Les citoyens auront l’occasion de participer à définir les orientations de leur Fab Lab dès l’automne lors d’une séance de codesign.

Photo : un Fab Lab en bibliothèque en France

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top