dimanche 10 décembre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Culture » 22e Festival Séfarad de Montréal
22e Festival Séfarad de Montréal

22e Festival Séfarad de Montréal

Créé en 1980, le Festival Séfarad de Montréal propose des concerts qui mettent en lumière la culture sépharade et qui s’inscrivent entre tradition et modernité.

Élaborée par Katia Makdissi Warren dans le but de créer des ponts entre le Moyen-Orient et l’Occident, la programmation artistique reflète disent ses organisateurs, la diversité et l’évolution de la culture juive sépharade d’ici, des diasporas et d’Israël.

Parmi ces concerts:
Une rencontre entre Moshé Louk (Israël) et Anouar Berrada (Maroc). Ces deux artistes de renom seront accompagnés par une chorale et par des musiciens originaires du Canada et du Moyen-Orient, sous la direction de Khalil Moqadem.
Un hommage à la chanson française : Philippe Noireaut propose un voyage musical au cœur de la chanson française du siècle dernier. Invités : Charles Bensoussan, Isaac Bensoussan, Alex Fredo, Sarah, Claud Michaud, Claire Garand et Raphaël Torr.
Un spectacle Voix d’Arabie et méditerranéennes réunira sur la même scène, cinq chanteuses originaires du Québec, du Maroc, de l’Algérie et de l’Arménie, soit Marie Trezanini, Leila Gouchi, Raquel Sultan, Fairouz Oudjida et Sylva Balassanian.
L’acadienne Marie-Jo Thério, en compagnie de l’ensemble OktoEcho et de membres du collectif Kleztory, présente un hommage à la culture sépharade.
En clôture, le 12 décembre : Trilogie andalouse –Maroc / Portugal / Espagne. Orchestré par OktoEcho et dirigé par Katia Makdissi Warren, ce grand spectacle rendra hommage à trois grandes traditions musicales qui prennent racine dans les diasporas sépharades : le gharnati, le fado et le flamenco. À l’affiche de cette soirée : Amina Alaoui (Maroc), Katia Guerreiro (Portugal) et Marcos Marin (Québec/Espagne).

C151118_sefarde_AlaouiAmina Alaoui est une chanteuse marocaine de musique classique arabo-andalouse. Elle chante en différentes langues : arabe, persan classique, haketia, espagnol et portugais.
Amina Alaoui née à Fès, apprend à jouer du piano et est initiée à la musique classique occidentale par le chef d’orchestre Mohamed Abou Drar. Elle est également élève du conservatoire national de musique et de danse de Rabat de 1979 à 1981. Amina Alaoui a étudié la philologie et la linguistique arabe et espagnole à l’université de Madrid puis à l’université de Grenade.
Durant ses études à Grenade, Amina Alaoui effectue un travail de recherche sur les traditions musicales du Moyen-Orient et se spécialise en musique arabo-andalouse et plus spécifiquement la musique gharnati (de Grenade). Elle s’initie également au chant médiéval avec Henri Agnel et à la musique traditionnelle persane avec Djalal Akhbari.
En 2011, elle fait paraître l’album Arco Iris (ECM), passerelle entre les traditions musicales portugaise (fado), espagnole (flamenco), perse et arabo-andalouse (gharnati).

C151118_sefarde_KatiaGuerreiroKatia Guerreiro, née à Vanderbijlpark (Afrique du Sud), est une chanteuse de fado et médecin portugaise. Sa vie est partagée entre sa passion pour la musique et pour la médecine. C’est une des chanteuses de fado les plus connues internationalement. Son fado est caractérisé par une grande richesse lyrique et par le fait qu’elle chante des textes d’écrivains contemporains tels qu’Antonio Lobo Antunes.
Son parcours a été, géographiquement, très mouvementé. Elle est née en Afrique du Sud, a grandi aux Açores, où elle fréquenta un groupe folklorique. Elle obtint son diplôme de médecine à Lisbonne.
C’est pendant cette année de spécialisation qu’elle découvrit sa passion pour le fado. Elle participa plus tard à un concert après un défi lancé avec le duo de guitaristes Paulo Parreira et João Veiga. Katia Guerreiro a chanté à des concerts partout à travers le monde : Japon, Maroc, Turquie, France, Hollande, Nouvelle-Calédonie, Suède, Brésil, Bulgarie, Macao, Russie et l’Espagne.

Marcos Marin
À 14 ans, il découvre le Flamenco et dès lors, cette musique occupera la majeure partie de son cheminement artistique. Des musiciens comme Paco Pedrosa, Manuel Parilla et El Falo l’influenceront dans l’apprentissage de cet art.
Au fil des ans, Marcos Marin se produira sur la scène internationale avec, entre autres, Paco Romero (Équateur), Francis Brunn (Allemagne), Soledad Barrio (É.-U.), Juaquin Ruiz (Espagne), Esmeralda Enrique (Canada), Caroline Planté et Mariano Cruceta (Canada).
Au Québec, Marcos travaille régulièrement avec les artisans du monde flamenco montréalais en plus d’avoir participé à différents projets avec des artistes d’ici : Daniel Lavoie et Louise Forestier, France D’Amour, Le Cirque du Soleil et Ubisoft.
Oktoecho

Situé entre le Moyen-Orient et l’Occident, OktoEcho désire plonger l’auditeur dans un univers sonore empreint d’espoir et de lyrisme. Sous la direction artistique de la compositrice Katia Makdissi-Warren, OktoEcho propose différentes visions du métissage à travers des compositions originales et uniques.

Du 28 novembre au 12 décembre 2015 au Théâtre Outremont
Un hic, le prix des billets trop élevé, 40 $

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top