mardi 11 juin 2019
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles / News » Anthony Housefather, d’élu municipal à élu fédéral
Anthony Housefather, d’élu municipal à élu fédéral

Anthony Housefather, d’élu municipal à élu fédéral

Né à Montréal en 1970, Anthony Housefather n’a que 45 ans. Il est cependant maire de Côte-Saint-Luc depuis déjà 20 ans, ce qui lui donne une longue expérience de la politique municipale.

Au soir du 19 octobre, il a mis fin à l’ambition des conservateurs de prendre la circonscription de Mont-Royal, libérale depuis 1940. Il a obtenu 24 317 voix (50%) soit plus de votes que ses adversaires réunis, un résultat bien meilleur que son prédécesseur Irwin Cotler qui en 2011 avait obtenu 16 151 voix (41%).

Nous avons interrogé le nouveau député sur certains des dossiers qui seront sur sa table de travail au cours des quatre prochaines années :

Que ferez-vous du projet de raccordement du boulevard Cavendish ?

Nous avons les 44 millions de dollars réservés dans le budget d’agglomération pour ce projet, nous avons l’accord de toutes les municipalités concernées, nous avons mis de l’argent dans le présent budget pour l’achat de terrains qu’il faut obtenir de CP pour le prolongement, Nous avons mis a jour le rapport d’ingénieurs qui indique comment réaliser le projet, Tout ce que nous attendons maintenant est du financement de Québec et d’Ottawa. Le gouvernement provincial ne s’est pas engagé mais il est suggéré que les profits réalisés sur les terrains de l’hippodrome soient investis dans ce projet. Un de mes buts sera de chercher du financement du gouvernement fédéral.

L’objectif selon le plan de transport de l’’agglomération de Montréal est faire les devis entre 2017 et 2018 et d’octroyer les contrats des travaux pour 2019/2020.

Dans le passé, même s’il y avait des consensus entre les municipalités, il n’y avait pas nécessairement urgence d’agir. L’administration Tremblay-Applebaum avait d’autres priorités. Or le maire Coderre, a reconnu cette priorité lors de la campagne électorale de 2013.

Mon expérience de maire et conseiller et mes nombreux contacts dans le monde municipal vont certainement être utiles pour défendre ce dossier au sein du caucus libéral.

Et le développement économique du secteur industriel dont le projet Quinze40 ?

Le projet Quinze40 est d’ordre municipal. Si on veut faire un projet comme Quinze40, il faut avoir un plan de transport puisque le boulevard Décarie est déjà fortement congestionné. Mais le Qinze40 favorise aussi le développement de l’arrondissement CDN-NDG. Comme député fédéral je n’interviendrais pas dans une bataille entre municipalités

Je comprend pourquoi Ville Mont-Royal veut ce projet, je comprend aussi pourquoi Montréal s’inquiète des questions de transport, de stationnement. Mon but est de trouver des consensus.

D’ailleurs le prolongement de Cavendish sans être une solution est certainement une mesure d’apaisement du trafic sur Décarie.

En dehors des infrastructures, mon intention quant au développement économique est plutôt de voir avec les municipalités qui composent la circonscription de Mont-Royal, quelles seraient leurs priorités et les aider en cherchant des fonds dans les programmes fédéraux.

En terme d’emplois, j’envisage de travailler avec les centres locaux d’emplois et avec les communautés culturelles pour créer un salon annuel de l’emploi pour les gens de la circonscription. Notre taux de chômage déjà de 11% est encore plus élevé chez les jeunes particulièrement ceux issus des communautés visibles.

Anthony Housefather et sa famille, lors d’un débat.

Anthony Housefather et sa famille, lors d’un débat.

Le logement social ?

L’intention du Parti libéral est de ratifier les accords annulés par les conservateurs depuis cinq ou six ans. Le programme des infrastructures prévoit des millions de dollars en logements sociaux. Le problème ne touche pas seulement les familles de Côte-des-Neiges mais aussi Côte-Saint-Luc, Ville Mont-Royal et même Hampstead où de nombreux ainés souhaitent rester dans leur communauté mais n’ont plus les moyens de la faire après leur retraite, les loyers étant trop élevés. Le dossier du logement social devrait être une priorité pour tous les élus de ces municipalités et je compte y travailler avec eux en cherchant notamment des fonds pour notre circonscription.

Les relations intercommunautaires ?

Il est important pour moi, issu de la communauté juive, de rassurer tous les citoyens de la circonscription que nous sommes tous égaux. Tous ont droit à la même attention de leur député et nous devrions travailler ensemble pour le bien être collectif. Nous avons des problèmes communs quelles que soient notre langue, notre race ou notre religion. Il est de mon devoir de rassembler et non de diviser. Je dois être présent autant à Côte-des-Neiges qu’à Ville Mont-Royal ou Côte-Saint-Luc/Hampstead.

J’ai présidé comme maire des réunions publiques du conseil municipal chaque mois. Les citoyens pouvaient me poser toutes sortes de questions devant les journalistes. Je trouve cela important et j’ai l’intention de tenir de façon moins formelle de telles réunions qui auront lieu à Côte-Saint-Luc, à Hampstead, à Côte-des-Neiges et à Ville Mont-Royal.

En somme je souhaite comme élu fédéral offrir la même proximité qu’un élu municipal.

Les Actualités
Photos gracieuseté

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top