mardi 24 octobre 2017
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Élections » Les résultats dans nos circonscriptions
Les résultats dans nos circonscriptions

Les résultats dans nos circonscriptions

Les électeurs ont exprimé leurs choix : un gouvernement libéral majoritaire dirigera le pays pour les quatre prochaines années. Regardons de plus près les résultats de nos trois circonscriptions, Mont-Royal, Notre-Dame-de-Grâce/Westmount et Outremont.

À NDG, Marc Garneau s’est fait réélire par 29 601 électeurs (58% du vote) contre son adversaire néo-démocrate James Hughes qui n’a obtenu que 11 197 voix (22%) suivi du candidat conservateur Richard Segala avec 7249 voix (14%).
Marc Garneau a consolidé son emprise, passant de 15346 voix (37%) en 2011 à 58% aujourd’hui.
Son adversaire néo-démocrate James Hughes a par contre moins bien réussi que Joanne Corbeil qui en 2011 avait obtenu 14704 voix (36%) pour le NPD.
Quant au candidat conservateur, Richard Segala, il a maintenu sensiblement le même résultat qu’en 2011 pour Neil Drabkin (7218 voix).

À Mont-Royal, le candidat libéral Anthony Housefather a sauvegardé la tradition rouge vieille de 75 ans. Il a obtenu 24 317 voix (50%), un résultat bien meilleur que son prédécesseur Irwin Cotler qui en 2011 n’avait obtenu que 16151 voix (41%).
Le candidat conservateur Robert Libman a tout de même augmenté le vote conservateur en obtenant 18213 voix (38%), alors que son prédécesseur Saulie Zajdel obtenait 13891 voix, 36%
Quant à Mario Rimbao, candidat du NPD, il a vu s’effondré le vote néo-démocrate de Jeff Itcush en 2011 (6963 voix – 18%) pour n’obtenir cette année que 3889 voix (8%)

À Outremont, une lutte a opposé la machine néo-démocrate de Thomas Mulcair à une jeune recrue libérale, Rachel Bendayan.
Thomas Mulcair est passé de 21306 voix en 2011 (56%) à 18753 voix (43%) en 2015, en raison de ses absences trop prolongées dans sa circonscription. C’est Graham Carpenter, son directeur du bureau de comté qui faisait campagne en son nom.
Rachel Bendayan a par contre amélioré le score qu’avait obtenu l’ancien ministre de la justice, Martin Cauchon en 2011 (9204 voix – 24%) pour le hisser à 14377 voix (34%).
Le candidat conservateur Rodolph Husny a sensiblement maintenu son électorat passant de 3408 voix en 2011 à 4120 voix (10%).
Le 14 octobre, deux projections semblaient indiquer que Rachel Bendayan était à moins de mille voix d’écart du chef du NPD. Or le 15 et le 16 octobre, sur ordre de l’état-major libéral, les bénévoles de l’équipe Bendayan ont dû cesser leurs appels et leurs visites et n’ont repris que le samedi 16.
Que s’est-il passé? pourquoi cet arrêt forcé ?

Les Actualités
Photo d’archives

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top