mardi 23 janvier 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Éducation / Education » Écoles Anne-Hébert et Judith-Jasmin : un redécoupage pour alléger la surpopulation
Écoles Anne-Hébert et Judith-Jasmin : un redécoupage pour alléger la surpopulation

Écoles Anne-Hébert et Judith-Jasmin : un redécoupage pour alléger la surpopulation

Une cinquantaine de parents ont participé le 16 septembre dernier à la consultation publique sur la modification de l’acte d’établissement (annexion) des écoles Anne-Hébert et Judith Jasmin au 4575, rue Mariette.

La construction d’une nouvelle école de quartier à Saint-Raymond entraine le redécoupage des écoles de la circonscription et la possibilité d’annexer la future école de Saint-Raymond.

La commissaire scolaire, Marie-José Mastromonaco, en avait informé les parents à de nombreuses reprises depuis qu’il est question d’une nouvelle école, si bien que l’ambiance était calme pour les parents venus s’informer.

La présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon, a rappelé que la CSDM passe de 21 circonscriptions à 12 circonscriptions aux prochaines élections et qu’il y a une augmentation d’élèves pour tout Montréal. «On parle de 1000 élèves par année vers les

10 prochaines années et une augmentation particulièrement dans l’ouest, dont NDG, mais il y en a aussi au nord, au centre et à l’est».

Des solutions sont mises en avant pour soulager les problèmes de surpopulation à NDG. La CSDM a déjà agrandi l’école de Notre-Dame-de-Grâce, construit une école à Saint-Raymond, et entend reprendre le bâtiment qui était loué à la Centennial Academy, dont le bail de 35 ans se termine en 2015. «Ce redécoupage permettra un peu d’alléger les écoles et de bien desservir les élèves à proximité de leur résidence», a-t-elle dit.

Comme les règles d’admission touchent aux fratries et toute la question du transport pour les parents ayant plus d’un enfant qui va à l’école, Marc Prescott, directeur en soutien à la gestion des établissements, a dit que «les élèves qui sont déjà dans les écoles peuvent continuer leur parcours scolaire et leurs frères et sœurs aussi».

«La CSDM va honorer les fratries dans les écoles de provenance», a réitéré Marie-José Mastromonaco pour un parent anglophone.

Marie Cicchini | redaction@lesactualites.ca
Photo : Marie Cicchini

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top