mardi 20 novembre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Faits divers / Other news » Pour réprimer le flânage au métro Vendôme

Pour réprimer le flânage au métro Vendôme

Le SPVM a fait des opérations éclair au métro Vendôme durant les deux dernières semaines du mois de mai les policiers ont distribué une vingtaine d’amendes aux flâneurs à la suite de plusieurs plaintes pour des incivilités provenant de différents citoyens à la station intermodale métro et train.

Suivant le règlement qui interdit de gêner ou d’entraver la libre circulation des personnes, les agents du Module d’action par projet (MAP) ont donné, durant ce blitz, des amendes de 94 $ aux contrevenants pris en flagrant délit.

L’agent sociocommunautaire du poste de quartier 11, Peter Mandelos, affirme qu’avant d’employer la répression, la présence de policiers en uniforme avait déjà été rehaussée à l’intérieur comme à l’extérieur de la station pour disperser toutes les personnes qui trainent dans le métro.

«Des officiers en uniforme y sont allés assez. Ils ont fait ce qu’ils ont pu, mais à la fin, il a fallu faire de la répression et donner des contraventions».

Beaucoup de plaintes viennent de personnes âgées parce qu’elles ont peur d’aller prendre le métro. «Elles disent qu’il y a trop de groupes de jeunes là-bas, et que ça les intimide».

L’agent Mandelos ajoute que beaucoup de jeunes viennent de Verdun, Lasalle, Côte-des-Neiges, Notre-Dame-de-Grâce, de partout. Les policiers leur conseillent sans cesse d’aller dans les centres des jeunes.

Ce plan d’action du MAP a bénéficié de l’appui des policiers en tenue civile. «Au cours des dernières semaines, on a arrêté beaucoup de revendeurs de drogue, alors on fait beaucoup de travail dans ce secteur», a expliqué le policier.

Les Actualités

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top