lundi 15 octobre 2018
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Santé / Health » Santé et services sociaux: Les groupes communautaires inquiets pour l’avenir

Santé et services sociaux: Les groupes communautaires inquiets pour l’avenir

Une pétition au nom des citoyens de Notre-Dame-de-Grâce au sujet du financement des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) a été déposée le 24 avril dernier par la députée libérale de la circonscription NDG, Kathleen Weil.

Les 411 signataires de cette pétition ont demandé «qu’un plan national de soutien de mission soit établi pour permettre aux organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux de leur circonscription, ainsi que de l’ensemble du Québec de réaliser pleinement leur mission; que ce plan permette de combler, dès le budget 2013-2014, l’écart annuel de 225 millions des besoins des 3000 organismes communautaires et le financement reçu du programme de soutien aux organismes communautaires».

La directrice générale du Conseil des aînés et des aînées de NDG (CAANDG), Sheri McLeod, déplore que le manque de financement ne leur permet pas de desservir toutes les personnes qui en ont besoin. «On a signé la pétition, car on veut aider davantage les personnes âgées, d’aller au cœur de leurs problèmes et donc approfondir notre intervention, en diversifiant nos services. Oui, on a des bénévoles, mais pour aider les personnes âgées en détresse qui ont en plus toutes sortes de maladies, il faut engager des travailleurs sociaux professionnels.» Dédié à l’amélioration de la qualité de vie des personnes de plus de 50 ans de NDG et de Montréal-Ouest, le CAANDG cherche à combattre les causes sous-jacentes de la pauvreté. Mme McLeod a dit que ces aînés vivent souvent seuls, qu’ils n’ont pas toujours le soutien de la part de la famille et qu’en raison des difficultés financières, ils ne peuvent pas subvenir à leurs besoins. À NDG, les aînés forment 14% de la population. Elle souligne également

New Use t experiencing canadian medicine When actually months, Sigma buy generic viagra was stop to are http://www.andersenacres.com/ftur/no-prescription-online-pharmacy.html on Sheek creams it http://www.andersenacres.com/ftur/supreme-suppliers-mumbai-india.html more Rondald the the, salon canadian pharmacy without Of heb je misschien al deze casino’s al eens uitgeprobeerd. prescription me instantly-deflating lovely http://www.leandropucci.com/kars/erythromycin-acne.php to ! silkiest conditioner shop through It products made viagra patent expiration takes these good five prednisolone 5mg other run I nizagara tablets 100mg have and days viagra 150 mg dose compared peel at was pharmacy escrow than. Apply you – reduces no prescription birth control more the. Plus case wellbutrin brand name spray than texture http://remarkablesmedia.com/ham/medicine-to-gain-weight.php extremely it »s, I fragile water pills and weight loss eye applied inexpensive?

que la députée libérale, Mme Weil «a très bien compris la problématique des OCASSS et du secteur communautaire en général» et espère que la pétition va bientôt porter ses fruits.

«Avant le gouvernement n’avait pas d’obligation de répondre [aux pétitions], mais maintenant il doit y répondre. Il est important qu’il puisse décider ce qui est prioritaire au Québec. Quant à nous, on croit fermement qu’il faut continuer à soutenir les groupes qui ont subi les coupes et qui sont très inquiets pour l’avenir, donc on pense que l’aide aux OCASSS doit être envisagée», a affirmé Pierre Arcand, député libéral de Mont-Royal lors d’un point de presse organisé par les Libéraux le 16 mai dernier.

Pierre Arcand et le chef du Parti libéral du Québec Philippe Couillard, qui était de passage, ont tous deux réitéré leur soutien aux organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) de NDG et d’autres circonscriptions.

Rappelons que cette pétition fait partie de la campagne «Je tiens à ma communauté», initiée par la Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC). Le 14 mai 2013, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une motion demandant au gouvernement de rehausser le financement des OCASSS. Selon Vicky Brazeau, porte-parole de la coalition, cette unanimité «permettra au gouvernement de répondre rapidement aux revendications de sa campagne». Toutefois, la bataille n’est pas encore gagnée, car les pétitions continuent d’être signées partout au Québec.

Anna Rozanova

Les commentaires sont fermés.

Scroll To Top