Lundi 29 mai 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























  Calendrier culturel
 

Bibliothèque Benny
3465, av. Benny
514 872-4147

Bibliothèque de Côte-des-Neiges
5290, ch. de la Côte-des-Neiges
514 872-6603

Bibliothèque de NDG
3755, rue Botrel
514 872-2398

Bibliothèque interculturelle
6767, ch. de la Côte-des-Neiges
514 868-4715

Centre Segal des arts de la scène
5170, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
514 739-7944

Université Concordia
Salle de concert Oscar Peterson
7141 Sherbrooke St. W.
514 848-4848

Maison de la culture Côte-des-Neiges
5290, ch. de la Côte-des-Neiges
514 872-6889

Maison de la culture NDG
3755, rue Botrel
514 872-2157

Université de Montréal
Salle Claude-Champagne
220, av. Vincent-d’Indy
Admission : 514 790-1245

Université de Montréal
Salle J.-P.-Couture
Salle Serge-Garant
200, av. Vincent-d’Indy
514 343-6427

Université de Montréal
Pavillon Samuel-Bronfman
3000, av. Jean-Brillant
514 343-7430

Université de Montréal
Pavillon J.-A.-DeSève
2332, bd Édouard-Montpetit, 6e étage

   
  CINEMA
 

Opéramania — «Aida» de Verdi
Production du Théâtre de la Monnaie – De Munt (2004)
7 décembre à 19 h 30
UdeM — Salle J.-P.-Couture (B-421)
9 $

L’affaire Dumont
Drame du réalisateur Podz
Ciné-Campus
(V. o. française)
11 décembre à 17 h 15, 19 h 30 et 21 h
12 décembre à 17 h 15 et 21 h
UdeM — Pavillon J.-A.-DeSève

Les P’tites Vues – Dans les griffes du loup
Soirée de cinéma à la manière du début du siècle dernier
L’Émigrant et Charlot s’évade de Charlie Chaplin
12 décembre à 19 h 30
Maison de la culture de NDG

Opéramania — «La Chauve-souris» de Strauss
Production du festival de Glyndebourne (2003)
14 décembre à 19 h
UdeM — Salle J.-P.-Couture (B-421)
9 $

As the Tears Go By (Zolgor Hadma’ot Me’atzman)
Presented by the Consulate General of Israel in Montreal
Directed by Eitan Green (1998)
(with English subtitles)
December 15 at 8:30 p.m.
Segal Centre - CinemaSpace

   
  CONCERTS
 

Improvisation en jazz I
Sous la direction de Gary Schwartz
Salle de concert Oscar Peterson — Université Concordia
6 décembre à 20 h
5 $. Entrée libre pour les étudiants

Improvisation en jazz II
Sous la direction de Charles Ellison
Salle de concert Oscar Peterson — Université Concordia
7 décembre à 20 h
5 $. Entrée libre pour les étudiants

«L’ultime Sibelius»
Présenté par l’orchestre de l’UdeM
Sous la direction de Jean-François Rivest
Julie Hereish et Florian Puddu, lauréats du concours 2011
8 décembre à 19 h 30
UdeM – Salle Claude-Champagne
12 $

Carolyn Christie & Denis Bluteau
Music from Bach to Bolling
Classical and jazz
In collaboration with Marianne Patenaude, Jim Doxas, Chad Linsley and Fraser Hollins
December 9 at 2 p.m.
Segal Centre Studio

Nouvelle heure
Les Chambristes stupéfiants
Sous la direction de Jean-Eudes Vaillancourt
9 décembre à 19 h 30
UdeM – Salle Claude-Champagne
Entrée libre

Chamber Choir
Conducted by Christopher Jackson
Concordia University Chorus
December 11 at 7 :30 p.m.
Oscar Peter Concert Hall – Concordia University
$5 regular. Free for students

Jazz Ensemble Eclectic
Directed by Gary Schwartz
December 13 at 8 p.m.
Oscar Peter Concert Hall – Concordia University
$5 regular. Free for students

Big Band
Directed by Dave Turner
December 14 at 8 p.m.
Oscar Peter Concert Hall – Concordia University
$5 regular. Free for students

«Les étoiles montantes»
L’orchestre de l’UdeM
Sous la direction des étudiants en direction d’orchestre
15 décembre à 19 h 30
UdeM – Salle Claude-Champagne
Entrée libre

Concert de l’Atelier de musique baroque
Sous la direction de Margaret Little
18 décembre à 19 h 30
UdeM – Salle Serge-Garant
Entrée libre

   
  DANCE/DANSE
 

Waterfield’s Follies : A Vaudeville Review
Variety show series
Co-hosted by Waterfield and
Theatre Ste. Catherine’s artistic director Alain Mercieca
December 6 at 8 p.m.
Segal Centre Studio

   
  EXPOSITIONS
 

Gallimard 1911-2011. Un siècle d’édition
Exposition rétrospective
Jusqu’au 14 décembre
UdeM, pavillon Samuel-Bronfman

Avant la photographie
Chuck Samuels (photographie)
Jusqu’au 20 décembre
Maison de la culture de NDG

Pascal Caputo
Peinture
Jusqu’au 6 janvier
Maison de la culture NDG

Déclic 70
Galerie SAS (photographie)
Artistes : Claire Beaugrand-Champagne, Marik Boudreau, Michel Campeau, Alain Chagnon, Roger Charbonneau, Pierre Gaudard, Clara Gutsche, Jean Lauzon, David Miller, Normand Rajotte et Gabor Szilasi
En collaboration avec le Conseil des arts de Montréal
Jusqu’au 20 janvier
Maison de la culture Côte-des-Neiges

Latitude L : Artistes émergents
Exposition multidisciplinaire
Simon Bouchard (sculpture), Nancy Bourassa (peinture), Philippe Caron Lefebvre (sculpture), Chloë Charce (installation), Marilyse Goulet (estampe), Heather Elizabeth Jackson (textile), Valérie Levasseur (photographie et installation), Jessica Peters (peinture), Ianick Raymond (peinture)
Présenté dans le cadre des Rencontres culturelles entre les Laurentides et Montréal
Jusqu’au 27 janvier
Maison de la culture Côte-des-Neiges

   
  JEUNE PUBLIC
 

Pas de Noël sans étoiles
Spectacle de Noël (2 à 7 ans)
Une présentation de La petite valise Théâtre
Avec le soutien des Amis des bibliothèques et de la Ville de Montréal
8 décembre à 10 h 30
Bibliothèque Interculturelle
Sous inscription

Pirouette, lutin détective
Spectacle de Noël (3 à 7 ans)
Spectacle interactif avec musique, marionnette, danse et surprise
8 décembre à 14 h
Bibliothèque de Notre-Dame-de-Grâce
Inscription

Brico-conte
(4 à 6 ans)
8 décembre à 10 h 30
Bibliothèque de Notre-Dame-de-Grâce

Les matinées des tout-petits
Conte et bricolage
(3 à 6 ans) bilingues
8 décembre de 10 h 30 à 11 h 30
Bibliothèque Benny

Contes bricolos
(3 à 5 ans)
9 et 15 décembre à 10 h 30
Bibliothèque Côte-des-Neiges

Ateliers d’échecs
(6 à 12 ans) bilingue
En compagnie d’un spécialiste
9 et 16 décembre de 10 h 30 à 11 h 30
Bibliothèque Benny

Veillée du temps des fêtes
Spectacle (à partir de 6 ans)
Contes, violon, danse et chansons traditionnelles
15 décembre à 10 h 30
Bibliothèque Benny
Entrée libre

Storytime
Conte en anglais (3 à 5 ans)
15 décembre à 10 h 30
Bibliothèque de Notre-Dame-de-Grâce

   
  MUSIQUEIC
 

Noël Remix
Musique contemporaine
Récital de piano de Matthieu Fortin avec oeuvres de jeunes compositeurs
6 décembre à 15 h
Maison de la culture Côte-des-Neiges

Noël Jazz – Julie Lamontagne quartet
12 décembre à 20 h
Grands classiques de Noël à la manière Jazz
Maison de la culture Côte-des-Neiges

Latitude L: Trio BBQ – Cinémanouche
Avec les guitaristes Mathieu Beaudet, Jean-Michel Bérubé et Vincent Quirion
Dans le cadre des Rencontres culturelles entre les Laurentides et Montréal
14 décembre à 20 h
Maison de la culture de NDG

   
  THÉÂTRE/THEATRE
 

RED
Directed by Martha Henry
A Segal Centre Production
By John Logan
Featuring Randy Hughson & Jesse Aaron Dwyre
Until December 16
Segal Centre

Jocaste – Singulier Pluriel
Marina Percovich
Adaptation du grand classique de mythologie grecque
6 décembre à 20 h
Maison de la culture de NDG

Chuckin Guffs
Solo sketch by Kirsten Rasmussen
A fundraiser for Montreal Children’s Hospital
Produced by Beyond the Mountain
December 13 at 8 p.m.
Segal Centre Studio

Chanukah Cabaret
Featuring Itchka, Adam Stotland, and Yiddish Theatre singers
In collaboration with KlezKanada musicians
Performed in Yiddish with English supertitles
December 16 at 7 p.m
Segal Centre Studio

   
   
BOTTIN CULTUREL

Entre le bœuf et l’âne
Les animaux de la crèche à l’honneur
Article mis en ligne le jeudi 20 décembre 2012

 
Photo : Marie Cicchini

Chantal Turbide, conservatrice du Musée de l’Oratoire

L’exposition de Noël présentée au Musée de l’Oratoire jusqu’au 14 avril est consacrée cette année aux animaux de la crèche des cinq continents depuis la seconde moitié du 20e siècle.

La conservatrice du musée, Chantal Turbide, a exploré ce thème et rassemblé une collection de figurines et de crèches à la demande du Père Claude Groulx, recteur de l’Oratoire Saint-Joseph.

La documentation et les articles découverts au fil de ses recherches ont été un terreau fertile pour produire cette exposition grand public, a-t-elle dit en entrevue. Depuis 1889, des historiens, des théologiens et des scientifiques ont fait des travaux qui parlent des animaux. Mais il en était déjà question dans l’Antiquité.

Les animaux puisés dans les 1000 crèches du Musée présentent diverses déclinaisons de la nativité. Fait curieux, ils n’ont pas toujours été représentés aux côtés de la Sainte Famille. Mme Turbide s’est donc penchée sur le rôle de l’Animal en particulier dans la chrétienté et le catholicisme.



Red
A debate over the role of art in society
Article mis en ligne le jeudi 29 novembre 2012

 
Photo: Sarah Geledi

Up-and-coming actor Jesse Dwyre plays Rothko’s assistant. The entire Segal Centre stage has been transformed into the artist’s New York City studio.

For the Montreal premiere RED, a drama about iconic painter Mark Rothko, the stage at the Segal Centre is transformed into the abstract expressionist artist’s New York studio, complete with a large-scale canvas that is painted before our eyes.

The intense two-person play, on stage until Dec. 16, is by playwright and screenwriter John Logan, the man behind such films as Skyfall and Gladiator.

It’s a much more scaled-down production than the Segal’s previous production, the Broadway musical. “I think it makes a nice contrast,” said artistic producer Paul Flicker. “Guys and Dolls was big and glitzy and colourful. For our second play, we have something a little more intimate, a little more serious, but with some incredible acting.”



Concours de photo
Et le gagnant est...
Article mis en ligne le jeudi 29 novembre 2012

 
Photo gracieuseté de la CDEC CDN-NDG

Les participants et membres de la CDEC portent le tablier avec la photo gagnante du concours 2012.

Melanie Stuy a remporté le concours de photographie organisé par la CDEC CDN-NDG.

La photo de la lauréate représente des enfants qui travaillent au jardin Thym à Saint-Raymond. La photographie gagnante a été imprimée sur 150 tabliers en coton équitable et biologique et publiée sur le site www.cdeccdnndg.org.

«Le jardin Thym est l’endroit où j’ai rencontré des personnes que j’ai beaucoup appréciées quand j’ai emménagé à Notre-Dame-de-Grâce. Mes enfants ont grandi dans ce jardin et sont toujours amis avec les enfants qu’ils y ont rencontrés. À mon avis, il s’agit d’un des endroits les plus authentiques en ville», a déclaré Mme Stuy.

Les membres du jury étaient Jennifer Morrison, graphiste à Jam Design, et David Price, éditeur du journal anglophone du quartier. Pour eux, le choix de la photo gagnante a peut-être été aussi difficile que le choix du jury.



Quelques expositions à ne pas manquer
Article mis en ligne le jeudi 15 novembre 2012

 
Photo : Lucien Lisabelle

Kittie Bruneau, Masque cerf-volant, 1984

La Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce présente quelques expositions à ne pas manquer jusqu’au 21 décembre.

Chuck Samuels
Le Conseil des arts de Montréal en tournée présente l’œuvre de Chuck Samuels, résident de l’arrondissement de Côte-des-Neiges-NDG, dans le cadre de sa 72e exposition itinérante intitulée «Avant la photographie — Before Photography».

Chuck Samuels traite de notre rapport à l’image et à la caméra, de l’instant de gloire auquel plusieurs aspirent. Empreinte d’humour, son œuvre ne manque pas de jeter un malaise qui induit à coup sûr une remise en question critique de ces images qui arrivent sous notre regard.

L’exposition est conçue et réalisée par Dazibao, centre voué à la diffusion des pratiques actuelles de l’image. Le centre stimule l’éclosion d’une manière nouvelle de comprendre les choses et favorise la poursuite d’une réflexion critique engagée.



Renowned cellist to play benefit concert at Royal Vale
Stéphane Tétreault gives back to his community
Article mis en ligne le jeudi 15 novembre 2012

 
Photo courtesy of Stéphane Tétreault

Stéphane Tétreault with his Stradivarius cello

Stéphane Tétreault has fond memories of his alma mater, Royal Vale High School, even though he didn’t spend much time in class because of his devotion to the cello. Practicing, rehearsals and concerts kept him busy.

That didn’t leave much time for the regular school curriculum. But the Royal Vale administration allowed him to work on his own and make it to class whenever he could. He managed to graduate on time.

“My fellow students were extremely welcoming and understanding,” Tétreault says in an interview. “They could have said ‘who does he think he is to come here once a week?’ but they were extremely accommodating.”

That leeway allowed him to pursue his childhood dream of becoming a professional cellist and touring prestigious musical circuits.

He’s only 19 years old but has already played with l’Orchestre Métropolitain under the acclaimed maestro Yannick Nezet-Seguin. He was selected to participate in the coveted Tchaikovsky International Competition in Moscow and was the youngest member of an international orchestra to perform at Carnegie Hall. In 2007 he won first place in the Montreal Symphony Orchestra Standard Life OSM competition.



Soirée cinéma avec Françoise Sullivan
Article mis en ligne le jeudi 15 novembre 2012

La Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce présente «Saison Sullivan 2008», un film de Mario Côté en présence du réalisateur et de Françoise Sullivan le 21 novembre prochain, à 19 h 30, dans le cadre des Mercredis - un label Santé Culturelle.

Le 27 février 1948, Françoise Sullivan réalise «Danse dans la neige» et inaugure une toute nouvelle voie pour la danse moderne. Soixante ans plus tard, elle s’associe à Mario Côté, peintre et vidéaste, pour reprendre son projet et lui donner un tout nouveau souffle en le complétant par la création de quatre saisons.

Les interprètes des quatre temps de la chorégraphie sont Andrée-Maude Côté (printemps), Annik Hamel (été), Louise Bédard (automne) et Ginette Boutin (hiver).

Françoise Sullivan fut parmi les signataires du manifeste artistique Refus global. L’artiste peintre, sculpteure et danseuse cumule de prestigieux honneurs depuis 1983. Le plus récemment, elle a reçu la distinction de Grande Citoyenne de l’arrondissement de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de- Grâce lors du gala annuel 2012.

[ Les Actualités ]



Ric’key Pageot joue pour Madonna
Article mis en ligne le jeudi 1er novembre 2012

 
Photo gracieuseté/Carlos Moreira

Rick Pageot et Madonna à Chicago

Le doué claviériste, ex directeur musical pour le Cirque du Soleil, effectue sa troisième tournée avec Madonna, ces mois-ci. Ric’key Pageot est désormais installé en Californie, mais il garde de bons souvenirs de Montréal et de Côte-des-Neiges, où il a grandi.

En plus des concerts avec la « Madone », le Québécois d’origine haïtienne ne chôme pas en ce moment. Il propose aussi des spectacles avec son épouse, la chanteuse montréalaise Dessy Di Lauro. Les deux artistes vont faire paraître un nouvel album en 2013. Le style de leur projet musical est du ragtime des années 1930, mélangé avec du rhythm and blues contemporain.

Pageot participe depuis déjà quatre ans à des tournées avec la célébrité internationale. Kevin Antunes, directeur musical pour Madonna, lui avait offert de rejoindre la tournée Sticky & Sweet en 2008.

Le musicien voyage notamment à travers les États-Unis, l’Europe et l’Amérique du Sud avec le MDNA Tour. Il a néanmoins pris le temps de parler au téléphone avec Les Actualités.



Le Québec traditionnel de Marc-Aurèle Fortin
Article mis en ligne le jeudi 1er novembre 2012

 
Photo gracieuseté - © Tous droits réservés

Marc-Aurèle Fortin à l’œuvre, photographié par sa sœur Blanche en 1934.

Une exposition du peintre Marc‐Aurèle Fortin (1888‐1970) est en cours au Centre d’exposition de l’Université de Montréal jusqu’au 9 décembre.

Intitulée Paysages modernes du Québec traditionnel, l’exposition itinérante organisée par le Musée des Beaux-Arts du Québec comprend une trentaine de scènes rurales et de marines regroupées selon leur sujet et leur technique picturale.

Il s’agit du seul arrêt à Montréal de cette exposition toujours pertinente organisée pour les Journées de la culture. On peut y voir en exclusivité une section présentant des œuvres de Fortin provenant de la collection d’œuvres d’art de l’UdeM.



Othello
A little piece of Harlem at the Segal
Article mis en ligne le jeudi 18 octobre 2012

 
Photo courtesy of Rodolfo Moraga and Francois Dupraz

Hamlet Duet cast members, from top left to right: Jeremiah Sparks, Neema Bickersteth, Liana Montoro, Dave LaPommeray, Lucinda Davis

Black Theatre Workshop is presenting the Montreal premiere of Djanet Sears’s multi award-winning play, Harlem Duet. The bold prelude to William Shakespeare’s Othello will be taking centre stage at the Segal Centre for a limited run.

Harlem Duet sets out to recount the continuous struggle of the African-American fight for equal justice in America, with a narrative spanning over 130 years. Set in New York City, on a Harlem corner near Martin Luther King and Malcolm X boulevards, the play is told through the eyes of Othello’s first wife Billie, a black woman who is left behind as Othello abandons her for a white woman.

“This might be one of the most beautiful and brilliantly woven plays that I’ve read in recent history,” said director and NDG native Mike Payette during a telephone interview. “Djanet has managed to put together several large ideas: race, relationships and literature, because this is a hypothetical prequel to Shakespeare’s Othello. She’s taken those three elements and created something that I think is both enchantingly beautiful and highly theatrical, but most importantly deeply resonant to a mainstream audience.”



L’Université de Montréal honore Gallimard
Article mis en ligne le jeudi 18 octobre 2012

 
Photo: Gracieuseté

L’expo sur Gallimard couvre ses 100 années d’existence.

L’UdeM célèbre les 100 ans de Gallimard, la renommée maison d’édition française, avec une expo rétrospective qui en est à sa deuxième édition à Montréal.

L’exposition Gallimard 1911-2011. Un siècle d’édition convie les gens à «parcourir un siècle d’histoire intellectuelle» à la Bibliothèque des lettres et sciences humaines et Bibliothèque des livres rares et collections spéciales (au Pavillon Samuel-Bronfman). Pour y découvrir ou redécouvrir des dessins, éditions originales, lettres, manuscrits, photographies et archives de Radio-Canada. Certaines archives portent sur l’édition des œuvres de Réjean Ducharme, premier québécois publié chez Gallimard, d’autres sur l’univers du livre québécois et sur des publications, moments clés de la maison d’édition.

Catherine Bernier, bibliothécaire à la Bibliothèque LSH, et Normand Trudel, bibliothécaire aux livres rares et collections spéciales, ont travaillé sur cette expo présentée jusqu’au 14 décembre, qui est agrémentée de plus de 20 documents prêtés par la Bibliothèque des livres rares.



Bringing Broadway to the Segal
Article mis en ligne le jeudi 4 octobre 2012

 
Photo: Sarah Geledi

Actor Frank Moore portrays hapless gangster Nathan Detroit in the Segal Centre production of Guys and Dolls.

The Segal Centre for Performing Arts kicks off its 2012-2013 theatre season with the biggest production they’ve ever had: Guys and Dolls, a beloved Broadway classic musical about sex, love and redemption in 1940s New York.

“It’s an amazing opportunity for the centre. It’s absolutely the biggest production we’ve had, by any measure,” said Artistic Producer Paul Flicker at last week’s media event, where the cast played three musical scenes. “This is our first production of the season. It launches the year and I think it does it in style. I think it’s just going to be an amazing production.”

The Tony Award-winning musical Guys and Dolls first premiered in 1950 and was later dubbed “the greatest of all American musicals” by Time magazine. The original production, which ran for 1200 performances, was also turned into a Hollywood movie starring Marlon Brando and Frank Sinatra.

Under the masterful direction of Diana Leblanc, the cherished Broadway classic is now revived in the up-close-and-personal setting of the Segal Theatre, right in the backyard of Côte-des-Neiges and NDG.



Le Snowdon fera-t-il place à des condos?
Article mis en ligne le jeudi 4 octobre 2012

 
Photo : Marie Cicchini

L’ancien Théâtre Snowdon offre une façade qui se distingue sur le boulevard Décarie.

Des citoyens intéressés dans le sauvetage des bâtiments patrimoniaux dans l’arrondissement se posent des questions sur l’avenir d’un certain bâtiment historique.

Helen Fotopulos, conseillère de Côte-des-Neiges et responsable du patrimoine au comité exécutif de la Ville de Montréal, avait présenté l’année dernière une motion pour la préservation de quatre bâtiments patrimoniaux, notamment le Théâtre Snowdon.

La proposition serait toujours à l’étude par les services de la Ville, selon l’ancienne conseillère municipale, Sharon Leslie, qui n’a pas eu vent d’une décision jusqu’à présent.

Construit par l’architecte Daniel John Crighton pour le théâtre en 1937 avec un décor intérieur signé Emmanuel Briffa, l’ancien cinéma a été l’un des plus beaux bâtiments Art Deco de Montréal.



L’Algérie et sa culture
Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2012

 
Photo: Gracieuseté

Quelques membres de la formation Assala en spectacle.

L’Algérie se trouve à l’honneur avec ses 50 ans d’indépendance qui sont célébrés. La Semaine internationale HEC Montréal se déroule sous le vaste thème d’Algérie et sa culture.

Jusqu’au 5 octobre, la semaine de festivités pour l’Algérie est aussi présentée en collaboration avec la Fondation Club Avenir, qui a à cœur le sort des Algériens au Canada et d’un peu partout.

Assala, jeune groupe de musique formé de cinq artistes, livrera le 4 octobre à 20 h un spectacle de variétés algériennes, à la salle Amphi IBM.

«C’est la fondation Club Avenir qui nous a approchés et l’on offrira des pièces de différents coins de l’Algérie, comme le Nord, l’Est et l’Ouest. Jeudi, les autres membres de la formation joueront du piano, du banjo, de la percussion berbouka et du violon, puis moi, je ferai les voix», a indiqué Kamel, le chanteur d’Assala.

En plus de la soirée avec le groupe, une conférence sera donnée le 4 octobre par Sid Ahmed Ghozali, ancien premier ministre algérien, et une table ronde sur le printemps arabe aura lieu le lendemain, avec des intervenants algériens, égyptiens et tunisiens.

[ Marie-Eve Corbeil]



Things are looking up for Paul Cargnello
Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2012

 
Photo: Sarah Geledi

NDG singer-songwriter Paul Cargnello

With a chart-topping single, a critically acclaimed new album and a beautiful wife and boy at home, Paul Cargnello has every reason to be a happy man these days.

In addition to being a prolific singer-songwriter, Cargnello is also heavily involved in his own community, as the co-founder of NDG Arts Week. The festival, which promotes local art culture, celebrated its third anniversary last month.

On a crisp September afternoon at Shaïka café, the 33 year-old local musician sat down with Les Actualités to talk about music, politics, fatherhood and his beloved NDG neighborhood.



Myriade
« Une série d’espaces virtuels ludiques »
Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2012

 
Photo : Marie Cicchini

Mercedes Font

Pour sa rentrée culturelle catalane, la Maison de la culture de Côte-des-Neiges présente jusqu’au 14 octobre Myriade, une exposition de Mercedes Font, plusieurs fois boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

Myriade est un ensemble de huit grands tableaux, quatre collages et douze œuvres sur papier, qui se trame et s’élabore autour de trois notions : espace, ombre et lumière des déserts du sud-ouest états-uniens, selon l’enseignante au département d’arts plastiques au Cégep du Vieux Montréal depuis 1995.

La résidente de Notre-Dame-de-Grâce a réalisé la plupart pendant le mouvement étudiant. Ne pouvant pas mettre le doigt sur son propre style, elle peut toutefois dire qu’il s’agit d’une recherche picturale polychromatique épurée qui procède un peu de la gravure avec beaucoup de clins d’œil à la peinture moderne, au cubisme, à l’abstraction et au mouvement expressionniste à peu près américain.



RentrÉe culturelle
Les activités culturelles restent sous-financées
Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2012

Les conclusions des études réalisées par la firme ArtExper entre 2008 et 2009 à la demande du Service du développement culturel démontraient une stagnation des financements accordés par l’arrondissement aux activités culturelles et de loisir.

Le diagnostic établi par la firme notait que les dépenses de l’arrondissement au profit de la diffusion culturelle sont de 4,14 $ par habitant, bien en dessous de la norme municipale des dépenses par habitant, qui se situe à 6,60 $.

Les deux maisons de la culture sont les principaux lieux publics de diffusion culturelle dans le territoire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges/NDG. Annuellement, elles assurent 44 %
des activités de diffusion culturelle dans l’arrondissement.

Sur les 5 M$ consacrés annuellement au secteur de la culture, 600 000 $ sont alloués aux deux maisons de la culture. Une part du budget a été consacré à la mise aux normes des équipements (du système d’éclairage, des systèmes électriques et de la sonorisation) des deux maisons de la culture, évaluée à plus 168 000 $ entre 2008 et 2011.



Exposition Leipzig-Montréal
Pour s’y retrouver dans les méandres transatlantiques
Article mis en ligne le jeudi 6 septembre 2012

 
Photo: Gracieuseté

Les artistes québécois et allemands de l’exposition Leipzig-Montréal

La Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce présente, du 1er septembre au 14 octobre l’œuvre multidisciplinaire Leipzig-Montréal qui explore les possibilités et les barrières du langage.

Caroline Saint-Laurent, de l’UQÀM, et Marie-Ève Levasseur, étudiante à la maitrise à l’Académie des Beaux-Arts de Leipzig, ont monté un « tunnel transatlantique » qui, entre penser, parler et écrire, cherche à joindre la Saxe et le Québec.

Il s’agit à la fois du premier volet d’une exposition en deux temps et deux variantes, et d’une première pour deux étudiantes qui ont rassemblé les œuvres de dix artistes montréalaises et allemandes de la relève.

Ce qu’elles nomment ainsi est en fait la métaphore d’un lieu de rencontre transculturelle et de travail à distance. « Je voulais partager ce que j’ai appris à connaître en Allemagne et ce que je connaissais déjà ici à Montréal et amener des collègues de nouvelles cultures », affirme Mme Levasseur.



Empress Theatre
Borough prefers Cinema NDG project
Article mis en ligne le jeudi 6 septembre 2012

Elaine Ethier’s Cinema NDG project was selected by the evaluation committee as the best by far of the three submissions.

It proposes establishing a repertoire and independent film house along with a restaurant in the now-abandoned historic building on 5560 Sherbrooke West.

She was hoping to get a green light from the borough council. The dossier is on the agenda for the September 5th borough council meeting. “Once the mandate is there,” she says, “we will be able to develop the project further.”

Right now, Ethier says, 40% of the project’s proposed $12-million budget has been secured from private sources. The Cinema NDG plan includes four cinema screens with a total capacity of 500 seats.

A restaurant would open on the main floor of the neo-Egyptian style theatre, considered a heritage site.



Metachroma Theatre debuts with Shakespeare
Article mis en ligne le jeudi 6 septembre 2012

 
Courtesy photo

The Metachroma Company is an innovative multicultural company.

The Segal Centre for the Performing Arts will unveil the Metachroma Theatre and their production of Shakespeare’s “Richard III,” playing from Sept. 19 to 30.

The troupe breathes new life into the classic tragedy with a cast composed entirely of visible minorities.

However, Metachroma does not intend in the least for their performance to be about race and race alone. Instead, they hope to normalize the appearance of actors of colour in traditional plays.

“When we see an artist of colour in a classic play, it’s usually a statement. When will we be able to cast someone of colour without it being about race? This is an invitation to a discussion about what we see in theatre,” says Michael Payette, who plays the character of Lord Hastings. “Why haven’t we seen an Asian play Edward in “Richard III? We can do anything.”



NDG Arts Week debuts new partnership
Article mis en ligne le jeudi 23 août 2012

The NDG Arts Week festival will unveil a new event Thurs. Aug. 23, a miniature film series showcasing National Film Board (NFB) documentaries and animations.

The screenings begin with the 2009 NFB documentary on former McGill professor Norman Cornett «Since when do we divorce the right answer from an honest answer?” at the Maison de la Culture NDG at 7:30 p.m.

Arts Week co-organizer Paul Cargnello (along with filmmaker Scott McLeod) is pleased with the addition of the NFB to the roster. “A partner like that is always a boon for a small organization,” he says. “It was a good choice for our festival.”



Fête et spectacles en plein air
Article mis en ligne le jeudi 9 août 2012

Une grande fête familiale se prépare le 11 août prochain pour la 19e édition du Festival de la Semaine italienne au parc Georges-Saint-Pierre, 1015, avenue Oxford à Notre-Dame-de-Grâce.

Au programme figurent des jeux gonflables pour les enfants de 11 h à 15 h et les habituels tournois de soccer et de bocce toute la journée. L’Association ALMA dressera également son kiosque d’exposition artisanal. Et cette année, le modèle FIAT 500 sera à l’honneur à l’exposition de voitures italiennes.

La fête se poursuit après le lennoitidart souper communautaire, prévu de 17 h à 18 h. La chorale Coro Alpino de Montréal dédie son spectacle au 150e anniversaire de l’unification de l’Italie, à 18 h. Pour terminer la soirée, le Grand Show Band avec Stefan, Christina et Johnny Capobianco animeront la scène à compter de 19 h.



Une exposition célébrant la revue L’Oratoire
100 ans d’histoire
Article mis en ligne le mercredi 25 juillet 2012

 
Photo: Marie Cicchini

Chantal Turbide, conservatrice du musée et du patrimoine artistique. Sur le mur, des calendriers anciens faisant partie de l’abonnement à L’Oratoire.

Le Musée de l’Oratoire présente jusqu’au 8 octobre une exposition inédite relatant les 100 ans de sa revue, L’Oratoire, fondée en 1912 sous le nom des Annales de Saint-Joseph.

Pour Chantal Turbide, curatrice du musée et du patrimoine artistique, c’est vraiment un portrait de 100 ans de la société québécoise. « L’exposition est regroupée autour du parcours historique de la revue, de la fabrication d’une revue, et des idées, sujet et valeurs qu’elle véhicule », explique-t-elle.

L’exposition inédite présente les différentes étapes et le contexte de création. On voit l’évolution technique et la révolution culturelle auxquelles la revue a dû s’adapter au fil du temps.



Festivals you won’t want to miss
Bangla Mela July 7-8, Pista Sa Nayon July 15
Article mis en ligne le jeudi 5 juillet 2012

 
Courtesy Photo

The Filipino Association of Montreal and Suburbs (FAMAS) on Van Horne Ave. held a flag-raising ceremony on June 12 to commemorate the 114th anniversary of Philippine independence. The FAMAS Community Centre serves as a socio-civic, educational and cultural hub for Filipino-Canadians in Montreal and its suburbs.

The Filipino Association of Montreal and Suburbs (FAMAS) is celebrating the Pista Sa Nayon festival July 15, from 9 a.m. to 7 p.m. at Mackenzie King Park. Everyone is welcome.

FAMAS is preparing a special celebration this year. To mark its 50th anniversary, the association extended an invitation to Filipino ambassador Leslie A. Gatan.

“The Pista Sa Nayon festival is a village celebration of religious origin. Every town centre in the Philippines has a Catholic church and its own patron saint. The Pista Sa Nayon is the feast for their patron saint,” explained FAMAS president Aurora Osdon during an interview.



Festivals you won’t want to miss
Bangla Mela July 7-8, Pista Sa Nayon July 15
Article mis en ligne le jeudi 5 juillet 2012

 
Courtesy Photo

The Filipino Association of Montreal and Suburbs (FAMAS) on Van Horne Ave. held a flag-raising ceremony on June 12 to commemorate the 114th anniversary of Philippine independence. The FAMAS Community Centre serves as a socio-civic, educational and cultural hub for Filipino-Canadians in Montreal and its suburbs.

The Filipino Association of Montreal and Suburbs (FAMAS) is celebrating the Pista Sa Nayon festival July 15, from 9 a.m. to 7 p.m. at Mackenzie King Park. Everyone is welcome.

FAMAS is preparing a special celebration this year. To mark its 50th anniversary, the association extended an invitation to Filipino ambassador Leslie A. Gatan.

“The Pista Sa Nayon festival is a village celebration of religious origin. Every town centre in the Philippines has a Catholic church and its own patron saint. The Pista Sa Nayon is the feast for their patron saint,” explained FAMAS president Aurora Osdon during an interview.



Theatre in the park
Taming of the Shrew promises to be playful
Article mis en ligne le jeudi 5 juillet 2012

 
Courtesy photo/Antoine Yared

Kirsten Rasmussen (Kate) and Alex McCooeye (Petruchio)

The Taming of the Shrew, a timeless take on love and the war of the sexes, is ripe with humorous yet nuanced material. Co-director Andrew Shaver is bringing William Shakespeare’s comedy to life in NDG park on July 15.

The set design will feature a swinging “1960s Fellini feel” while incorporating nods to the Shakespearian era. Shaver is enthusiastic about the contribution of costume designer Susana Vera, with whom he collaborated for the Sidemart Theatrical Grocery production of Haunted Hillbilly. Her creations combine, for example, “a fine Italian suit with an Elizabethan ruffle.”



Un premier festival de musique et de yoga
Article mis en ligne le jeudi 5 juillet 2012

Le premier Festival de musique et yoga de Montréal sera présenté les 14 et 15 juillet à Loyola.

L’événement a été annoncé par Sweet Life, une maison indépendante connue pour ses émissions de télévision Dawson’s Creek ou Cheaper by the Dozen, et par Namaste, producteur d’événements locaux de yoga, de bien-être et de santé.

Les partenaires s’associent pour créer une célébration de la vie qui encourage les participants à approfondir leur connexion avec soi-même et avec la communauté.

Ils promettent une expérience riche, culturelle, sociale qui se matérialisera au son d’une musique nouvelle et diverse et une grande représentativité d’artistes.



Une pépinière à l’UdeM
Article mis en ligne le jeudi 5 juillet 2012

 
Photo: Gracieuseté

g à d : Pierre Bélec, SOVERDI ; Raymond Bachand, ministre des Finances du Québec ; Malin Anagrius, responsable de projet chez SOVERDI, Guy Breton, UdeM, Eric Richard et Sylvie Guilbault, Les amis de la montagne ; Alicia Anagrius et Sarah Millette, élèves de l’école Arc-en-Ciel et participantes au projet.

L’Université de Montréal (UdeM) a récemment transplanté 450 jeunes pousses d’arbres dans le cadre d’un projet-pilote de pépinière sur le campus d’Outremont.

Produits à partir des semences du mont Royal, les jeunes arbres seront transplantés dans des cours d’écoles, de collèges, de CPE, et d’établissements universitaires.

L’organisme Les amis de la montagne s’associe à ce projet-pilote lancé grâce à l’appui financier du gouvernement du Québec et de deux partenaires, Evergreen et la Fondation Intact.



On Second Avenue
A joyful romp through historical Yiddish theatre
Article mis en ligne le jeudi 21 juin 2012

 
Photo courtesy of the Segal Centre for Performing Arts/Andrée Lanthier

The Dora Wassermnan Theatre Company performing On Second Avenue.

Don’t miss the chance to see the acclaimed, yet rarely performed Yiddish musical On Second Avenue this month at the Segal Centre for the Performing Arts. The colourful play, composed of short skits and songs, animates the evolution of Yiddish theatre from late 19th century Romania to its storied peak in 1940s New York City. A multi-talented cast from the Dora Wasserman Yiddish Theatre (DWYT) sings and dances through a wide variety of entertaining sketches.

As most of the play is performed in Yiddish, the actors worked hard to perfect their pronunciation with the help of a dialect coach. A large screen above the stage runs subtitles in English and French, where necessary.

The play ushers in what the DWYT’s new artistic director Audrey Finkelstein calls a “new era” for the group. As former DWYT and Segal Centre director Bryna Wasserman has moved on to the National Theatre-Folksbiene in New York, she hands the torch to Finkelstein, who has performed with the company “since childhood.” However, Wasserman, now DWYT’s honorary artistic director, returns to codirect On Second Avenue with Finkelstein in what will be the last play of the season.



Festival de Jazz
L’école Saint-Luc sur la grande scène
Article mis en ligne le jeudi 21 juin 2012

L’ensemble de jazz de l’école secondaire Saint-Luc se produira sur la scène Rio Tinto Alcan, le 29 juin prochain à midi, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal.

Il ne s’agit pas de la première expérience du groupe, bien que leur dernière présence à ce festival remonte à deux ans.

Le concert, d’une durée d’une heure, combinera jazz, compositions et musique populaire. Il se tiendra dans le cadre de la série JazzFest des jeunes, portion du festival visant à offrir une chance à de jeunes musiciens de se produire sur scène.



L’art vert
Article mis en ligne le jeudi 21 juin 2012

 
Photo: Mélissa Savary

L’artiste multidisciplinaire Nicole Fournier présente Table de biodiversité : Grandir Verdir, une œuvre organique, réalisée en lien avec la table de concertation sur l’agriculture urbaine.

L’installation se situe sur la terrasse de la Maison de la culture de Côte-des-Neiges, tout près du toit vert.

Il y aura plusieurs ateliers pour les visiteurs. Les gens seront invités à venir récolter et déguster certaines plantes. Il y aura aussi des ateliers de peinture et de dessin avec les feuilles. Pour l’artiste, « il s’agit d’une autre manière d’absorber les nutriments des plantes ». Elle donnera aussi un atelier de fabrication de teinture à partir de plantes.



Humour et gants perdus
Article mis en ligne le jeudi 21 juin 2012

 
Photo: Mélissa Savary

L’artiste Chloé Lefebvre pose devant ses oeuvres.

La Maison de la culture de Côte-des-Neiges présente jusqu’au 18 août deux expositions cet été.

Gare aux gorilles

Gare aux gorilles est une exposition multidisciplinaire qui présente des œuvres de Chloé Lefebvre, Éric Cardinal, Noémie da Silva, Daniel Olson et Karine Payette.

Inspirée par l’humour et par sa place dans l’art actuel, l’exposition regroupe installation, sculpture, photomontage et vidéo. On y voit un coyote empaillé qui déchire un coussin, un ballon-poire couvert des motifs de la marque Louis Vuitton. Les images sont fortes, oscillant entre le rire et la dénonciation.



Des expositions à ne pas manquer
Article mis en ligne le jeudi 31 mai 2012

Les expositions se multiplient à l’approche de la période estivale.

La Maison de la culture de Côte-des-Neiges présente, du 14 juin au 18 août, l’exposition multidisciplinaire Gare aux gorilles, qui regroupe les travaux de cinq artistes chevronnés : Éric Cardinal, Noémie Da Silva, Chloé Lefebvre, Daniel Olson et Karine Payette.

Ces praticiens exploitent certaines notions très présentes dans l’art actuel reliées à l’humour, dans son sens générique. On y découvrira des métissages déridants et parfois ambigus avec l’ironie, le cynisme, la dérision et la farce.

Du 25 mai au 15 octobre, la table de biodiversité Verdir-Nourrir veut donner l’occasion au public de participer à la plantation d’une œuvre vivante et nourricière conçue pour la terrasse et le toit vert de la maison de la culture de CDN. En plus de sa table-jardin, l’artiste interdisciplinaire Nicole Fournier offrira des ateliers-performances qui susciteront une réflexion sur la nature en ville et sa biodiversité.

À la maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce, l’installation « La Caverne » d’Isabelle Demers a été prolongée jusqu’au 17 juin.



NDG Art Walk to celebrate community groups
Article mis en ligne le jeudi 17 mai 2012

 
Photo courtesy of Scott McLeod

Artists from Prevention NDG decorate the NDG Food Depot building with a mural at last year’s NDG Art Week.

This year’s NDG Arts Walk, part of the third annual NDG Arts Week, is currently taking shape with a variety of events for all ages.

The festival’s theme this year is food, celebrating the 25th anniversary of the NDG Food Depot and the 10th anniversary of La Coop Maison Verte, collectives that have long encouraged initiatives such as community gardening and sustainable living.

The Arts Walk, to be held Aug. 25, is open to submissions from artists of all levels working in any medium.

Spectators will have a privileged view of NDG’s community art scene through live painting and drawing events, and may browse works for sale displayed on Sherbrooke between Melrose and Wilson streets. Concordia Fine Arts students will animate a children’s section, where kids can have their portraits drawn and experiment with chalk drawings.



Le retour de l’Empress?
Article mis en ligne le jeudi 17 mai 2012

 
Photo: Mélissa Savary

Le théâtre Empress pourrait renaître de ses cendres

À l’issue de l’appel d’offres pour l’édifice du 5560, rue Sherbrooke Ouest, le 11 mai dernier, le comité de sélection évaluera trois propositions.

Trois groupes ont proposé un projet : le Centre culturel Empress, le groupe Cinéma NDG et le Comité d’action publique.

Le Centre culturel Empress avait déjà tenté, en vain, de redonner vie au bâtiment. Ils ont depuis changé d’administration.

Le groupe Cinéma NDG compte s’inspirer du modèle du cinéma Beaubien.



Place aux artistes
Article mis en ligne le jeudi 17 mai 2012

Des salles avec d’immenses fenêtres, des murs fraîchement peints et ornés de magnifiques tableaux où s’attarde le regard des promeneurs devant le 735, avenue Notre-Dame à Lachine, font la joie des artistes locaux depuis un an.

Bienvenue au bureau d’Isabelle Morin, députée NPD de NDG/Lachine. On pourra y admirer jusqu’à la mi-août des tableaux du Groupe de 16, ce groupe d’artistes qui travaillent notamment par le biais du festival « L’Art dans la vitrine  » à sensibiliser les citoyens au sérieux manque de salles d’exposition pour la production d’artistes.

La néodémocrate a pignon sur rue dans un bureau spacieux qu’elle a fait aménager dans un ancien supermarché. Elle accueille des expositions avec une alternance aux quatre mois. « Il y a tellement d’artistes qui cherchent des salles que je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire ça ici », a dit l’ancienne professeure d’art dramatique en euvertne.



Nicholas Voeikoff-Erens
Malleable paintings to be explored
Article mis en ligne le jeudi 3 mai 2012

 
Photo: Ingrid Wissink

Painter Nicholas Voeikoff-Erens in his studio.

Painter Nicholas Voeikoff-Erens invites the public to follow their impulses at his exposition at the Segal Centre’s ArtLounge. His twistable, reversible paintings are meant to be fully explored in order to discover the surprises hidden therein. The painter unveiled recent works at an exposition that runs until May 24.

The Côte-des-Neiges artist wants viewers to open up a “whole new horizon” by turning his paintings around to discover the other side.

“What I’m trying to isolate is the space where self-expression is an entitlement of the person beholding whatever it is… in other words, they’re free to be who they are, who they wish to be, think what they wish to think.”

He uses what he finds in the pages of free weekly newspapers and appropriates them to create glossy, double-sided paintings on flexible canvasses. With their ever-changing headlines, photos and advertisements, weekly urban papers make up the shifting material of his work: “Whatever I see on the page suggests how I paint and what I paint.”



Québec Insolite
Pour voir l’originalité du Québec
Article mis en ligne le jeudi 19 avril 2012

 
Photo: Courtoisie

Le conférencier de voyage Marc Laberge

Jusqu’au 10 juin prochain, la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce présente Québec Insolite, une exposition de photos de Marc Laberge.

Marc Laberge, auteur, conteur, ethnographe de formation, fait de la photographie depuis plus de 40 ans. Il a été longtemps photographe d’archéologie pour des compagnies de fouilles archéologiques et la société d’archéologie préhistorique du Québec, a-t-il dit en entrevue.

Doté d’une facilité de la parole et du plaisir de parler, cet artiste polyvalent a séduit le public à plus de 70 conférences de voyages photo. Il est titulaire d’un doctorat en Arts et Traditions populaires de l’Université Laval et fondateur de Vidéanthrop Inc., une compagnie qui produit des documents audio-visuels dans le domaine de l’anthropologie.

Séduit par les longues randonnées pédestres, les grands espaces, la nature, les régions difficiles d’accès, c’est à la fin des années 1980, après un long voyage en Islande où il était allé prendre des photos, qu’il est devenu conférencier de voyage. « J’ai toujours aimé raconter ce qui arrivait. Même quand il ne se passait rien, je racontais quand même », rappelle l’organisateur des éditions du Festival interculturel du conte du Québec.



Place aux jeunes de tous les horizons
Article mis en ligne le jeudi 19 avril 2012

À l’occasion du Festival des enfants, du 18 au 23 avril prochains, les bibliothèques et maisons de la culture de l’arrondissement de Côte-des-Neiges accueillent des activités littéraires francophones pour les enfants de tous les horizons.

Des artistes de nationalités différentes, des auteurs, des illustrateurs, des artistes de la scène invités par la fondation Métropolis Bleu, viendront à la rencontre des enfants de moins de 12 ans. Ils leur offriront des discussions, des spectacles littéraires et théâtraux, des démonstrations et des ateliers afin de leur transmettre le goût de la lecture et de l’écriture.

Le 19 avril, Philippe Beha explique aux enfants de 6 à 12 ans sa démarche d’auteur et tout le processus de création d’un livre. La rencontre d’une heure intitulée Tout ce que vous désirez savoir sur l’illustration aura lieu à 13 h 30 à la Bibliothèque Côte-des-Neiges.

Sylvain Rivard invite les enfants de 8 à 11 ans à plonger dans les contes abénaquis, dans ses histoires et ses illustrations. La rencontre d’une heure intitulée Moz à 5 temps aura lieu à pareille date et heure à la Bibliothèque Benny.

Le 20 avril, le collectif Ekin offre aux enfants de 3 à 7 ans un spectacle littéraire où les hommes, devenus insensibles et égoïstes, détruisent Kemet, la Terre… jusqu’à ce qu’Iltaure, l’agriculteur, survienne. Le spectacle de 50 minutes intitulé La reine de Kemet aura lieu à 10 h 30 à la Bibliothèque Interculturelle.



De l’autre côté de la montagne
Article mis en ligne le jeudi 5 avril 2012

 
Photo: Gracieuseté

Les participants et réalisateurs du documentaire « De l’autre côté de la montagne ». (En avant, g à d) Claude Lauzon, CDEC CDN-NDG, les réalisateurs Olivier Baier et Sylvain Ledoux, et Paul Roy, CDEC.

À l’occasion de son 20e anniversaire de fondation, la CDEC CDN-NDG invite le public à visionner un nouveau documentaire sur Côte-des-Neiges intitulé « De l’autre côté de la montagne ».

La CDEC a organisé un visionnement public de ce nouveau film dans la salle de concert Oscar Peterson à l’Université Concordia après la tenue de son assemblée générale de réflexion le 15 mars dernier.

Le documentaire présente un quartier branché encore fort méconnu de Montréal, selon la CDEC CDN-NDG.

Composé de dix vidéoclips, il présente une occasion de revoir dix lieux judicieusement choisis sous le thème « Habiter, travailler et se recréer ». On y découvre petit à petit le quartier de Côte-des-Neiges au pied du mont Royal, sur le versant opposé au centre-ville. Chaque lieu est présenté par un intervenant bien connu qui réside dans l’arrondissement et qui est très près de l’arrondissement de CDN-NDG.



Eleonora Turovsky
Article mis en ligne le jeudi 22 mars 2012

 
Courtesy photo

Violinist and passionate professor Eleonora Turovsky passed away March 3.

International musician and wellknown violin professor Eleonora Turovsky passed away March 2 at age 72.

The performer led the Montreal chamber music ensemble I Musici since its creation and played viola for the Montreal Symphony Orchestra as well as teaching at the Université de Montreal from 1991 to 2012.

Born in Russia, Turovsky studied with Dmitri Tziganov, first violinist of the celebrated Beethoven Quartet, and earned a doctorate from the Moscow Conservatory. She performed as a soloist with Madrigal Ensemble there, in addition to playing with the Moscow Radio Chamber Orchestra and Conservatory Trio.

Eleonora later toured Europe with her equally accomplished cellist husband Yuli as the Turovsky Duo, in addition to performing on dozens of recordings for prestigious record labels Chandos and Analekta.



St. Patrick’s fun in CDN-NDG
Article mis en ligne le jeudi 8 mars 2012

 
Photo: Marie Cicchini

St. Patrick’s Day parade

Leaping leprechauns! St. Patrick’s Day is just around the corner, but where can the good burghers of Côte-des-Neiges and Notre-Dame-de-Grâce have some craic, the Celtic word for fun?

You’ll be happy to know that our borough boasts several Irish pubs where pub crawlers can down a few pints all year round, best of all when the Irish saint’s day rolls around.

St. Patrick’s Day and week-long celebrations are a special time for the Irish and the Irish at heart. If you haven’t yet dusted off last year’s top hat and shamrocks and are still deciding where to go to enjoy some green beer, rousing Irish music and boon company, here are some suggestions:

Ye Olde Orchard, located at 5363 Monkland Ave., will have live music from 9 p.m. until closing on St. Patrick’s Day on Sat. March 17 and 3-9 p.m. on Sun. March 18. There will be breakfast as usual with specialty coffees from 8-11 a.m. on Saturday; and on Sunday patrons can enjoy Irish coffee with breakfast from 9-11 a.m. before going off to the St. Patrick’s Day parade downtown.

Teetotallers may want to check out the Gryphon D’Or Tea Room and Bakery at 5968 Monkland Ave. This authentic Irish tea shop, famous for its own blends of fine Irish teas, whiskey-laced marmalade and freshly-baked scones will be serving McAuslan Stout Beef Stew in place of the traditional Guinness dish on St. Pat’s.



In Between
Une exposition sur des êtres aux essences multiples
Article mis en ligne le jeudi 8 mars 2012

La maison de la culture de Côte-des-Neiges présente jusqu’au 15 avril prochain l’exposition multidisciplinaire In Between (« entre deux mondes » en traduction libre) pour nous faire découvrir six artistes montréalais à l’identité hybride.

In Between, c’est entre les sept ou huit différents pays où chacun des artistes a grandi ou puisé ses références culturelles et sa mémoire ancestrale. C’est également quelque part entre la terre et la mer, explique la commissaire de l’exposition, Eman Haram.

De l’autodidacte aux diplômés en arts, de l’architecture aux arts de la scène en passant par la navigation maritime, pour ne nommer que ceux-là, l’ensemble de l’œuvre exprime « le mouvement, l’oscillation et parfois la désorientation qui résulte des univers multiples où chacun a évolué, qu’ils soient géographiques, culturels, linguistiques ou ancestraux ».

Eman Haram, qui y participe également à titre d’artiste, connaissait bien les artistes qui en font partie. Elle s’est familiarisée avec eux, avec leurs œuvres, leurs techniques et leur processus créatif en les côtoyant pendant plus de deux ans puisqu’elle est membre de l’Atelier circulaire de Montréal.



Big Band more than 30s swing
Article mis en ligne le jeudi 23 février 2012

 
Courtesy photo

Professor Ron Di Lauro directs the Université de Montréal Big Band.

Big Band music is more than just 1930s swing and Glenn Miller hits, and Ron Di Lauro, with his group of Université de Montréal (UdeM) students, is out to prove it. The trumpet professor has prepared a diverse mix of well-known jazz hits with brand new compositions for a Feb. 29 concert at the Segal Centre.

The concert will provide “a taste of the classic writers and the ‘pop music’ of the 30s,” he confirms, while providing exposure for contemporary composers such as Darcy James Argue.

Di Lauro wants to ensure that students gain experience playing the recognizable tunes they’ll need to know as professional musicians, while also being challenged with new, groundbreaking creations.

“The general public associates Big Band music with [artists like] Glenn Miller and Frank Sinatra, lots of vocal stuff,” Di Lauro explains. “We’ll be playing music from the development of Big Band through time,” including compositions by recently deceased Bob Brookmeyer and Brookmeyer’s renowned protégée Maria Schneider, along with some Count Basie favourites. Student Maxime Blackburn will also present one of his compositions at the show.



Guy Labissonnière
Les nations autochtones : douceur, grâce et vigueur
Article mis en ligne le jeudi 23 février 2012

 
Photo gracieuseté/Guy Labissonnière

Un Innu de la Basse-Côte-Nord

La maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce présente jusqu’au 1er avril l’exposition de Guy Labissonnière : «Les nations autochtones : douceur, grâce et vigueur ».

C’est à l’occasion d’un périple en Basse-Côte-Nord que le photographe aguerri a l’opportunité d’observer ces communautés des Premières nations. Il découvre les qualités intrinsèques des Innus et pose sur eux un regard intime que l’objectif de ce photo-reporter immortalise par le portrait.

« Ce projet contribue à nous rapprocher du réel en ce qui a trait à la perception qu’on peut avoir des personnes des Premières nations », dit ce résident du village Monkland.

C’est à l’âge de 5 ans que la magie s’opère entre ses doigts - Était-ce avec un Kodak? Quoi qu’il en soit, le petit garçon obtient une mention dans un concours de photographie.

Depuis 2005, il met son talent au service des médias imprimés, de l’art, de l’architecture, des ressources précieuses. En 1990, il s’intéresse au publireportage lors d’une mission de surveillance du processus électoral en Haïti. À titre de journaliste, il lui arrive de prêter sa plume et ses savantes lentilles à un webzine sur la tolérance et à promouvoir les grands principes démocratiques sur lesquels elle repose... Tuerie au Collège Dawson, les Outgames de Montréal, Osheaga. Les sujets et les œuvres se multiplient.



Benny Park hosts
9th Winter Fun Fest Carnival
Article mis en ligne le jeudi 9 février 2012

 
Photo courtesy of Margaret Ford

Childrens’ favorite games

The Winter Fun Fest Carnival is on!

On February 11 from 12 p.m. to 4 p.m. everyone is invited to the Benny Center facing Benny Park at the corner of Cavendish and Terrebonne to enjoy some winter fun.

The carnival is a popular event for the whole family. There will be snow games for children of all ages, snowshoeing, cross-country skiing, several inflatable games and a mini-rink to skate on. Winter gear can be borrowed free of charge. You can also bring your own.

There will also be hot chocolate, hot dogs and marshmallows as long as the food lasts.

Everything is free. The carnival will go on with all activities being adapted to the weather conditions.

Last year over 500 families enjoyed the annual winter event, which is organized in collaboration with Comité Jeunesse NDG and the NDG Outing & Sports Club.



Ars Poetica
Struggles of the Montreal anglo art world
Article mis en ligne le jeudi 9 février 2012

 
Photo by Brian Morel

Noel Burton, Danielle Desormeaux, and Elana Dunkelman (under table) in Arthur Holden’s Ars Poetica

Actress Danielle Desormeaux might be drawing on more personal experience to play her role in Arthur Holden’s new comedy than one might assume.

In Ars Poetica her character Diane Langlois is a stressed-out Canada Council grant officer who buzzes with anxiety over meeting deadlines and fulfilling quotas. Having worked at Industry Canada for 10 years, Desormeaux herself directly experienced the pressure of working as a federal employee.

“That actually happens in real life,” she admits. “People would get crazy when there was a deadline. You have to find the truth behind characters like these. It makes it more fun.”

Yet Desormeaux’s real demeanour, freed from the restraint of office life, is friendly and jovial.

The actress’s comic talent and personality made her an easy choice for the role of Diane, remarks Arthur Holden, Ars Poetica’s playwright. “She brings a lot of reality and energy to the role of Diane. She’s wonderful to write for, so imaginative and full of ideas.”



Le Mois de l’histoire des noirs
Article mis en ligne le jeudi 9 février 2012

 
Photo: Gracieuseté /José Carlos de Souza

Du 1er au 29 février, le Mois de l’histoire des noirs souligne la contribution des communautés noires à la société québécoise dans tous les domaines de la vie collective.

Soulignons d’abord la présence de deux artistes montréalais résidents de Côte-des-Neiges dans des expositions organisées par Joseph André, président d’Espaces d’expression et de création.

Au Café l’Artère, Gerda Crepsac participera jusqu’au 2 mars à l’exposition collective La virée. L’artiste peintre participera également jusqu’au 11 mars à l’exposition d’œuvres de peintres haïtiens de Montréal au Musée des maîtres des artisans du Québec.

Née en Haïti, Gerda Crepsac a suivi sa passion pour la création en s’inscrivant à l’école Leonardo Da Vinci avec Ecchio Ciaciarelli. Le Centre de loisirs de Côte-des-Neiges est devenu pour elle le lieu de prédilection pour exercer sa passion. Elle présente ses voyages, ses coups de cœur dans de magnifiques toiles à l’huile et à l’acrylique. Elle a participé à une douzaine d’expositions depuis 2009.



Que faire pour la Saint-Valentin ?
Article mis en ligne le jeudi 9 février 2012

 
Photo: gracieuseté du Centre Segal/Andrée Lanthier

Trent Pardy (Jim) et Julia Course (Carol) de la pièce Scientific Americans

Nul besoin d’aller très loin pour apprécier de simples plaisirs épicuriens le 14 février, jour de la Saint-Valentin. Voici la courte liste des meilleures idées de sorties ou de cadeaux que nous avons trouvées pour célébrer la fête de l’amour et de l’amitié.

Un rapide coup d’œil à l’application Pagesjaunes.ca de l’iPhone donne une trentaine de fleuristes situés à moins de 4 km de la Plaza Côte-des-Neiges. Fleurs par Pierre au 5425 chemin Queen-Mary, le Fleuriste Côte-des-Neiges au numéro 5779, le Fleuriste 1001 plantes au 5518 avenue Monkland, et le Fleuriste Notre-Dame-de-Grâce au 4161, avenue Décarie, pour ne nommer que ceux-là, offrent une variété de fleurs coupées ou de plantes en pot magnifiques.

Pour le dire avec finesse, ou plutôt avec du chocolat, Splendid Chocolates au 4810 rue Jean-Talon, la Chocolaterie Finesse au 5945 avenue Victoria, et Les Chocolats Briimstone au 5879 avenue Sherbrooke, offrent un abondant choix de chocolats de saison uniques. On peut également le dire avec du bonbon… La confiserie Dulceria sur l’avenue Swail offre ses traditionnels bonbons en cannelle et un bon choix de cœurs en chocolat.



Invitation à un concert-bénéfice
Article mis en ligne le vendredi 27 janvier 2012

Le violoncelliste Gary Russell et la pianiste Sandra Hunt organisent un concert-bénéfice pour le programme musical de l’Église unitarienne de Montréal le 28 janvier, 19 h 30, au 5035 boulevard De Maisonneuve (entre Claremont et Bulmer, à l'est du métro Vendôme).

Les musiciens interpréteront la Suite italienne d’Igor Stravinski, inspirée de la commedia dell’arte – Pulcinella et Pimpinella — et de la musique de Pergolèse. Le programme de la soirée comprend Studies on English Folk Song de Vaughan William, et Cello Sonata de Francis Poulenc.
Un don de 25 $ par adulte est suggéré pour le spectacle.




Gabrielle Laforest
Par la force des choses
Article mis en ligne le jeudi 26 janvier 2012

 
Photo: Marie Cicchini

L’artiste-peintre montréalaise Gabrielle Laforest et le diptyque « Flottement ».

La jeune peintre Gabrielle Laforest nous propose une réflexion sur le rapport entre la picturalité et la textualité dans une exposition inaugurée le 19 janvier dernier à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce.

Rencontrée lors du vernissage, la résidente de NDG a décrit sa peinture comme un parcours d’idées, de mots, d’images et de signes qu’elle recompose dans l’espace pictural. Elle tire sa source de l’écriture, et s’inspire des premières lectures que les hommes ont faites de la carte du ciel étoilé. Ses tableaux ont un bleu profond et opaque bien caractéristique, où elle projette différents éléments isolés ou groupés, qui prennent alors un caractère abstrait, proche du symbole.

La série exposée est le fruit de son projet de maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQÀM. Chaque toile est inspirée du diptyque « Flottement », première œuvre de cette série que l’on aperçoit à l’entrée de la salle. Certains des éléments peints ressemblent à des rubans entremêlés. C’est une écriture imaginée, des phrases qui ont perdu leur lisibilité. Elles sont utilisées dans ce travail pour leur qualité graphique.

« Le goût de l’art abstrait est venu de soi. On peut se laisser entrainer dans des rythmes, un assemblage d’éléments, et prendre possession du grand format. Même le tube de peinture [sur le diptyque] reste dans l’abstrait parce qu’il est décontextualisé. C’est davantage un signe dans l’espace qu’un objet figuratif  », dit-elle.



« La mémoire au bout des doigts »
Article mis en ligne le jeudi 26 janvier 2012

Le Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal (CCHM) souligne le 26 janvier prochain la Journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste.

À partir de 18 h 30, les guides bénévoles du Musée raconteront, à l’occasion d’une visite guidée spécialement montée pour ce jour-là, l’histoire de 10 objets de la collection d’objets liés à l’Holocauste, et de ceux à qui ils ont appartenu. Il suffira de réserver sa place.

Des objets uniques seront exposés et le public pourra manipuler quelques reproductions, du chandelier de Hanoukka à la colonne d’une synagogue détruite après le soulèvement du ghetto de Varsovie.



CDN fête l'hiver
Article mis en ligne le jeudi 26 janvier 2012

 
Photo: Gracieuseté

Une grande fête pour toute la famille aura lieu le 4 février prochain dans le quartier de Côte-des-Neiges.

Plusieurs groupes communautaires chapeautés par la Corporation de développement communautaire et par la Table de concertation Jeunesse de Côte-des-Neiges et parrainés par de nombreux commanditaires publics et privés, organisent la cinquième édition de L’hiver en fête à Côte-des-Neiges.

Cette fête annuelle prévoit une foule de jeux et d’activités hivernales qui s’adressent surtout aux familles et aux nouveaux arrivants au Québec. Le but est de leur faire découvrir les joies de l’hiver et toutes sortes d’activités simples. Ce sera pour tout ce monde une bonne occasion d’apprivoiser le climat rude du Québec et d’apprendre à profiter des belles journées hivernales.

L’hiver en fête reprend la même formule que les années précédentes. Glissade, hockey, ballon-balai, tournois sportifs, sculptures de neige et patinage sont au programme. Il y aura également le coin des petits. Des accompagnateurs enseigneront les rudiments du patinage aux personnes intéressées.



ARCHIVES 2011
 Sugar Sammy ajoute 4 spectacles franglais
 Exposition permanente à la maison Smith
 La montagne en images
 Empress Cultural Centre not dead
 Mourad Mahamli reçoit la palme d’or
 L’Amérique du Sud vue par un anthropologue
 Citizens Group losing bid to keep Empress Cultural Centre
 Un nouveau Centre culturel sur l’aire Benny Farm
 Sammy launches a franglais show in Montreal
 Un Festival international des films sur l’entreprise
 Autour du CUSM et de Turcot
 Une rétrospective de Serge Jongué
 Place aux jeunes dans les arts urbains
 Jewish Public Library executive director steps down
 Segal Centre hosts first ever event in Montreal
 Une fête plus grande, plus animée ce week-end à CDN
 La semaine italienne à Notre-Dame-de-Grâce
 Exposition et conférence sur l’art amérindien
 10 ans d’Urgence : une rétrospection
 Le panorama d’une existence amérindienne urbaine
 la 177e Fête nationale du Québec
 La scène est en construction à l’Hippodrome
 Une œuvre signée Coutu
 Musical mixes professionals and local music
 Le Collège Notre-Dame ouvre une école de danse
 La culture Yiddish célébrée
 Une exposition sur la sensualité
 Alzheimer un journal photographique
 L’art dans la vitrine
 Le festival nord africain bat son plein
 Chimères photographiques
 Quelques gemmes de l’Algérie et du Maroc
 Femmes de verre
 L'Hiver en fête à CDN
 Le Mois de l'histoire des Noirs
 Une aventure IMAX en 3D
 Petits et grands à la découverte du mont Royal
 Chess is back to the borough
 Be a tourist in your own city
 Soirée musicale
 Gagnantes de Biblioclip
 Schwartz and his protégés play the music of Ornette Coleman

ARCHIVES 2010
 Des sculptures de Patrick Cady à Côte-des-Neiges
 Aging library struggles to survive
 Les trésors insoupçonnés de l’UdeM
 La liberté d’expression va mal
 Pellan au Centre d’exposition de l’UdeM
 L’Abitibi-Témiscamingue à CDN-NDG
 NDG teen to perform in The Nutcracker
 20 ton sculpture donated by artist
 3 firmes d’architectes décrochent le contrat
 Les Journées de la culture dans CDN/NDG
 L’Écomusée s’intéresse au transport des monolithes
 Avenir incertain pour une petite bibliothèque

Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca