Lundi 17 juin 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca

























Conseil municipal du 2 mars 2009
Le plan attendu au début avril
Article mis en ligne le jeudi 12 mars
 
Photo Denis Bélanger
Tony Moffat désire que la Ville distribue des ampoules fluocompactes aux citoyens.
La Ville de Westmount démontre que son énoncé de vision en matière de développement durable n’est pas qu’un écran de fumée. Les élus ont confirmé lors de la récente séance du conseil que la municipalité participera le 28 mars à l’évènement international Une heure pour la Terre.

Cet évènement incite tous les participants à éteindre leurs lumières entre 20 h 30 et 21 h 30. L’an dernier, la Ville de Westmount avait participé à cette initiative et avait réduit du même coup sa consommation d’énergie en éclairage de l’ordre de 4 %. Le conseil ne cache pas qu’il aimerait bien que ce taux puisse augmenter dans un avenir rapproché. « C’est un bel évènement qui cadre évidemment très bien avec notre futur plan d’action de développement durable, a commenté la mairesse Karin Marks. Nous ferons notre possible pour fermer le plus de lumières, tant que cela ne nuit pas à la sécurité des gens. »
La municipalité a également donné son appui à l’initiative du comité environnemental l’organisme Westmount Healthy City Project qui convie tous les citoyens à venir se rassembler à l’extérieur le 28 mars pour observer un ciel plus sombre.
«Je remercie la Ville pour sa participation au mouvement Une heure pour la Terre, c’est important pour nous et pour le développement durable. Il est nécessaire de sensibiliser les gens sur l’importance de ne pas surutiliser leurs lumières », a déclaré Tony Moffat, membre de Westmount Healthy City Project, lors de la période réservée aux interventions du public. « Cet évènement nous permettra d’observer un ciel à un état plus naturel. Ce sera un beau spectacle d’astronomie. J’y apporterai même un télescope et le prêterai aux citoyens qui voudront observer le ciel d’un peu plus près. »
L’organisme n’a pas encore déterminé officiellement où se tiendra ce rassemblement à la noirceur. Deux lieux ont été proposés, soit le parc King-George et le belvédère situé sur le sommet de la colline de Westmount. « Nous devons regarder la question avec les gens du conseil municipal », a précisé M. Moffat.
Le groupe souhaiterait que l’implication de la municipalité dans l’activité Une heure pour la Terre soit considérable. Entre autres, l’organisme propose que la Ville fasse l’acquisition d’ampoules fluocompactes afin de les remettre aux citoyens. « Nous proposons d’acheter 100 ampoules et d’en remettre une aux 100 premiers individus qui nous rapporteraient leur vieille ampoule incandescente, a indiqué Tony Moffat. Les ampoules fluocompactes sont peut-être plus dispendieuses, mais elles sont bien moins énergivores et durent bien plus longtemps. »
L’organisme voudrait aussi que la municipalité envisage d’éteindre quelques lumières qui avoisineront le lieu du rassemblent. « Nous aimerions aussi faire sonner les cloches de deux églises pour symboliser le début et la fin de l’événement Une heure pour la Terre », a ajouté M. Moffat.
La municipalité n’est pas encore en mesure de déterminer si elle pourra répondre à toutes les demandes de Westmount Healthy City Projet. « Pour ce qui est des lumières, je le répète, nous n’éteindrons pas les lumières qui pourraient mettre à risque la sécurité des gens, a affirmé la mairesse Karin Marks. Quant à l’idée des ampoules fluocompactes, nous devons étudier la question. Chose certaine, l’initiative de l’organisme est louable et touche autant l’environnement que l’astronomie. Nous désirons l’aider pour son rassemblement par tous les moyens que nous pouvons. Nous pourrions même envisager l’idée d’offrir un service de navette. »

[ Denis Bélanger ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca