Samedi 24 août 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca

























Hydro-Westmount brave le froid
Article mis en ligne le jeudi 12 févrrier
 
Photo Émilie Russo
Le poste Glen, une des quatre sous-stations du réseau de Westmount.
Le 16 janvier dernier, le mercure est descendu jusqu’à – 28,3oC. Dans les temps de grand froid, la consommation d’énergie monte en flèche. Pour éviter la surcharge des circuits et les pannes d’électricité, Hydro-Westmount adopte une nouvelle stratégie de prévention, en faisant appel à la collaboration des citoyens.

Pierre Dubé, directeur d’Hydro-Westmount, surveille régulièrement les prévisions météorologiques. Le 12 janvier dernier, il savait que la semaine s’annonçait des plus froides. Il a donc mis à l’épreuve son plan de prévention, pour la première fois de l’hiver. Selon M. Dubé, les quatre mesures mises en place durant les grands froids du mois de janvier ont permis d’éviter de trois à quatre interruptions de service.

Commencer chez soi
« Nous avons d’abord demandé aux citoyens de fermer leurs lumières de Noël. C’était pour passer un message, pour souligner le sérieux de la situation », explique M. Dubé. Le directeur et son équipe ont ensuite mis en branle leur campagne – 18 oC. « Nous avons sorti les pancartes [NDLR avec le logo – 18oC] pour informer les gens que le temps froid approchait et qu’ils devraient diminuer leur consommation d’énergie ».

Les citoyens de Westmount avaient reçu à domicile un dépliant, leur indiquant des mesures à suivre durant les périodes des grands froids. Par exemple, il est suggéré de diminuer la consommation d’énergie électrique durant les heures de pointe, soit le matin entre 7 h 30 et 9 h 30, et le soir entre 16 h 30 et 19 h. En plus, l’utilisation des appareils électroménagers est recommandée en dehors des heures de pointe, surtout pour ceux qui consomment beaucoup d’eau chaude, comme le lave-vaisselle et la machine à laver.
Hydro-Westmount a aussi mis des équipes en service jusqu’à 22 h les jours de grand froid, afin d’être prête à réagir en cas de panne, comme le souligne M. Dubé. « Quand il fait très froid et qu’il y a une panne d’électricité, les maisons se refroidissent. Les thermostats et les appareils chauffe-eau sont alors en attente et recommencent à fonctionner à plein régime lorsque le courant revient. Le temps joue contre nous ».

Nouvel outil technologique
Pour éviter la surcharge de certains circuits, M. Dubé et son équipe ont commencé à effectuer des transferts de ligne dès le lundi matin. Grâce au nouveau système de visualisation sur six écrans, les employés d’Hydro-Westmount sont en mesure de déterminer les circuits qui consomment le plus d’électricité. « Chaque circuit dessert plusieurs blocs [NDLR : que l’on peut comparer à un quadrilatère de rues ou à un pâté de maisons]. Quand on veut diminuer la consommation sur un circuit, on enlève un bloc et on le met sur un autre circuit ». En somme, la nouvelle visualisation permet de répartir la charge sur les différents circuits, et ainsi d’éviter toute surcharge et panne majeure. Lors du transfert d’un bloc vers un autre circuit, les citoyens peuvent expérimenter une courte panne d’électricité, d’une durée de 5 secondes.

Le système, acquis à l’automne dernier pour 6000 $, a été mis en service le 15 décembre. Pierre Dubé est fier d’en faire l’usage. « L’année passée, nous étions aveugles. Nous connaissions la consommation moyenne de chaque circuit, au lieu de connaître exactement ce que chacune des phases consomme. Avant, les gens nous appelaient pour nous dire qu’il y avait une panne. Maintenant, nous sommes en mesure de les prévenir ».

Hydro-Westmount considère de nouveaux moyens pour communiquer avec les citoyens et susciter leur collaboration. M. Dubé suggère notamment d’établir un système d’envois téléphoniques et électroniques.

[ Émilie Russo ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca