Vendredi 24 mai 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca

























Opérations de déneigement
Et tombe la neige
Article mis en ligne le mercredi 14 janvier
 
Photo Ariane Lafrenière
Le 9 janvier dernier, on s’activait à déneiger les rues de Westmount.
Quiconque a vécu un hiver québécois sait qu’à cette époque de l’année, l’une des principales préoccupations des résidents de la belle province est la neige, mais surtout comment il est possible d’empêcher qu’elle entrave les activités quotidiennes de tout un chacun. C’est pourquoi le déneigement effectué par les municipalités est souvent la cible des critiques des citoyens dont les attentes sont élevées en la matière.
Si l’on compare avec la Ville de Montréal qui fait figure de cancre dans ce dossier, la Ville de Westmount tend plus vers l’élève modèle ce qui ne veut pas dire que les opérations de déneigement sont exemptes de défis pour la municipalité. Après la tempête qui a assailli le Québec le 7 janvier dernier, la Ville de Westmount a invité les journalistes à une rencontre avec les responsables de la logistique des opérations de déneigement, dont la directrice du Service des travaux publics, Marianne Zalzal.
Outre les complications dues à l’accumulation importante de neige en peu de temps, Mme Zalzal a expliqué que la municipalité se voit confrontée à des défis bien particuliers à cause de ses rues pentues et étroites, des nombreuses écoles et des stationnements sur la rue pour les résidents qui n’ont pas d’allée pour leur voiture. « Les opérations de déneigement se font selon deux priorités : la sécurité et l’accessibilité », a-t-elle ajouté.
Ainsi, la Ville fait appel à ses cols bleus pour effectuer le déneigement dans les secteurs prioritaires. « Les cols bleus connaissent les particularités de Westmount et ils sont plus facilement joignables », indique-t-elle. Comme la quantité d’employés de la Ville est limitée, celle-ci fait appel à des contractants pour les secteurs moins critiques comme les terrains de stationnement.
Pour l’année 2009, la Ville de Westmount a prévu un budget de 3 millions de dollars pour assurer le déneigement des rues de son territoire. Marianne Zalzal souligne toutefois que la municipalité n’a jamais rechigné à débourser plus si les conditions météorologiques l’exigeaient. « Le budget de déneigement de la Ville est basé sur des moyennes. Quand c’est nécessaire, nous dépensons plus d’argent pour le déneigement afin d’assurer la sécurité des résidents », a-t-elle expliqué.
Si le déneigement se déroule rondement à Westmount, la Ville a cependant quelques problèmes avec certains contractants, engagés par les résidents pour qu’ils déblaient leur allée, qui ne respectent pas toujours les règles de l’art en la matière. « Il y a des contractants qui repoussent la neige sur les trottoirs ou dans la rue après que les services municipaux ont déneigé », a mentionné Marianne Zalzal. Cette situation cause des problèmes à la municipalité qui doit faire doublement le travail puisqu’elle renvoie l’équipement et les hommes nécessaires sur les lieux pour déneiger à nouveau. Récemment, un autobus scolaire s’est enlisé sur l’avenue Grosvenor parce qu’un contractant avait seulement repoussé la neige jusque dans la rue sans plus de considération pour les autres véhicules. Mme Zalzal assure toutefois que le Service des travaux publics travaille en étroite collaboration avec la Sécurité publique. « Ils [les agents de la Sécurité publique] seront plus présents sur les routes fin de superviser le travail des contractants. »
Il est à noter que les contractants ou les propriétaires pris à pousser la neige d’un terrain résidentiel vers la voie publique de façon à obstruer la circulation des véhicules sont passibles d’amendes, soit de 144 $ pour la première infraction.

[ Ariane Lafrenière ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca