Mardi 23 juillet 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca

























Quelques mots sur vos candidats
Article mis en ligne le jeudi 27 novembre 2008
Nadia Alexan,
Québec solidaire
Ce sera la deuxième fois que la candidate de Québec solidaire, Nadia Alexan, se présentera sous la bannière de ce parti dans Westmount–Saint Louis. Elle avait recueilli 4 % des votes lors des dernières élections générales. Elle a également tâté de la politique au niveau fédéral puisqu’elle avait représenté les néodémocrates en 2004 dans la circonscription de Brossard–La Prairie.
Native d’Alexandrie, en Égypte, Nadia Alexan s’est affirmée comme militante depuis plusieurs années, notamment avec la fondation d’Action citoyenne. Par l’entremise de cet organisme, elle organise des conférences mettant en vedette différents acteurs connus pour leur implication dans les milieux sociaux. En 1996, elle fonde et coordonne la section montréalaise du Conseil des Canadiens, organisme qui lutte pour la justice sociale. Elle milite également au sein de l’organisme ATTAC, l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne.
Détentrice de trois baccalauréats en littérature anglaise, en éducation et en sciences politiques, Nadia Alexan a fait carrière comme professeure de langue et de littérature anglaise au secondaire, dans le réseau des écoles publiques de Montréal.

Jacques Chagnon,
Parti libéral du Québec
Ayant un siège l’Assemblée nationale depuis 1985, Jacques Chagnon a représenté la circonscription Saint-Louis jusqu’en 1994, moment où il a été élu dans la nouvelle circonscription Westmount-Saint-Louis. Le scrutin se tenant le 8 décembre prochain lui donne la chance d’y briguer pour une cinquième fois les suffrages. Il est certainement le favori parmi les candidats se présentant dans Westmount–Saint-Louis. En 2007, il avait recueilli un peu plus de 67 % des votes, avec plus de 11 000 voix sur son plus proche rival, Patrick Daoust du Parti vert du Québec.
Avant de se lancer dans l’arène politique provinciale, ce natif de Montréal a occupé le poste de président général de la Fédération des commissions scolaires catholiques du Québec de 1982 à 1985. Comme élu, il a siégé à titre de membre ou de président de nombreuses commissions parlementaires au fil des ans. De plus, il a été ministre de l'Éducation et président du Conseil des ministres de l’Éducation du Canada en 1994. Pendant près de deux ans entre 2003 et 2005, il a été ministre de la Sécurité publique. Enfin, depuis le mois d’avril 2007, Jacques Chagnon est deuxième vice-président de l’Assemblée nationale du Québec.
Le candidat libéral détient un baccalauréat en sciences politiques (administration publique) de l'Université Concordia et a fait ses études supérieures en sciences politiques et en droit à l'Université de Montréal.

Patrick Daoust,
Parti vert du Québec
Le candidat du Parti vert du Québec, Patrick Daoust, se présente pour la deuxième fois dans la circonscription de Westmount–Saint-Louis. Lors des dernières élections générales, il est arrivé deuxième derrière le candidat libéral Jacques Chagnon, avec un peu plus de 11 % des votes.
Microbiologiste de formation, il occupe depuis 2005 le poste de directeur du développement de bioprocédés à la société Viropro International pour laquelle il est en charge du développement des affaires, des négociations de partenariats et des contrats de développement. Il est également responsable du choix des produits cibles et de la gestion du développement de produits biopharmaceutiques.
Le militantisme de Patrick Daoust ne se résume pas à son implication dans le Parti vert du Québec. En effet, il est le cofondateur et le président de l’Association pour la revendication des droits démocratiques, un mouvement qui milite pour la réforme du mode de scrutin au Québec.

DaniellA Johnson-Meneghini,
Parti québécois
Âgée de 18 ans, la candidate Daniella Johnson est la plus jeune péquiste à se présenter dans le cadre des prochaines élections provinciales. Pourtant, celle qui termine un DEC en Sciences humaines profil société milite déjà depuis trois ans au sein du Parti québécois. En plus d’être représentante « jeune » pour la circonscription de Westmount–Saint-Louis depuis 2006, elle assume les fonctions de présidente du comité souverainiste du Collège de Maisonneuve depuis janvier 2008. Elle compte étudier l’enseignement de l’histoire à l’UQÀM l’automne prochain.
En 2007, le Parti québécois avait recueilli un peu plus de 8% des votes dans Westmount–Saint-Louis, prenant ainsi le troisième rang derrière les libéraux et les verts.

Léonidas Priftakis,
Action démocratique du Québec
Le candidat adéquiste Léonidas Priftakis se présente pour la première fois sous la bannière de ce parti, mais il milite depuis quelques années déjà au sein de l’ADQ. En effet, il a assumé les fonctions de directeur des finances du comité exécutif de la circonscription de Chambly.
Homme d’affaires spécialisé dans le domaine de la restauration, il a notamment été propriétaire du restaurant La Mansarde, située à Saint-Césaire en Montérégie. Il s’implique également dans la communauté d’affaires à titre de vice-président de la Chambre de commerce au cœur de la Montérégie.
En 2007, l’ADQ avait remporté plus de 7 % des voix dans cette circonscription, derrière le PLQ, le PVQ et le PQ.


[ Les Actualités]




Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca