Lundi 17 juin 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca

























Le premier double DEC trilingue au Québec
Les langues au premier plan
Article mis en ligne le mercredi 13 février 2008
 
Photo courtoisie
Le Collège international des Marcellines innove avec son double DEC trilingue.
Le Collège international des Marcellines (CIM) a annoncé la création d’un tout nouveau programme préuniversitaire, le double DEC trilingue, une première au Québec. En effet, si de nombreux établissements collégiaux proposent une formation ciblant les langues, le CIM innove en combinant l’enseignement intensif de trois idiomes (le français, l’anglais et l’espagnol) aux cours de sciences humaines ou sciences de la nature.
Ce programme scolaire s’étend sur trois ans, c’est-à-dire six sessions dont une est consacrée à l’immersion culturelle et linguistique en milieu hispanophone. Durant ces quatre mois, les étudiants peuvent séjourner au Mexique, vivre avec une famille mexicaine et poursuivre leurs cours à distance ou dans un collège sur place. « Pour nous, l’hébergement en famille est un élément fondamental du projet, déclare Sylvain Arsenault porte-parole du CIM, quand les étudiants vivent dans un milieu où tout se passe en espagnol, ils font un bond incroyable dans leur maîtrise de la langue. »
Actuellement, « il y a un groupe d’étudiants qui vient de partir à Cuernacava, au Mexique, pendant trois mois. C’est un peu notre projet-pilote », explique-t-il. Avec eux, le CIM pourra évaluer les lacunes à combler et prévenir les problèmes éventuels que peut causer la formation à distance. « On va surtout pouvoir tester nos outils de communication », ajoute Sylvain Arsenault.
Néanmoins, les étudiants ne seront pas obligés de s’exiler pendant une session complète. Ceux qui désirent continuer leur cheminement scolaire au Québec le pourront. Le porte-parole précise qu’il serait possible « d’établir des liens de coopération avec des organismes communautaires hispanophones à Montréal ». Par exemple, certains pourraient travailler en tant que bénévoles dans des organismes oeuvrant en espagnol. Sylvain Arsenault souligne tout de même que « nous, on privilégie l’immersion directement au Mexique ». Pour ce qui est de l’immersion anglaise, elle se fait par l’entremise de simulations de l’ONU à Boston ou à New York.
L’inscription au double DEC trilingue se fait seulement au terme de la première année collégiale, soit en sciences humaines ou en sciences de la nature. L’étudiant qui souhaite s’inscrire à ce nouveau programme doit également avoir réussi le projet Étudiants sans frontière, un stage humaniste de trois semaines, réalisé dans un pays hispanophone. « Après avoir fait Étudiants sans frontière, beaucoup d’étudiants reviennent emballés et certains d’entre eux développent un intérêt pour l’international. C’est là que le DEC trilingue commence à les intéresser », explique Sylvain Arsenault.
Les étudiants auront accès au double DEC trilingue dès septembre 2008.

[ Ariane Lafrenière ]




Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca