Mardi 22 janvier 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca

























LES SÉANCES DU CONSEIL MUNICIPAL

 Articles du conseil municipal du 1er juin 2009
 Articles du conseil municipal du 4 mai 2009
 Articles du conseil municipal du 6 avril 2009
 Articles du conseil municipal du 2 mars 2009
 Articles du conseil municipal du 2 février 2009
 Articles du conseil municipal du 12 janvier 2009
 Articles du conseil municipal du 24 novembre 2008
 Articles du conseil municipal du 27 octobre 2008
 Articles du conseil municipal du 22 septembre 2008



Un camion plus sécuritaire
Article mis en ligne le jeudi 18 juin
 
Photo Denis Bélanger
Même si les élus désirent sécuriser tous les camions de déneigement, aucune loi n’exige la protection latérale.
La municipalité de Westmount dotera l’hiver prochain l’un de ses camions d’une protection latérale, dispositif qui permet d’éviter qu’un individu soit écrasé par les roues. Cette initiative fait partie d’un projet pilote. On souhaite essayer cette pièce d’équipement sur un seul camion afin de voir comment le mécanisme s’adaptera au véhicule lourd. L’installation d’une protection latérale sur un camion est évaluée à 3000 $.
Cette initiative fait suite à la décision prise en février par la municipalité d’appuyer « la campagne Jessica », laquelle cherche à inciter le gouvernement à rendre obligatoire l’installation d’une protection latérale sur les roues de tous les camions.
Rappelons que la campagne est menée par la famille de Jessica Holman-Price qui a perdu la vie dans un triste accident le 19 décembre 2005, sur le territoire de la Ville de Westmount. La jeune femme de 21 ans et son petit frère de 10 ans attendaient de traverser la rue sur un banc de neige au coin d’une intersection achalandée. Au feu vert, un camion de déneigement a effectué un virage dans leur direction et a accroché le banc de neige. Le choc a fait glisser le frère de Jessica sous le camion. En tentant d’agripper son frère, la jeune femme a glissé sous les roues du camion à son tour. Elle a eu le temps de le pousser hors de danger, avant qu’elle ne se fasse écraser par la roue du camion.




Reconstruction de l’aréna et de la piscine
La première pelletée n’est pas pour demain
Article mis en ligne le jeudi 18 juin
Les citoyens de Westmount devront attendre le retour des classes avant d’obtenir de nouveaux détails sur le projet de reconstruction des installations sportives de la rue Sainte-Catherine. C’est ce qu’a laissé entendre la mair-esse Karin Marks, lors de la séance du conseil le 1er juin dernier.
À la séance du conseil au mois de mai, Mme Marks avait annoncé aux citoyens que le plan préliminaire du projet pourrait subir des modifications. Un mois plus tard, la mairesse tient un discours semblable et donne peu de nouveaux détails. Elle a toutefois apporté de petites précisions sur les piscines extérieures. « Nous sommes en train de voir comment nous pourrions améliorer ce qui est aux alentours. Le premier plan qui nous a été présenté proposait quelque chose de trop petit et il y avait peu d’espace autour de la piscine. Nous voulons la déplacer sur le côté est. Nous avons besoin d’une plus grande piscine et de beaucoup plus d’espace. »




Reconstruction de l’aréna et de la piscine
La municipalité prolonge le processus
Article mis en ligne le jeudi 21 mai
Il semble qu’il soit encore trop tôt pour spéculer sur l’allure qu’auront les nouvelles installations sportives de la rue Sainte-Catherine. Le plan préliminaire du projet de reconstruction des infrastructures pourrait subir des modifications, selon les propos tenus par la mairesse Karin Marks lors de la séance ordinaire du conseil du mois de mai.
Les élus tiendront des discussions avec les architectes afin de réévaluer entre autres la question des piscines et des patinoires. « Nous voulons étudier le dossier des piscines, car certains se disent préoccupés du fait que cette installation ne disposerait pas d’un espace suffisamment grand, a déclaré durant l’assemblée publique Mme Marks. Pour ce qui est des patinoires, nous voulons continuer de travailler avec les architectes pour voir quelle direction nous prendrons. Construirons-nous deux surfaces de 200 mètres ou bien une de 200 et l’autre de 185? »
La municipalité de Westmount a également quelques réserves sur la configuration extérieure du projet. « On se questionne aussi à savoir si le plan extérieur s’intègrera réellement bien avec l’environnement avoisinant. Nous voulons voir si l’extérieur ne pourrait pas offrir un meilleur reflet du milieu déjà existant », a ajouté Karin Marks.
La municipalité a décidé de revoir le plan préliminaire en raison des nombreux commentaires des citoyens émis lors des deux séances de consultation publique tenues en avril au centre Victoria Hall. « Dans les premières discussions que nous avons eues avec les architectes, il y avait certains éléments du projet qui nous préoccupaient. Lors des rencontres formelles d’information, nous avons constaté que les citoyens partageaient plusieurs de nos préoccupations », a souligné la mairesse.




Une porte à 72 000 $
Article mis en ligne le jeudi 21 mai
 
Photo Denis Bélanger
John de Castell
La municipalité de West-mount dépensera plus de 72 000 $ pour remplacer la porte d’entrée du côté ouest de l’Hôtel de Ville de Westmount. Applaudi par la majorité des membres du conseil, cet investissement a laissé perplexe le conseiller John de Castell.

Plus précisément, le rem-placement de la porte lui-même nécessitera un investissement de 62 726,25 $. S’ajoute à cela des dépenses accessoires de 10 518,24 $. Le contrat a été octroyé à la firme Construction + Rénovation Gilbert Dumas. Bien que la mairesse Karin Marks ait mentionné que cet investissement était attendu, John de Castell trouvait cela dispendieux. « Je suis content qu’on remplace une porte qui était en quelque sorte inadéquate. Cependant, je ne peux m’empêcher de constater que 62 000 $ équivaut à peu près au double de ce que l’un de mes bâtiments me coûte », a souligné M. de Castell.

Mme Marks a répondu que l’entrée nécessitait une porte spécialement conçue. « Il n’y avait rien de standard qui pouvait être fait. Cette soumission de 62 000 $ était la plus basse. Soulignons de plus qu’environ 98 % de nos citoyens passent par cette porte pour aller à l’Hôtel de Ville. »




Conseil municipal du 6 avril 2009
Une modification de zonage en suspens
Article mis en ligne le jeudi 9 avril
 
Photo Denis Bélanger
Cynthia Lulham et Johanne Poirier.
Les élus et les employés de la ville de Westmount ont décidé d’étudier d’autres possibilités avant d’aller de l’avant avec le projet de règlement sur le zonage résidentiel. La modification prévue par le conseil devait resserrer les normes relatives à la construction des maisons dans le secteur R1, qui comprend une partie de l’artère Boulevard.
En principe, à la séance ordinaire du mois d’avril du conseil, on aurait dû adopter le règlement de zonage 1382 portant sur le rapport de superficie de plancher, les espaces découverts et les constructions souterraines dans les cours latérales. On avait même établi le calendrier pour la procédure d’enregistrement, laquelle aurait permis aux résidants des secteurs concernés et contigus opposés au projet de signer un registre pour forcer la tenue d’un référendum sur le sujet.
C’est la consultation publique tenue le 23 mars dernier qui a incité la Ville à ralentir le pas. Au cours de cette rencontre, plusieurs architectes avaient partagé leurs réticences envers cette modification de zonage. « Lors de cette rencontre, nous avons écouté les commentaires des gens et décidé de revoir certaines choses, a confirmé la conseillère Cynthia Lulham au terme de l’assemblée ordinaire du conseil tenue le 6 avril. Il se peut que nous apportions des modifications au règlement, mais rien n’est certain. Nous continuons de penser que notre mesure aura des bienfaits sur l’environnement. »




Conseil municipal du 6 avril 2009
Patrick Martin demande plus de prudence
Article mis en ligne le mercredi 9 avril 2009
Le conseiller Patrick Martin a eu des sentiments ambivalents envers la décision du conseil d’envoyer les conseillers Nicole Forbes, Cynthia Lulham et John de Castell à la conférence annuelle et exposition municipale de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui aura lieu à Whistler du 5 au 8 juin. M. Martin a avoué lors de la séance ordinaire qu’il est venu bien près de voter contre le projet de résolution.
« Il ne faut pas oublier que la mairesse participe aussi à cette réunion. Cela veut dire que nous envoyons quatre personnes au même endroit. Je ne suis pas chaud à l’idée qu’on envoie autant de gens à la même place, et ce, à une destination si éloignée de nous, a expliqué M. Martin. Je comprends toutefois que certains conseillers n’ont pas fait encore tous les déplacements qu’ils devaient faire en ce qui concerne les conférences. Je demande toutefois qu’on soit plus attentif et que l’on envoie moins de représentants aux rencontres. »
John de Castell a tenu à rassurer son collègue qu’aucun membre du conseil ne chômerait durant la conférence de la FCM. « Il n’y aura pas de dédoublement, je vous le jure. C’est un évènement d’envergure qui contiendra une panoplie d’ateliers et d’activités différentes. »

[ Les Actualités ]



Reconstruction de l’aréna et de la piscine
Le plan attendu au début avril
Article mis en ligne le jeudi 12 mars
 
Photo Denis Bélanger
La mairesse Karin Marks entourée des conseillers municipaux Kathleen Duncan et George Bowser.
Promesse faite, promesse rendue.Comme il l’avait juré à la popu-lation le mois dernier, le conseil municipal de Westmount continue de mettre les citoyens au parfum des changements du projet de reconstruction des installations sportives de la rue Sainte-Catherine. Les élus ont d’ailleurs annoncé lors de la séance ordinaire du conseil que le plan des architectes sera déposé le 6 avril.

Cette date coïncide bien sûr avec la prochaine assemblée publique du conseil. Les citoyens y auront donc une petite idée de ce qui sera proposé. Les gens ne pourront obtenir de réponse bien précise à leur interrogation cette soirée-là. Ils auront toutefois l’occasion de poser toutes les questions qu’ils désirent aux deux soirées d’information qui se tiendront les 18 et 23 avril prochain.
« Nous tiendrons deux séances d’information, une la fin de semaine et l’autre en semaine pour accommoder le plus de gens possible. C’est un projet important et les citoyens doivent avoir le plus de lanternes possible avant de se prononcer sur la réalisation du projet », a déclaré la mairesse Karin Marks.




Conseil municipal du 2 mars 2009
Le plan attendu au début avril
Article mis en ligne le jeudi 12 mars
 
Photo Denis Bélanger
Tony Moffat désire que la Ville distribue des ampoules fluocompactes aux citoyens.
La Ville de Westmount démontre que son énoncé de vision en matière de développement durable n’est pas qu’un écran de fumée. Les élus ont confirmé lors de la récente séance du conseil que la municipalité participera le 28 mars à l’évènement international Une heure pour la Terre.

Cet évènement incite tous les participants à éteindre leurs lumières entre 20 h 30 et 21 h 30. L’an dernier, la Ville de Westmount avait participé à cette initiative et avait réduit du même coup sa consommation d’énergie en éclairage de l’ordre de 4 %. Le conseil ne cache pas qu’il aimerait bien que ce taux puisse augmenter dans un avenir rapproché. « C’est un bel évènement qui cadre évidemment très bien avec notre futur plan d’action de développement durable, a commenté la mairesse Karin Marks. Nous ferons notre possible pour fermer le plus de lumières, tant que cela ne nuit pas à la sécurité des gens. »




Reconstruction de l’aréna et de la piscine
Un plan détaillé sera présenté en avril
Article mis en ligne le jeudi 12 févrrier
 
Photo Denis Bélanger
Le docteur Henry Olders demande à la Ville de donner tous les détails du projet.
Le projet de reconstruction des installations sportives de la rue Sainte-Catherine se précise. Les élus de la municipalité de Westmount viennent d’apprendre que le bâtiment sera moins imposant que ce qu’avait exprimé la population. Ils prévoient la présentation d’un plan détaillé du projet dès ce printemps.
La firme d’architecte Lemay vient de terminer la première phase du projet, qui consiste à déterminer ce qu’il est possible de réaliser. La firme entamera sous peu la deuxième phase, soit la préparation d’un plan architectural. Le conseil lui a d’ailleurs octroyé un montant de 271 000 $ pour la réalisation de cette étape. La résolution à cet effet a été adoptée lors de la séance ordinaire du conseil de février.
Rappelons qu’en avril 2008, la municipalité de Westmount avait rencontré des citoyens pour recueillir leurs idées sur le projet. On avait exprimé le souhait de renouveler la piscine extérieure et d’aménager deux patinoires intérieures de la dimension de celles de la Ligue nationale de hockey (LNH). En outre, on avait proposé la création d’un centre pour adolescents, ainsi que la construction d’un troisième étage où des salles permettraient la tenue d’activités diverses. La firme Lemay a indiqué que plusieurs de ces idées ne pourront pas être retenues.




Conseil municipal du 2 février 2009
Westmount entreprend un virage vert
Article mis en ligne le jeudi 12 février
La municipalité de Westmount appuie « la campagne Jessica », une initiative qui incite le gouvernement canadien à rendre obligatoire l’installation d’une protection latérale sur les roues de tous les camions. Cette mesure permettrait d’éviter que des gens ne perdent la vie en se faisant écraser par les roues.
Par le biais d’une résolution adoptée en séance ordinaire, le conseil municipal de Westmount donne son appui à la Fédération canadienne des municipalités, qui fera pression sur le gouvernement Harper pour obliger l’équipement d’une protection latérale.
La mairesse Karin Marks indique que la Ville allait même considérer la possibilité de doter ses véhicules lourds d’une telle pièce d’équipement. « Nous ne pouvons pas garantir que nous serons en mesure de faire quelque chose par nous-mêmes [NDLR : sans l’accord d’Ottawa]. Nous devons voir ce qui peut se faire. »




Conseil municipal du 2 février 2009
Westmount entreprend un virage vert
Article mis en ligne le jeudi 12 février
La Ville de Westmount veut penser vert. Le conseil municipal a déposé en assemblée publique un énoncé de vision qui servira de plate-forme précise pour l’élaboration d’un plan de fonctionnement de développement durable.
« Westmount mobilise ses énergies pour mettre en œuvre une démarche de développement durable qui considère le tissu social de toute notre communauté », peut-on lire sur l’énoncé rendu public » lors de la dernière séance ordinaire du conseil.
Cette proposition s’articule autour de cinq grands axes, soit la communauté, l’économie, la santé publique ainsi que le patrimoine. Sur le plan communautaire, la municipalité souhaite inculquer à ses citoyens le sens des responsabilités et du respect. Pour le volet environnemental, les élus veulent s’assurer du respect des normes nationales et mondiales en la matière, afin de mieux concilier les besoins des citoyens avec ceux des écosystèmes de la planète. On souhaite aussi stimuler une économie basée sur une utilisation plus responsable des ressources naturelles et humaines. En ce qui concerne la santé publique, les élus veulent promouvoir de saines habitudes de vie, dont une alimentation plus appropriée. Enfin, des mesures pour protéger le patrimoine bâti et respecter l’harmonie du paysage seront prises ultérieurement.




Conseil municipal du 12 janvier 2009
On commence l’année en douceur
Article mis en ligne le mercredi 14 janvier 2009
«Le premier conseil municipal de l’année 2009 s’est tenu le 12 janvier dernier et s’est déroulé tout en douceur. En effet, seulement trois résidents ont pris la parole lors de la séance, ce qui a donné aux conseillers municipaux largement le temps d’adopter, à l’unanimité, une douzaine de résolutions.

Rémunération des élus
Pour donner suite à une motion présentée le 15 décembre dernier, le conseil a adopté un règlement qui fixe la rémunération annuelle des conseillers à 14 645 $ et celle versée à la mairesse a 43 934 $.

Emprunts
Le conseil a autorisé l’emprunt sur vingt ans d’une somme atteignant 3 798 000 dollars pour exécuter des travaux de réfections routières, des réparations de conduites d’eau et d’égouts. Pour rembourser cette somme et les intérêts encourus durant cette période, le conseil a prévu le prélève-ment annuel d’une taxe spéciale sur tous les immeubles imposables de Westmount qui sera calculée chaque année selon leur valeur foncière en vigueur.
Le conseil a également autorisé l’emprunt d’une somme de 600 000 dollars dans le cadre des travaux de réalisation du programme de restauration des réseaux aériens et souterrains de distribution électrique d’Hydro Westmount. Cet emprunt est étalé sur dix ans. Il sera également prélevé durant cette période une taxe sur tous les immeubles imposables de Westmount.

Projet Forest Hill
La Ville de Westmount a pris position sur un projet de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce qui vise à mettre de l’avant un projet de construction d’un édifice de 80 logements sur une ancienne station-service située à l’intersection de la rue Forest Hill et du chemin de la Côte-des-Neiges. Si le projet est majoritairement situé sur le territoire de cet arrondissement, le garage souterrain et une partie du terrain sont toutefois situés dans la Ville de Westmount. Le tout se trouvant également sur le site historique et naturel du Mont-Royal.
La Ville de Westmount a indiqué ne pas avoir d’objection au principe de développement, mais note que le projet va à l’encontre des objectifs de mise en valeur du parc Summit. La Ville demande donc qu’une proposition d’aménagement lui soit soumise comprenant des plans d’aménagement complets incluant un relevé des niveaux existants et proposés des coupes. Le conseil de Westmount demande également que le projet comporte les éléments suivants :
- le concept d’aménagement du terrain devrait tenir compte des mesures de protection applicables et de la biodiversité dans une zone tampon, comme définies dans le Plan de mise en valeur du mont Royal;
- la largeur du pavage proposé pour l’entrée charretière (maximum de dix pieds) et l’allée véhiculaire devrait être réduite;
- une profondeur de sol adéquate afin de permettre la plantation d’arbres de taille moyenne devrait être prévue;
- les modifications de la topographie existante devraient être limitées;
- des espèces de plantes indigènes devraient être utilisées pour le paysagement.

[ Les Actualités ]



Première mouture du Budget 2009
Westmount fait preuve de prudence
Article mis en ligne le jeudi 11 décembre 2008
« Notre but est de garder les taxes les plus basses possible et de contrôler les dépenses ». C’est sur ces paroles de la mairesse Karin Marks qu’a commencé la présentation de la première mouture du budget 2009 de la Ville de Westmount lors du dernier conseil municipal. La séance se tenant quelques jours avant le dépôt du budget de la Ville de Montréal, la mairesse a expliqué aux personnes présentes que ce dernier pouvait avoir un effet sur le budget de Westmount. La version définitive de celui-ci sera adoptée lors du dernier conseil municipal de l’année, le 15 décembre prochain.
Au moment de déposer la première mouture du budget, la Ville de Westmount estimait que sa participation au budget de l’agglomération montréalaise diminuerait de 2,9 %. La municipalité prévoit également une augmentation de 6,3 % de son budget de fonctionnement en 2009. Parmi les facteurs à l’origine de cette hausse, il y a l’augmentation de 11,5 % des dépenses en matière d’administration. Duncan Campbell, directeur général de la Ville, a expliqué que cette hausse significative était liée à la tenue d’élections municipales à l’automne 2009.
La crise économique qui a frappé les marchés financiers a aussi touché Westmount. Comme bien d’autres municipalités, la Ville a dû réagir pour s’assurer qu’elle avait les fonds nécessaires aux versements des pensions et autres avantages sociaux de ses employés. Rappelons également qu’au cours de la dernière année, Westmount a renégocié le contrat de travail de ses cols bleus.
Dans la même veine, l’enlèvement des ordures et des matières secondaires qui inclut le recyclage et la cueillette des déchets de cuisine compostables entraînera une hausse des dépenses évaluée à 15,1 %. Duncan Campbell a rappelé à l’assistance qu’au cours de l’année, la Ville de Westmount a dû renégocier les contrats de collecte des ordures.
Un peu plus de 3 millions de dollars seront consacrés au réseau routier au cours de la prochaine année. Les rues Holton, Weredale Park, York, Parkman Place, Argyle et Greene sont entre autres ciblées par les travaux.




Dépôt du budget 2009 de la Ville de Montréal
Les villes reconstituées sont outrées
Article mis en ligne le jeudi 11 décembre 2008
Le dépôt du budget de Montréal pour l’année 2009 a soulevé l’ire des maires des 15 villes reconstituées de l’agglomération. Avec à leur tête la mairesse de Westmount, Karin Marks, ils se sont dits outrés que les principes de la loi 22 n’aient pas été respectés. Selon cette entente signée en juin dernier, les municipalités défusionnées devaient voir leur contribution au financement de l’agglomération de Montréal réduite substantiellement ce que leur a refusé le maire Gérald Tremblay.
« Nous étions vraiment fâchés parce que nous avons signé cette attente de bonne foi, a expliqué la mairesse de Karin Marks quelques jours après le dépôt du budget de la Ville de Montréal. Nous pensions que tout le monde était de bonne foi.» « Avec la loi 22, c’était très clair qu’on allait diminuer les responsabilités des villes reconstituées dans l’agglomération. Pour s’assurer que le fardeau ne retombe pas sur le dos des Montréalais, le gouvernement du Québec a donné un chèque directement à Montréal pour compenser. Alors, Montréal a eu son argent et c’était maintenant le temps de passer les épargnes à nos résidents et ça n’a pas été fait. Monsieur Tremblay dit qu’il avait besoin de l’argent pour le transport en commun, pour le fonds de l’eau. C’est vrai, mais il pouvait diminuer d’autres aspects du budget. Quand je regarde ça, il y a toutes sortes d’endroits où on a décidé de dépenser de l’argent, mais ce sont des choix qui ont été faits. Les budgets sont toujours une question de choix. »




Conseil municipal du 24 novembre
Changement pour le conseil municipal
Article mis en ligne le jeudi 11 décembre 2008
Il y aura un changement d’horaire pour les séances du conseil municipal de Westmount à compter de 2009. En effet, les conseillers ont adopté un règlement visant à modifier le calendrier des séances. Actuellement, les conseils se tiennent le dernier lundi du mois, sauf exception. En 2009, ce sera plutôt le premier lundi du mois, à l’exception faite de janvier où la séance se tiendra le 12 janvier.
[ Ariane Lafrenière ]



Conseil municipal du 27 octobre
Comment se portent les finances de la Ville de Westmount?
Article mis en ligne le jeudi 30 octobre 2008
Comme la loi l’oblige, à la veille de l’adoption du budget pour l’année 2009, la mairesse Karin Marks a présenté aux résidants un rapport sur la santé financière de la Ville de Westmount lors du dernier conseil municipal. Ses commentaires ont porté entre autres sur quatre questions : les résultats de fin d’exercice 2007, les prévisions préliminaires des revenus et dépenses de la Ville pour 2008, l’état de la dette de Westmount ainsi que les façons de la gérer et, finalement, l’orientation générale du budget 2009 et des dépenses d’immobilisations pour la période de 2009 à 2011.
La mairesse a annoncé que la situation financière de la Ville de Westmount s’annonçait favorable jusqu’à présent, même qu’un surplus de fonctionnement de 500 000 $ est prévu. « Ces prévisions pourraient toutefois changer considérablement d’ici la fin de l’exercice, notamment s’il y a des chutes de neige plus abondantes que d’habitude ou un bris d’aqueduc important », est-il mentionné dans le rapport.
Malgré ces perspectives positives, la mairesse note que la dette de la Ville de Westmount a considérablement augmenté et ce, à cause du transfert qui a été fait de la Ville de Montréal à la Ville de Westmount à la suite des défusions. « En effet, en date du 31 décembre 2008, la dette de Westmount sera de 37,1 millions, soit l’achat forcé du réseau local d’aqueduc ainsi que les dépenses annuelles d’immobilisations des années 2002 à 2008 », est-il indiqué dans le rapport. La mairesse Marks considère d’ailleurs que cette somme est excessive.
Comme il le fait depuis les défusions, le conseil municipal compte bien garder l’œil sur les dépenses faites par l’agglomération de Montréal. « Nous avons toujours dit que la Ville de Westmount était disposée à payer sa juste part des services dispensés par l’agglomération; toutefois, nous continuerons de contester les coûts déraisonnables ou injustifiables qui sont transférés à l’agglomération par la Ville de Montréal », insiste la mairesse dans son rapport.
Budget 2009
Dans ce rapport, la mairesse a fait état de quelques éléments qui se retrouveront sans doute dans le budget détaillé pour l’année 2009 qui sera présenté d’ici la fin de l’année. Ainsi, Karin Marks souligne que « à moins de problèmes imprévus à ce moment-ci, le conseil a bien l’intention de garder les comptes de taxes locales de 2009 à des taux semblables à ceux de 2008 ». Elle fait également mention du projet piscine-aréna, de la restauration des routes et de la modernisation du réseau local de distribution de l’eau sans toutefois entrer dans les détails.

[ Ariane Lafrenière ]



Conseil municipal du 27 octobre
Non à la fusion des élections municipales et scolaires
Article mis en ligne le jeudi 30 octobre 2008
C’est à la veille d’une campagne électorale au niveau provincial que la Ville de Westmount s’est prononcée contre la fusion des élections municipales et scolaires, une possibilité que comptait étudier la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne. Les conseillers municipaux croient qu’une double élection sèmerait la confusion dans l’esprit des électeurs et que cela pourrait occasionner des problèmes ou des retards dans les bureaux de scrutin. De plus, les conseillers considèrent qu’il ne serait pas approprié de fusionner deux processus électoraux dont les enjeux sont aussi différents et qui sont aussi importants l’un que l’autre.
« La raison qui pousse le gouvernement à étudier cette possibilité, c’est qu’on espère que cette initiative permette d’augmenter le taux de participation aux élections scolaires. Néanmoins, plusieurs personnes craignent que ça crée de la confusion », explique la mairesse Marks.
Le conseiller Thompson croit qu’une telle mesure revient « à traiter les symptômes, mais pas la véritable cause du faible taux de participation ».
[ Ariane Lafrenière ]



Conseil municipal du 22 septembre
À la prochaine M. St-Louis
Article mis en ligne le jeudi 2 octobre 2008
Une ambiance bien particulière flottait sur l’Hôtel de Ville le 22 septembre, et pour cause : le directeur général sortant, Bruce St-Louis, assistait à son dernier conseil municipal. En début de séance, les élus et quelques citoyens ont profité de l’occasion pour livrer un court, mais vibrant hommage à cet homme qui a consacré plus de trois décennies de sa vie à la Ville de Westmount et à ses habitants.
« Il a travaillé pour la Ville de Westmount pendant 33 ans, ce qui équivaut pratiquement à l’âge de certaines de nos maisons patrimoniales », a lancé en souriant la mairesse Karin Marks avant d’ajouter plus sérieusement que Bruce St-Louis reflétait les valeurs promues par la communauté. « Je vais m’ennuyer de sa loyauté », a-t-elle souligné.
Visiblement émue, la conseillère Cynthia Lulham l’a décrit comme l’archétype du directeur général. Le conseiller John de Castell a poursuivi en avertissant le successeur de Bruce St-Louis, Duncan Campbell, que « son travail sera difficile à égaler ».
L’ancien maire de la Ville de Westmount, Peter Trent, a également pris la parole pour souligner le travail exceptionnel du directeur général. « Je n’aurais jamais pu accomplir tout ce que j’ai fait comme maire sans toi, je n’aurais pas pu me battre contre les fusions, je n’aurais pas pu participer à la construction de la bibliothèque. Je n’aurais pu faire aucune de ces choses sans toi », a-t-il dit au principal intéressé.
Henry Olders, de l’Association municipale de Westmount (AMW), a lui aussi tenu à dire quelques mots. « Depuis ses débuts, l’AMW est un organisme qui travaille à la promotion de la bonne gouvernance et de la transparence. […] Avec Bruce à la direction de la Ville, nous en avons été réduits à ramasser les miettes », a-t-il mentionné, mettant ainsi de l’avant les qualités de gestion de l’ancien directeur général.
C’est la gorge nouée que Bruce St-Louis a affirmé n’avoir jamais regretté de travailler pour la Ville de Westmount, bien au contraire, « à l’exception de ce soir peut-être puisque c’est mon dernier ». « J’ai seulement essayé de répondre aux demandes et aux questions des citoyens comme j’aurais aimé qu’on le fasse avec moi », a-t-il déclaré. « Je suis heureux d’avoir aidé des gens, mais j’ai surtout aimé mon travail tout au long de ses années », a conclu Bruce St-Louis.

[ Ariane Lafrenière ]



Conseil municipal du 22 septembre
Nouveau règlement de zonage
Article mis en ligne le jeudi 2 octobre 2008
Un avis de motion a été soumis aux conseillers en vue de l’adoption d’un règlement de zonage visant à interdire dans le secteur des rues Victoria et Sherbrooke l’établissement de cliniques ou de bureaux de médecins dans tout rez-de-chaussée d’un bâtiment existant. Dans le même secteur, ce règlement interdirait également la transformation d’appartements existants à des fins commerciales. La conseillère Lulham a expliqué que ce règlement était conçu en prévision de l’établissement du CUSM. « Avec la construction du CUSM et les impacts potentiels sur la population avoisinante, nous voulons nous assurer de préserver le caractère spécifique du secteur Victoria Sherbrooke. […] Il y a beaucoup d’appartements. Nous étions inquiets du fait que ces logements pouvaient être convertis en cabinet médical », a-t-elle ajouté.
[ Ariane Lafrenière ]



Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca