Lundi 11 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Entrées par effraction
Une toxicomane accusée de séquestration et d’agression armée
Article mis en ligne le jeudi 20 décembre 2012

 
Photo : Marie Cicchini

Sidney Dorfman a de la peine à fermer l’œil la nuit depuis l’entrée par effraction et l’agression armée dont il a été victime.

Des résidents des rues Bedford et Goyer ont été victimes d’entrées par effraction nocturnes et de vols à leur domicile au cours des derniers mois et plusieurs vivent toujours dans la peur.

Le dernier incident est survenu le 10 décembre dernier, à 1 h 30, dans une conciergerie située au 3105, avenue Bedford. Sidney Dorfman, un locataire du rez-de-chaussée, s’en est tiré avec des lacérations aux mains.

Selon la victime, la femme qui l’a agressé s’est enfuie avec des centaines de dollars. Alors qu’il croyait la connaître, elle a sorti un couteau de boucherie du pantalon cargo qu’elle portait. Elle a frappé l’homme âgé aux mains parce qu’il l’empêchait de fouiller dans ses poches.

En septembre dernier, c’est dans l’appartement du voisin de M. Dorfman que la femme a tenté de pénétrer. David Ishay, un jeune locataire, est intervenu à temps pour empêcher cette femme d’entrer chez lui. Cette femme, qu’il connaît également, était en train de déchirer la moustiquaire dans son bureau en pleine nuit.

Le 8 septembre 2011, Alana Ronald, locataire au 3095 rue Bedford, a été surprise en pleine nuit par une intruse qui errait dans son appartement et qui était visiblement sous l’influence d’une drogue. Dans les semaines qui ont suivi, Mme Ronald a rapporté cinq autres tentatives d’entrée par effraction chez elle, dont quatre le 21 septembre 2011.

Selon Peter Mandelos, agent sociocommunautaire du poste de quartier 11, il s’agit d’une femme âgée de 46 ans résidente de Côte-des-Neiges. Elle avait déjà un casier judiciaire et elle a été retrouvée sans difficulté. «Elle connaissait sa victime et avait besoin d’argent pour de la drogue», a-t-il dit. D’après le rapport de police, la femme a été accusée de séquestration, d’introduction par effraction, de vol qualifié et d’agression armée.

Le propriétaire du 3105 Bedford, Boris Krancberg, dit également connaître la récidiviste et son modus operandi. Selon lui, la femme s’introduirait chez les gens par la fenêtre en la forçant avec un petit outil. Par le passé, elle aurait volé chez M. Dorfman un montant de loyer totalisant 1000$. «J’ai dû obliger mon locataire à me rembourser ou à déménager», a-t-il confié en entrevue.

Comme les trois victimes, il décrit la toxicomane comme une femme mince et de petite taille, à la peau foncée, aux cheveux très courts et crépus, et qui paraît 15 ans plus jeune que son âge. Elle est bien connue dans le quartier et surnommée «Patricia from Barbados».

Selon le policier, tout semble indiquer que l’accusée est détenue pour le moment parce que ces accusations sont sérieuses et s’accompagnent normalement d’une peine de prison.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca