Vendredi 24 novembre 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Projet de tramway
La première ligne passera sur Côte-des-Neiges
Article mis en ligne le jeudi 1er novembre 2012

 
Photo gracieuseté

Conception du tramway sur la rue De la Commune-McGill

L’Association des gens d’affaires de CDN-NDG accueille favorablement l’idée d’aménager un tramway sur son territoire, mais demandera une rencontre avec la Chambre de commerce du grand Montréal (CCMM) afin de faire valoir les problématiques territoriales.

Les trois grands secteurs susceptibles d’être desservis par le tramway sont le site de l’ancien hippodrome, situé à l’extrémité nord-ouest du tracé, et les secteurs de Griffintown et de Radio-Canada, au sud-est du tracé.

«On a prouvé dans les villes d’Europe que le tramway amène un certain développement économique une fois que les travaux sont faits. En revanche, il est prouvé aussi nettement que c’est un tue-commerce pendant la période des travaux qui deux-trois ans alors que les commerçants ont déjà payé un tribut assez fort pendant les travaux d’aqueduc de deux ans», a réagi le président de l’AGA-CDN, Jérôme Bugel.

La proposition soulève de nombreuses questions de faisabilité et sur la pertinence du parcours qui a été retenu à Côte-des-Neiges. Des doutes ont déjà été émis par des ingénieurs sur l’opération d’un tramway sur une pente à cause de la neige et de la glace en hiver.

La taxation sur la masse salariale, une des solutions de financement envisagées, pourrait avoir des répercussions sur la capacité des entreprises à augmenter le salaire de leurs employés et à engager dans un contexte où le coût d’exploitation augmente d’année en année. « C’est une injustice concurrentielle de plus par rapport aux entreprises situées dans la couronne de Montréal », a-t-il dit.

L’AGA CDN rappelle sur toutes les tribunes qu’il n’y a pas de voie de desserte entre Côte-Sainte-Catherine et Queen-Mary. La problématique de livraison touche 250 restaurants, épiceries et autres commerces sur l’artère de quatre voies, dont deux qui servent de stationnement et à la circulation une partie de la journée, le tout combiné à une congestion quotidienne sur ce grand axe de transit nord-sud. «Il semblerait que personne n’a l’air de s’en préoccuper », a ajouté le président de l’AGA CDN.

Le rapport du groupe de réflexion présenté produit par la CCMM à la demande de Gérald Tremblay suggère a étudié des modèles de tramway dans différentes villes et suggère de nouvelles pistes quant au financement du transport.

La Ville de Montréal veut s’inspirer de ce rapport et constate que les pistes avancées ne financent que 60 % du projet. Elle entend interpeler Québec et Ottawa pour la partie de la charge qu’elle ne peut assumer, estimée à 465 millions $.

« Contrairement à d’autres projets de transport, le tramway favorise le développement urbain et génère une plus-value foncière dans son axe de déploiement», a affirmé Michel Leblanc, président de la CCMM.

Le rapport recommande également la mise en place des mécanismes de compensation semblables à ceux utilisés en Europe pour les commerçants et les riverains.

La chef de l’opposition, Louise Harel a souligné que les solutions de financement proposées n’assurent en rien la viabilité du tramway.

Richard Bergeron a ajouté que «le tramway ne doit pas être un projet parmi d’autres pour 2017» et voudrait «au moins une ligne en fonction pour le 375e anniversaire de Montréal».

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca