Lundi 18 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Qui remplacera Jean Charest?
Article mis en ligne le jeudi 20 septembre 2012

Depuis que Jean Charest, défait dans son comté de Sherbrooke, a annoncé sa démission au lendemain des élections, de futurs candidats démontrent déjà leur intérêt. Raymond Bachand (Outremont) est en réflexion, tandis que Pierre Arcand (Mont-Royal) et Kathleen Weil (NDG) appuient Philippe Couillard.

Ministre sortant des Finances et du Revenu, Raymond Bachand, réélu avec 41,52% des votes le 4 septembre, est en mode de recherche d’appuis avant de se lancer dans la course pour devenir le prochain chef du Parti libéral du Québec.

Depuis déjà un peu plus de deux semaines, les réponses seraient de bon augure. Il a obtenu récemment l’appui de Christine St-Pierre. «C’est un homme qui a une vision de l’économie qui est importante pour le Québec», est-elle citée dans La Presse.

Il est de ceux qui souhaitent que le successeur de Jean Charest soit vite désigné pour qu’il puisse critiquer le premier budget Marois, qui sera déposé en mars.

Le député d’Outremont depuis 2005 a une feuille de route professionnelle chargée. L’ex-souverainiste a déjà occupé des postes clés au sein de diverses compagnies, dont le Fonds de Solidarité (FTQ), Metro Richelieu, Culinar ainsi que Secor.

D’autre part, Jean-Marc Fournier, ministre sortant de la justice et député de Saint-Laurent, a été choisi pour assurer l’intérim du parti.

Du côté de Kathleen Weil, députée de NDG et ex-ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, on n’a pas d’informations qui indiqueraient son intention à propos de la direction du PLQ. Quant à Martin Cauchon, ancien député du Parti libéral du Canada dans Outremont, il est avant tout pressenti pour l’investiture du PLC.

Cela serait avantageux pour la formation de Jean Charest que trois sérieux candidats se présentent d’après certaines sources. Pour l’instant, quelques députés sont tentés, et les choses devraient bouger sous peu au cours des prochaines semaines et mois.

C’est encore un peu tôt, mais il semblerait que le prochain politicien, qui prendra la tête du PLQ, a de bonnes chances d’être nommé d’ici le dépôt du budget du gouvernement du Parti québécois de Pauline Marois, en mars 2013.

[ Marie-Eve Corbeil ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca