Dimanche 22 octobre 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Manifestation éclair pour le CC Empress
Article mis en ligne le jeudi 6 septembre 2012

 
Photo gracieuseté de Catriona Schwartz

La foule éclair et les « dancitantes de NDG a manifesté devant l’Empress à la musique de « Walk Like an Egyptian » pour rappeler le style architectural de l’Empress.

Les Amis de l’Empress ont organisé une manifestation éclair le 3 septembre dernier pour demander aux élus de l’arrondissement une plus grande place à l’activité culturelle et moins de place pour l’activité commerciale dans l’ancien théâtre Empress sur la rue Sherbrooke ouest à NDG.

La manifestation s’est tenue à deux jours de la prochaine séance du conseil d’arrondissement où les élus devraient se prononcer sur le projet le 5 septembre.

Selon Sharon Leslie, co-porte-parole des Amis de l’Empress, le groupe veut promouvoir l’idée d’un projet hybride qui pourrait comprendre des éléments des deux propositions et il espère toujours influencer le résultat final.

« Plusieurs citoyens du quartier sont très fâchés parce que le processus décisionnel en entier dans le prétendu concours que notre maire a créé a été tenu complètement en secret. Aucune information n’a été partagée avec la communauté. Aucun « input », aucune participation citoyenne, aucune consultation », a dénoncé la co-porte parole Marlo Turner Ritchie.

Selon le groupe, le projet de Cinéma NDG, qui a été retenu, est nettement inférieur à celui présenté par le Centre Culturel Empress (CCE) pour plusieurs raisons.

Dans un communiqué, il affirme que le projet présenté par le CCE comprend un espace de performance à fonctions multiples d’environ 250 sièges, un Institut analogique pour préserver la création non numérique de films avec des laboratoires d’enseignement, des salles de visionnement et des archives, un jardin sur le toit avec Action communautaire et environ 12 résidences pour des artistes et d’autres visiteurs à NDG.

Il ajoute qu’il comprend aussi des éléments commerciaux comme une aire de réception sur le toit pour générer des revenus de location et un bar/diner de source locale avec une micro-brasserie locale.

Le groupe compare ce projet avec celui de Cinéma NDG, qui serait approximativement 50% commercial et dont le locataire principal serait probablement la Caisse Desjardins. Les autres aires commerciales hébergeraient potentiellement des bureaux d’avocats, de comptables, d’optométristes, de boutiques, des magasins de livres spécialisés et un « Brue-Pub », énonce-t-il.

Le groupe dénonce la dimension culturelle du projet du projet Cinéma NDG, qu’il estime décevante avec ses quatre salles de cinéma et une capacité totale de 500 sièges. Sharon Leslie, co-porte-parole des Amis de l’Empress, rappelle que le maire de l’arrondissement, Michael Applebaum, s’était engagé à promouvoir un « projet culturel » en soutenant que la consultation avec les résidents est l’une des valeurs fondamentales de son administration.

Rapport de l’arrondissement

Rappelons que Michael Applebaum n’a point rendu publics les projets jusqu’à ce que le conseil prenne une décision afin de protéger la confidentialité des projets et de leurs auteurs.

Le projet du CCE a obtenu une note de 46 %. Il n’a pas répondu à certains critères de zonage et n’a pu démontrer la viabilité financière du projet à court, moyen et long termes.

Le projet du Cinéma NDG, qui a été retenu, a obtenu une note de 64 %. Le comité de sélection a remarqué que les subventions gouvernementales restaient à être confirmées, que les coûts d’implantation du projet devaient être validés et que l’échéancier de réalisation était irréaliste et avait besoin d’être révisé.

[ Les Actualités ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca