Dimanche 17 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Frontières électorales
Garneau espère convaincre la Commission
Article mis en ligne le jeudi 6 septembre 2012

 
Photo: Gracieuseté

Marc Garneau, député libéral de Westmount-Ville-Marie

Alors que les audiences publiques de la Commission de délimitation des frontières électorales fédérales démarrent le 5 septembre au Québec, les changements proposés ne laissent pas les élus locaux indifférents.

La circonscription de Westmount–Ville-Marie fera partie de Wilder-Penfield, une nouvelle circonscription qui regroupera entre autres environ 45 % des électeurs du comté de Westmount et environ 25 % des électeurs de Ville-Marie, selon Marc Garneau.

Le député de Westmount–Ville-Marie croit pouvoir se fier à la présentation que fera le Parti libéral Section Québec sur les changements de frontières de tous les comtés de la province. D’autres intervenants, comme la Ville de Westmount et les membres de l’Association libérale de Westmount-Ville Marie entendent livrer leur opinion dissonante avant l’adoption définitive de la nouvelle carte.

« Les commentaires que j’entends ne sont pas contre les noms proposés, mais contre le fait que ces noms ne prennent pas en considération les communautés qui ont une identité et qui sont déjà établies », dit-il.

Le 19 octobre prochain, le député espère convaincre la Commission de conserver le nom qui identifie les communautés et de garder les communautés tout entières dans les nouvelles circonscriptions.

Westmount fait partie du nom de circonscriptions fédérales depuis 1914, et NDG depuis 1947. Le mot Westmount disparait dans le redécoupage, ainsi que NDG dans NDG–Lachine. Westmount, Notre-Dame-de-Grâce et Montréal Ouest formeront la circonscription de Wilder-Penfield. Il serait plus logique de s’inspirer du nom de ces circonscriptions, selon lui.

« Quand je faisais du porte-à-porte dans le secteur de NDG qui fait partie de ma circonscription, les gens n’étaient pas au courant qu’ils étaient dans Westmount—Ville-Marie parce qu’il y a un comté qui s’appelle NDG–Lachine. Ça montre que les gens s’identifient fortement avec leur communauté », explique-t-il.

Il ne songe point à quelle circonscription il se présentera en 2015, mais il entend d’ici-là, continuer de représenter Westmount-Ville-Marie où il a été élu.

Dans Mont-Royal, Irwin Cotler s’insurge contre la création de John-Peters-Humphrey, une circonscription très vaste qui scindera des communautés bien établies, ce qu’il considère « mal avisé, arbitraire, et préjudiciable ».

Le député voulait que la Commission reporte l’audience de sorte à donner le temps aux groupes communautaires d’être consultés.

Le conseiller du district de Snowdon, Marvin Rotrand, a souligné les éléments insolites des frontières de cette circonscription lors d’une séance du conseil d’arrondissement et il présentera ses objections à l’audience publique prévue à Montréal.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca