Mardi 12 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Pour échanger plantes et outils gratuits
Truc de jardinier
Article mis en ligne le mercredi 25 juillet 2012

 
Photo: Marie Cicchini

Avec PlantCatching, Nicolas Cadilhac augmente sa visibilité auprès de ses voisins jardiniers dans le Village Monkland, à NDG.

Le « PlantCatching » est né à NDG. Il s’agit d’un outil web unique en son genre qui met les internautes en relation avec les passionnés de jardinage dans leur quartier.

Nicolas Cadilhac est plutôt fier de la couverture que PlantCatching.com a reçue jusqu’ici. Le terme anglais pourrait se traduire par « capturez une plante ».

L’amateur de jardinage et de logiciels a inventé un site interactif qui met à contribution Google Maps, le code QR et Twitter pour faciliter les recherches à travers le monde entier. Son site est accessible sans abonnement.

Cette invention tout à fait géniale aide un internaute résidant par exemple à Côte-des-Neiges à trouver le voisin jardinier le plus près qui voudrait faire don de plantes, de graines et de bulbes, ainsi que de matériaux de jardinage comme de la terre, du compost, des pots, de la pierre, etc.

Depuis peu, on peut même donner (et, par conséquent, trouver) des surplus de récoltes : des fruits et des légumes, bref beaucoup de choses que l’on ne veut pas jeter à la poubelle.

Ce site prend de l’ampleur, et pas seulement à Montréal où le résident de Notre-Dame-de-Grâce en parle directement avec les gens. « Le parc Marie-Victorin de Kingsley Falls m’a demandé 2000 imprimés pour le salon d’accueil. Cette semaine, j’ai reçu une demande de New York », dit-il.

Pour chercher, on n’a qu’à entrer une adresse dans la barre de recherche. Par exemple, en tapant « avenue Madison et avenue Notre-Dame-de-Grâce », la carte Google indique un géranium Rozanne à donner sur l’avenue d’Oxford, une viorne sur l’avenue Old Orchard et une hémérocalle sur l’avenue King Edward.

Pour donner, on n’a qu’à les laisser devant chez soi pour que des utilisateurs de PlantCatching ou de simples passants viennent les prendre, les planter et les admirer ou les manger.

On peut aussi consulter la carte sur le site pour savoir où aller chercher une plante, ou bien contacter le donateur s’il s’agit par exemple d’une vivace qu’il vaut mieux déterrer et replanter dans les plus brefs délais.

Le créateur est quelque peu étonné que son concept soit apparu dans des endroits comme en France, où les chances de percer sont plutôt minces pour des raisons culturelles. « C’était marginal jusque-là parce que je n’ai pas fait d’effort de communication dans d’autres pays qu’ici... Mais peut-être qu’avec le bouche-à-oreille... » dit-il simplement avec espoir.

Pour le moment, Nicolas Cadilhac n’envisage rien d’autre pour ce site que sa passion pour le jardinage.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca