Mercredi 13 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Luka Rocco Magnotta arrêté à Berlin
Article mis en ligne le jeudi 7 juin 2012

 
Photo: Marie Cicchini

Mike Nadeau, montre l’endroit où il a ouvert la valise contenant le torse démembré de Jun Lin.

C’est dans un café Internet à Berlin, en Allemagne, que Luka Rocco Magnotta, le criminel le plus recherché de la planète, a été arrêté le 4 juin dernier. Il sera extradé au Canada.

L’ancien résident de Côte-des-Neiges aurait séjourné à Vancouver puis à Paris avant d’arriver en Allemagne.

Il n’aura fallu que dix jours pour mettre la main sur qui aurait tué dans le but purement narcissique d’en faire un film sanglant et pornographique qui serait mis sur Internet et vu à l’échelle planétaire une fois qu’il ait eu quitté le pays sans laisser d’adresse.

Le 5 juin, deux écoles de Vancouver ont reçu un pied et une main semblant provenir du cadavre de Jun Lin, un homme de 33 ans. La police a trouvé d’autres parties de son corps dans les ordures.

C’est dans son appartement sur Place Lucy que l’homme de 29 ans originaire de Peterborough aurait froidement tué, puis dépecé l’étudiant venu de la ville de Wuhan, Chine, en juillet dernier pour étudier en génie informatique à l’Université Concordia.

Magnotta, qui avait vécu sous plusieurs alias, a involontairement laissé de nombreuses traces: la valise contenant le torse démembré n’a pas été ramassée par le camion poubelle, qui était trop plein pour tout ramasser lors de la collecte des déchets, le 25 mai. C’est le concierge de l’immeuble, Mike Nadeau, qui en a fait la macabre découverte, quatre jours plus tard.

Puis il y a eu des colis contenant le pied et la main de la victime envoyés à des partis politiques à Ottawa, notamment Stephen Harper. Avec la vidéo intégrale du meurtre relayée sans cesse sur Internet malgré les efforts des autorités de le retirer, des liens ont rapidement été établis entre ces trois incidents et l’absence suspecte de Luka Rocco Magnotta. Chez lui, les policiers ont découvert de nombreuses traces du crime et lancé une chasse à l’homme dans 190 pays avec la collaboration d’Interpol. En plus du pic à glace ayant vraisemblablement servi au meurtre, les policiers ont retrouvé des objets contondants dans les ordures.

C’est avec soulagement que les résidants de Place Lucy ont appris la nouvelle. Le sommeil était difficile à trouver pour les plus jeunes, a affirmé Mike Nadeau en entrevue. Selon lui, quatre familles dans l’immeuble ont déménagé à cause de ce meurtre. « C’est un soulagement pour moi, mais aussi pour tous les gens qui habitent ici, que j’ai tenté de rassurer. Les gens ont eu peur, même s’il était en Europe. Moi-même, je ne dors pas encore très bien la nuit », a-t-il affirmé en entrevue.

Le concierge a participé au nettoyage de l’appartement au complet. Les planchers ont été sablés et vernis, le réfrigérateur a été mis au rebut, le matelas trempé de sang javellisé, emballé, et transporté au dépotoir. « Tout le mobilier a été remplacé, l’odeur a été éliminée, les murs ont été repeints. Il ne reste plus aucune trace du meurtre ignoble qui s’y est produit », assure-t-il après avoir passé une semaine de travail entrecoupée d’interviews des journalistes.

« Ça aurait pu arriver n’importe où, dit-il. Les propriétaires ont fait beaucoup pour améliorer la propreté et la qualité de vie dans le bâtiment ces dernières années ».

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca