Lundi 29 mai 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























En route vers les Jeux olympiques de Londres
Article mis en ligne le jeudi 3 mai 2012

 
Photo gracieuseté de Judo Canada

Kelita Zupancic, un espoir de médaille pour le Canada.

Au Club de judo Shidokan, le centre national d’entraînement de judo du Canada, à NDG, pas moins de sept athlètes se sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Londres.

Les plus récents, Kelita Zupancic (moins de 70 kg) et Sasha Mehmedovic (moins de 66 kg), ont gagné leur place le week-end dernier lors du Championnat panaméricain de judo à l’aréna McConnell de l’Université McGill.

Les autres qualifiés sont Nicholas Tritton, dans la catégorie des 73 kg et moins; Amy Cotton, moins de 78 kg; Alexandre Valois-Fortier chez les moins de 81 kg; Alexandre Émond, moins de 90 kg, et Sergio Pessoa Jr, le fils de l’entraîneur Sergio Pessoa, chez les moins de 60 kg.

Alexandre Émond a particulièrement bien performé. Il a remporté une victoire en prolongation contre le Cubain Ashley Gonzalez, qui a terminé troisième au dernier Championnat du monde de judo.

Selon Vincent Scotto, administrateur du club, M. Émond pourrait très bien ramener une médaille des jeux de Londres. « Il a du talent et il travaille de plus en plus fort ». Selon lui, Sergio Pessoa et Kelita Zupancic sont les autres plus grands espoirs de médaille à Londres.

Depuis les performances de Nicolas Gill aux jeux olympiques de Barcelone et de Sydney, le Canada a formé plusieurs athlètes de haut niveau. M. Gill, formé au Club Shidokan par le sensei Hideki Nakamura, est aujourd’hui entraîneur de l’équipe nationale.

Plusieurs clubs forment de bons athlètes, mais c’est dans Notre-Dame-de-Grâce que les athlètes canadiens ajoutent la touche finale à leur préparation olympique, sous la supervision des entraîneurs de l’équipe canadienne Nicolas Gill, Sergio Pessoa père et Marie-Hélène Chisolm. Tous peuvent aussi profiter des bons conseils de M. Nakamura, l’âme du judo au Canada, qui entraîne les enfants comme les vedettes internationales depuis 40 ans.

Le Club de judo Shidokan offre en effet une gamme de cours, du sport études aux cours pour enfants au camp de jour pendant l’été. Selon Vincent Scotto, le camp de jour est un endroit idéal pour les jeunes enfants qui ont beaucoup d’énergie. « Avec 4 heures de judo par jour, ils se dépensent pas mal ».

Dans sa biographie sur le site de Judo Canada, Alexandre Valois-Fortier indique que ses parents l’ont inscrit à un cours de judo à 4 ans « pour calmer le jeune enfant turbulent qu’il était ». Aujourd’hui, il s’entraîne pour les Jeux olympiques.

[ Nicholas Teasdale-Boivin ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca