Lundi 11 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Bilan de la CDEC CDN-NDG
Fin du projet de francisation
Article mis en ligne le jeudi 22 mars 2012

 
Photo gracieuseté de la CDEC CDN-NDG

Le chargé de projet Gérard-Charles Valente et Claude Lauzon, directeur général de la CDÉC CDN-NDG.

La campagne de promotion du français auprès des petites et moyennes entreprises (PME) s’est terminée fin février.

La CDEC CDN-NDG a visité toutes les compagnies de 1 à 49 employés, a confirmé Gérard-Charles Valente, chargé de projet, à la dernière journée de son contrat le 29 février dernier.

L’agent de francisation a d’abord inventorié 404 commerces et entreprises de moins de 50 employés. Il leur a ensuite présenté toutes les subventions et les programmes auxquels elles ont droit afin de les inciter à franciser leurs opérations d’affaires.

Dans son rapport d’activités, déposé en janvier dernier, il fait état en détail de tout le travail effectué. Il conclut qu’il a largement atteint et dépassé l’objectif et les attentes définis pour l’année par les partenaires et bailleurs de fonds en début de mandat, en juin 2011.

Par exemple, le démarcheur a mené 278 actions en francisation, alors que l’objectif au départ était 80. Il a recommandé environ 25 personnes à des cours de français payés par l’Office de la langue française.

Dans le cadre de la campagne « Ici on gagne à parler français » ajoutée en cours d’année par le ministère de l’Immigration et des communautés culturelles, il devait visiter de 160 à 250 entreprises et commerces. Il en a visité 380. Sur 300 commerces, 229 d’entre eux ont accepté de participer à la campagne de sensibilisation à l’aide d’outils promotionnels qu’il leur a offerts de septembre à novembre 2011.

Il s’agit de « très bons résultats », attribuables à la bonne volonté des employeurs, selon M. Valente. « À mon grand étonnement, il y a beaucoup plus de gens dans le quartier qui ont un français fonctionnel qu’ils ne le disent. Du moment qu’ils s’ouvrent, ils font la moitié du parcours », a commenté le démarcheur qui attribue ce succès à une approche respectueuse et sensible des gens.

Notons que ce programme quinquennal se termine au 31 décembre 2013, mais c’est terminé pour Côte-des-Neiges.

La CDCC CDN-NDG ne vise point le quartier de Notre-Dame-de-Grâce, étant donné que la population majoritaire est fortement enracinée dans ce district historiquement anglophone et qu’elle se méfie de la Loi 101.

« Des objectifs se sont ajoutés au projet, mais la CDEC ne voulait pas y être associée. Par exemple il y a l’obligation de démontrer qu’un certain nombre de commerces entame ou complète un processus d’attestation. La pression qu’il faudrait exercer sur eux pour obtenir 40 attestations avant la fin de l’année ne correspond pas à notre approche », explique Claude Lauzon, directeur général.

Le projet a été mené en collaboration avec le Secrétariat à la politique linguistique, l’Office québécois de la langue française, le ministère de l’Immigration et des communautés culturelles, la chambre de commerce du grand Montréal et Emploi-Québec.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca