Mardi 19 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Le profilage racial et social dans la mire
Article mis en ligne le jeudi 26 janvier 2012

 
Photo: Marie Cicchini

(g à d) Marc Parent, chef du SPVM, Gérald Tremblay, et Michel Labrecque, président de la STM

La Ville de Montréal a lancé le 17 janvier dernier un plan en matière de profilage racial et social.

Elle a reconnu que ce phénomène existe et veut s’assurer que les 120 communautés diverses qui se côtoient à Montréal puissent y vivre en harmonie.

« Le profilage, quelles que soient ses formes, est inacceptable parce qu’il remet en question les valeurs d’inclusion, d’égalité, de dignité qui sont chères aux Montréalais », a déclaré le maire de Montréal, Gérald Tremblay.

Ce plan stratégique triennal mise sur la capacité individuelle et collective de se questionner sur les façons de faire, et vise à rétablir la confiance des gens qui font affaires avec le SPVM en assurant une prestation de services efficace et impartial.

La Ville créera un Comité d’intégration des mesures en matière de profilage. Il sera composé d’élus et de représentants du SPVM, de la STM, de l’Office municipal d’habitation, de représentants des arrondissements, du service du capital humain de la Ville et de la direction de la diversité sociale. Il devra assurer le suivi et la coordination des différentes mesures et proposer des mécanismes de reddition de compte publique devant la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise. Il se penchera également sur le développement social et la lutte à la pauvreté.

La définition du profilage racial est arrimée à celle de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Pour assurer l’efficacité de ce plan, le SPVM fournira une formation adaptée à ses policiers, rendra les équipes de supervision responsables d’encadrer le personnel en matière de profilage racial et social, et optimisera le traitement des plaintes en s’assurant que ce processus est mieux connu et en créant un comité d’analyse du traitement des plaintes de concert avec la commission. « Compte tenu que ce genre de plan stratégique touchant l’aspect humain doit évoluer avec la société, il n’en demeure pas moins qu’il est l’un des meilleurs au Canada », a affirmé Marc Parent, directeur du SPVM.

La STM prend également des engagements touchant l’accès à l’égalité dans l’emploi ainsi que la formation antiraciste et interculturelle des inspecteurs et des employés avec interdiction de faire du profilage racial.

« La tolérance zéro n’est pas là »

Mais pour renouer la confiance avec les communautés culturelles, il faudra aller plus loin, selon le président de la Ligue des Noirs du Québec. « La mise en pratique de la tolérance zéro n’est pas là, c’est ça qui est problématique pour nous. Quand quelqu’un est victime de profilage racial ou social, il n’y a rien en place pour aider ces gens-là », a déclaré Dan Philip aux Actualités CDN.

Dans un communiqué émis le 16 janvier, il demande la création d’une commission indépendante pour examiner des cas et faire les correctifs nécessaires pour protéger les citoyens contre les abus. « C’est difficile d’avoir des changements quand les policiers continuent d’enquêter sur d’autres policiers. De plus, l’escouade Éclipse continue de violer les droits de simples citoyens malgré la modification de leur mission », a-t-il ajouté.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca