Mardi 12 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Le QVAS de NDG Sud-Est
Points saillants du lancement du plan d’action
Article mis en ligne le jeudi 1er décembre 2011

 
Photo: David Chedore, Centre d’écologie urbaine de Montréal

Plan du chemin Upper Lachine

Anne Juillet (Centre d’écologie urbaine de Montréal) : Ce plan est appelé à évoluer et à être adapté aux besoins des résidents et des acteurs du milieu. Tous les acteurs locaux sont invités à s’engager dans le suivi des priorités du quartier et dans les propositions du plan pour que dans quelques années, on puisse dire que notre quartier a changé.

Dominique Sorel (parent à l’origine de la candidature du quartier NDG au projet QVAS): C’est un aboutissement. Il y a eu un élément déclencheur fort. Ma petite fille a été frappée et éjectée de sa poussette sous les yeux de la gardienne. J’ai écrit à l’arrondissement pour faire améliorer la situation. Un an plus tard, jour pour jour, un piéton a été heurté par une voiture en traversant Monkland au coin de la rue où j’habite, et il est mort. Ma conviction s’est renforcée. Le Directeur de santé publique de Montréal se penchait justement sur cette problématique. En 2006, il a présenté un rapport annuel intitulé Le transport urbain, une question de santé. Chaque jour, cinq piétons, dont un enfant, se font frapper par un véhicule. Les accidents ont été cartographiés. C’est un problème réel et répandu. Pourtant, il existe des solutions simples. Les feux de circulation sur Monkland ne sont pas aux normes. Les automobilistes se lancent au feu vert au lieu de donner priorité aux piétons. Le projet QVAS a été lancé pour les enfants, mais les personnes âgées sont aussi vulnérables. Les routes ne sont pas uniquement pour les autos, mais pour tout le monde.

Dominique Barsalou (Conseil communautaire de NDG): Le public a maintenant accès au plan d’action. Le projet se concrétisera en plusieurs années et les coûts dépendront des mesures que nous serons capables de réaliser. Nous sommes fiers de la participation des citoyens et de tous nos partenaires, et de la participation exceptionnelle de Dominique Sorel. Nous espérons que le nouveau comité de suivi formé de partenaires et de citoyens sera à la hauteur du plan. Nous allons faire place aux gens pour qu’ils puissent tisser des liens entre eux.

Halah Al-Ubaidi (urbaniste de formation; directrice générale du Conseil communautaire de NDG) : La première rencontre du comité de suivi sera le 5 décembre. Il y aura beaucoup de changements autour du parc. Les trois mesures annoncées par Michael Applebaum se réaliseront en 2012. Il est important que l’arrondissement puisse financer les travaux.

Louis Brunet (chef de division, urbanisme) : Il n’y a pas encore de fonds prévus au budget pour ce plan. Les propositions qu’il contient sont des intentions, et non pas des actions. Mais ce serait impensable d’implanter ces mesures sans toucher au budget de fonctionnement de l’arrondissement. Ce ne serait pas censé, par exemple, de modifier un conduit l’année prochaine si nous avons prévu refaire tout le trottoir dans cinq ans.

Peter McQueen (conseiller de NDG) : Ce travail est exceptionnel. Par contre, certaines choses vont à contresens dans Saint-Raymond. Les citoyens ont certaines attentes pour que la situation s’améliore sur Girouard, Décarie et Upper Lachine. Il y a aussi un important lien piétonnier sous le tunnel Melrose avec de vieux escaliers qui auront bientôt besoin d’être remplacés. Je demande que l’arrondissement considère la possibilité d’installer des rampes à leur place.

Michael Applebaum: Je tiens à souligner les rôles clés joués par le CÉUM et Mobiligo au cours des derniers mois pour assurer la participation du secteur ciblé, et le rôle des employés spécialisés en urbanisme, en circulation et en sécurité routière en apportant leur expertise et leur soutien au projet. Nous mettrons de l’avant certaines mesures, mais ce n’est pas un projet que nous pourrons réaliser en entier tout de suite. Quand nous ferons des investissements et prendrons des décisions, nous consulterons toujours ce plan avant de faire des travaux de rénovations, de construction et des projets dans le secteur. Il pourra servir non seulement à NDG, mais ailleurs.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca