Lundi 11 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























La Fondation Générations nourrit 6500 enfants
Article mis en ligne le jeudi 20 octobre 2011

 
Photo: Valérie Besson

L’École Notre-Dame-de-Grâce

Créée en 1999, la Fondation Générations est un organisme du Sud-Ouest de Montréal qui offre totalement gratuitement des repas et des collations aux enfants de familles défavorisées.

Chaque jour, grâce à la Fondation Générations, 6500 élèves reçoivent au moins un repas par jour dans 84 écoles desservies principalement dans Notre-Dame-de-Grâce, mais cela peut-être aussi une collation, un sandwich, un jus ou du lait.

Adrian Bercovici, directeur général de la Fondation Générations, explique : « On a remarqué avec les années que de nombreux enfants n’avaient pas accès à des légumes frais donc, dans les repas chauds que nous offrons, nous proposons une salade romaine (et non une salade iceberg) avec d’autres légumes. Dans certaines écoles, des volontaires apprennent aux jeunes à se cuisiner leur propre lunch ».

Mais comme le souligne Marie-José Mastromonaco, la Fondation ne couvre malheureusement qu’une infime partie des besoins des enfants de l’arrondissement et de la Ville de Montréal en général. La commissaire scolaire, qui travaille bénévolement à la Fondation, ajoute qu’actuellement, « 80 % des parents des enfants de l’École Les-Enfants-du-Monde sont en dessous du seuil de pauvreté, et 40 à 50% des enfants de l’École Saint-Luc reçoivent la mesure alimentaire de la CSDM, qui vend des repas à 50 sous. Cette mesure alimentaire sera terminée l’année prochaine parce que la CSDM n’a pas de budget à y consacrer ».

L’année dernière, grâce à la Fondation, 300 enfants ont pu être envoyés dans des colonies de vacances durant 2 semaines. La première semaine avait lieu uniquement en français et la deuxième était vécue de façon bilingue. Ainsi, au moins deux semaines durant l’été, les enfants ne déambulaient pas dans les rues, et certaines mères célibataires pouvaient profiter d’un répit. Adrian Bercovici confirme que « beaucoup de problèmes chez les enfants surviennent après la sortie de l’école. Leurs parents n’étant pas à la maison, car ils travaillent tard, les enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes. Dans la rue, ils fréquentent alors les entrées de métro, et plusieurs risquent de rejoindre des gangs de rue ». La Fondation Générations a donc instauré en tout 20 lieux où les enfants peuvent aller faire leurs devoirs. L’objectif est d’augmenter ce nombre de lieux à 50. « Les policiers du poste de quartier de Notre-Dame-de-Grâce confirment que ces mesures améliorent réellement la situation », affirme Adrian Bercovici.

Marie-José Mastromonaco ajoute que « contrairement à beaucoup d’autres organisations, la Fondation offre totalement gratuitement de la nourriture aux écoliers. Aucuns frais ne sont imputés aux enfants ou à leurs parents. Des milliers d’enfants partent à l’école le matin avec un ventre vide. Les repas ainsi que des paniers de nourriture sont donnés aux familles référées par les écoles, le service de police ou un travailleur social ».

Pour s’autofinancer, la Fondation Générations a deux campagnes de collectes de fonds par an. Au prochain Gala annuel à l’hôtel Regency Hyatt de Montréal, Marie-José Mastromonaco veut amasser 100 000 $ par la vente de billets à environ 250 $ surtout aux entreprises. Le 22 septembre dernier, durant leur « bagel-o-thon », le café St-Viateur Bagel de la rue Monkland a offert toutes ses ventes faites avant 10 h à la Fondation. Le Collège Dawson, pour les soutenir, leur a commandé pour 20 000 $ de nourriture.

[ Valérie Besson ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca