Dimanche 10 décembre 2017  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























De l’argent non réclamé dort dans les coffres
Plusieurs programmes d’aide gouvernementaux demeurent sous-utilisés par la population
Article mis en ligne le jeudi 6 octobre 2011

 
© V. Yakobchuk - Fotolia.com

Trop de contribuables ne vont pas chercher les prestations gouvernementales auxquelles ils ont droit. Résultat, l’argent dort, et personne ne le réclame, rapportait un grand quotidien de Cyberpresse en février dernier.

Certains programmes sont sous-utilisés par la population. Le programme de Sécurité de la vieillesse (PSV) pourrait ainsi profiter à 160 000 aînés admissibles qui ne réclament pas leur pension. Leur prestation pourrait s’élever jusqu’à 6200 $ par année. Près de 1 milliard de dollars par année restent ainsi dans les coffres du gouvernement.

Il y a également 150 000 aînés qui ne reçoivent pas le Supplément de revenu garanti. Une personne à faible revenu qui vit seule pourrait recevoir jusqu’à 7900 $. Pourtant, seulement 41 à 71 % des prestataires retournent le formulaire prérempli que le gouvernement leur envoie pour faciliter la demande.

D’autres programmes fendent l’air, carrément, parce qu’ils sont méconnus. Les familles dont les revenus sont inférieurs à 41 000 $ par année peuvent recevoir jusqu’à 2000 $ par enfant du Bon d’études canadien pour financer les études de leur enfant. Environ 800 000 enfants ne reçoivent pas leur Bon offert par Ressources humaines et Développement des compétences Canada.

Le taux de participation est encore plus faible pour le Bon canadien pour l’épargne invalidité. À peine 8 % des personnes admissibles se sont prévalues de l’aide de 20 000 $ offerte aux familles ayant un enfant handicapé.

Beaucoup de programmes sont disponibles pour les gens invalides, les personnes qui ont leurs parents à charge, les aidants naturels. Mais il faut parfois consulter un fiscaliste pour aller chercher le maximum. Les règles, les processus changent d’un programme à l’autre, il faut faire des demandes séparées, et il n’existe pas de guichet unique.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca