Lundi 18 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Auto en libre-service
L’autopartage à zéro émission débarque à CDN
Les premières voitures électriques en libre-service au Canada débarquent à l’UdeM.
Article mis en ligne le lundi 29 août 2011

 
Photo: Marie Cicchini

Communauto a lancé ses premières voitures électriques en autopartage le 15 août dernier.

Il n’en coûte que 37 $ par année pour entrer dans l’ère de la voiture électrique accessible à tous.

Si ce n’est pas déjà fait, dans les prochains jours deux Leaf de Nissan entièrement électriques seront mises à la disposition des abonnés de la flotte de Communauto à partir du campus de l’Université de Montréal, qu’ils soient membres ou non de la communauté universitaire.

Des bornes de rechargement sont installées dans l’actuel stationnement des cinq voitures d’autopartage. Les deux véhicules promis le 15 août dernier seront peut-être arrivés lorsque vous lirez ces lignes.

L’Université de Montréal favorise les transports actifs et collectifs depuis dix ans. « Nous sommes fiers de contribuer à la toute première flotte de voitures électriques en libre partage au Canada », a déclaré Guy Breton.

Communauto participe en fait à un projet d’électrification des transports au Québec en partenariat avec Hydro-Québec, Nissan Canada, les villes de Québec et de Montréal et la Société Parc-Auto du Québec.

La Leaf de Nissan débarque prioritairement au Québec et le service d’autopartage aura 50 véhicules d’ici 2012. Quinze voitures sont déjà disponibles à partir de 14 stations réparties entre Montréal et le Québec. Communauto aura le plus grand parc de voitures électriques en libre-service en Amérique du Nord. Hydro-Québec offre son expertise et son soutien financier, notamment la mise en place des bornes de recharge.

Tout le monde y gagne

Quatrième producteur mondial d’hydroélectricité, le Québec a tout ce qu’il faut pour stimuler le déploiement des véhicules électriques et se lancer dans l’ère d’une économie moins dépendante du pétrole, selon la ministre Nathalie Normandeau.

Le prix de l’essence qui ne cesse d’augmenter ouvre la voie à l’électrification des transports. Les véhicules électriques sont essentiels à l’atteinte des objectifs de réduction de consommation des produits pétroliers. Le gouvernement veut réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 % d’ici 2020 et offre des subventions de 2 000 $ par véhicule aux organismes d’autopartage.

La Leaf est totalement silencieuse, n’a pas de tuyau d’échappement et se branche également à une prise ordinaire pour se recharger. Elle a une vitesse de 140 km/h et une autonomie d’environ 175 km. Elle est simple à utiliser et toute personne peut soi-même apprendre à la conduire.

Les autres stations Communauto électriques de Montréal se trouvent à l’Ilot Voyageur, au Complexe Desjardins, à Place Ville-Marie, au Centre du commerce mondial, à 1000 De la Gauchetière, à la Maison Productive House, au 1981 McGill, à St-Sacrement et à St-André/Bélanger.

[ Marie Cicchini ]

redaction@lesactualites.ca





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca