Mardi 19 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























La STM répond « non »
Le désaccord sur la navette de la station Villa-Maria est non résolu
Article mis en ligne le jeudi 9 juin 2011

Le Vice-président de la Société de transport de Montréal, Marvin Rotrand, a affirmé que la Société de transport de Montréal (STM) a évalué les idées suggérées par Peter McQueen pour prolonger certaines lignes d’autobus en direction sud pendant la fermeture de la station Villa-Maria.

La STM a effectué une analyse sur les bénéfices et a conclu que les coûts de cette proposition seraient trop élevés, a-t-il expliqué lors de la séance du conseil d’arrondissement le 6 juin dernier. La STM a donc décidé d’aller de l’avant avec la navette.

La navette temporaire est entrée en service plus tôt dans la même journée. La ligne 545 fait une boucle de la station Villa-Maria aux stations de métro Snowdon et Côte Sainte-Catherine à une fréquence de cinq à huit minutes, et ce, jusqu’à la rouverture de la station le 6 septembre prochain.

Au nom des résidants du secteur de NDG, Peter McQueen ne l’entendait pas ainsi. Il avait recommandé à la STM de modifier le plan de transport alternatif pour que la station Vendôme soit également desservie en prolongeant certains circuits d’autobus, mais toutes ses suggestions ont été rejetée.

Le principal reproche à propos de cette navette temporaire, c’est que les usagers des autobus 103 Monkland, 162 Westminster et 24 Sherbrooke qui veulent prendre le métro auront une correspondance de plus dans leur trajet en prenant cette navette à une station fermée.

Peter McQueen a affirmé avoir surveillé les files d’attente à la station Villa-Maria en cette première journée de service, mais il a constaté que l’achalandage était moins important que prévu en après-midi. D’après lui, les usagers se rabattent sur les autres autobus de NDG, en l’occurrence les lignes 102 (Somerled), 104 (Cavendish), 105 (Sherbrooke) et 51 (Édouard-Montpetit), qui desservent d’autres stations de métro.

Le conseiller de Projet Montréal à NDG a demandé publiquement à Marvin Rotrand de s’assurer que la STM met suffisamment d’autobus sur ces circuits. Il entend surveiller les files d’attente à divers endroits au cours de l’été, selon son attaché politique.

« Il ne faut pas oublier que c’est un chantier et que c’est malcommode d’avoir toutes ces correspondances autour d’un chantier où des camions passent occasionnellement et où des barrières ont été érigées pour que les trottoirs soient beaucoup plus étroits, alors il faudra faire plus attention. La dernière chose qu’on veut, c’est un piéton qui fait un pas de trop dans la voie d’un autobus », a-t-il dit.

Les résidents du secteur de Notre-Dame-de-Grâce composent actuellement avec les travaux de canalisation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) qui perturbent la circulation routière pour les automobilistes, autobus et cyclistes près de la station Vendôme.

Selon la STM, les importants travaux effectués par la Ville dans ce secteur rendent impossible la mise en place d’une navette à ses abords. La station n’a qu’une seule entrée et les gens ne peuvent pas circuler pendant les rénovations. Marvin Rotrand a précisé le 3 mai dernier que la STM a l’obligation de transporter sa clientèle de façon sécuritaire.

Le métro Villa-Maria fut inauguré en 1981. La corrosion causée par le sel de voirie transporté par les piétons a contribué au vieillissement prématuré du béton à l’entrée de la station. Les travaux de 2 millions $ planifiés dans le cadre du programme Réno-Système consistent à reconstruire la dalle structurale de l’édicule, ainsi qu’à refaire l’éclairage, les fenêtres et les planchers de la station.

 

[ Marie Cicchini ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca