Mardi 18 juin 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























La culture Yiddish célébrée
Article mis en ligne le jeudi 25 mai 2011

 
Photo: Courtoisie

Bonjour Mr. Chagall

Du 13 au 22 juin a lieu le deuxième festival international du théâtre Yiddish au centre Segal situé au 5170, chemin de la Côte-Sainte-Catherine.

Plus de 80 évènements sont présentés par quelque 150 artistes venus du monde entier. « Ça va être très excitant ! Après le succès de la dernière fois, on sait que ce sera un grand moment à Montréal », se réjouit Bryna Wasserman, directrice artistique du centre Segal et fondatrice du festival. La première édition du festival a eu lieu en 2009, soulignant le cinquantième anniversaire du théâtre Yiddish fondé par sa mère, Dora Wasserman.

Théâtre, cinéma, musique... une diversité d’activités sont proposées au public montréalais. Les organisateurs cherchent à sensibiliser un maximum de personnes, Yiddish ou non. D’ailleurs, pas besoin de connaître la langue puisque les films et performances théâtrales sont traduites. « On s’adresse à ceux qui souhaitent explorer une nouvelle culture. La langue est une composante importante d’une culture, c’est un moyen d’apprendre des autres », poursuit Mme Wasserman.

Célébrer la culture Yiddish est le but premier de ce festival. « Ce festival est une occasion de connecter tous les juifs du monde, mais nous voulons d’abord célébrer la culture et la langue Yiddish. » Principale langue parlée par la population juive jusqu’à la moitié du 20e siècle, le Yiddish a été pratiquement exterminé lors de la Seconde Guerre mondiale.
« C’est une langue menacée aujourd’hui », confirme la directrice artistique, mais nous sommes là pour dire que le Yiddish est toujours vivant ! »

Depuis presque 20 ans, Bryna Wasserman est très présente sur la scène culturelle montréalaise. Fondatrice du festival, elle y participera pour la dernière fois. « Je quitte Montréal pour New York en juillet, mais j’espère que cet évènement va continuer. » Pour cela elle compte sur le talent des jeunes artistes. « C’est le moment de laisser la place à la nouvelle génération, mais c’est certain que je reviendrai voir ce qu’ils proposeront. »

[ Maxime Dubois ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca