Mardi 19 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Infrabec plie bagage
Article mis en ligne le jeudi 25 mai 2011

 
Photo: Les Actualités

L’entreprise Infrabec qui devait parachever les travaux des conduites d’égout ce printemps sur le chemin de la Côte-des-Neiges est en faillite.

Les administrateurs de la compagnie, Lino et Giuseppe Zambito, ont été inculpés, ce qui a retardé plusieurs chantiers d’infrastructure de la grande région de Montréal ce printemps.

La faillite d’Infrabec n’entraînera pas de coûts supplémentaires pour la Ville, ni pour le Ministère. La Ville avait prévu le versement d’une caution pour faire face à des imprévus, comme une faillite. De nouveaux entrepreneurs on repris le travail cette semaine.

La compagnie d’assurance de Lino Zambito a trouvé un entrepreneur, TGA, pour terminer les travaux, qui comprennent la reconstruction de chambres de vanne sur le Chemin Côte-des-Neiges, entre Édouard-Montpetit et Piedmont.

Selon Philippe Sabourin, relationniste des Affaires publiques de la Ville de Montréal, les travaux à compléter sur le chemin de la Côte-des-Neiges comprennent la reconstruction de sept chambres de vanne, à sept intersections différentes. Durant les travaux, seule la circulation en direction sud sera maintenue sur le chemin de la Côte-des-Neiges. Les automobilistes circulant en direction nord seront redirigés vers l’avenue Decelles.

Les travaux du côté nord-est de l’intersection Côte-des-Neiges et Swail sont sous la responsabilité de la Commission des services électriques de Montréal. À défaut d’être complétées d’ici la rentrée scolaire, les interventions suivantes pourraient être réalisées (en tout ou en partie) en 2012 : réfection des parties de trottoirs, aménagement des saillies pour sécuriser la circulation des piétons à certaines intersections, et le pavage de la chaussée dans le secteur du chantier.

Rappelons que le 3 février dernier, l’escouade Marteau a arrêté les dirigeants d’Infrabec ainsi que la mairesse de Boisbriand, Sylvie St-Jean, et deux employés de la firme-conseil, Roche et BPR. Un autre ancien maire de Boisbriand, Richard Poirier, a été arrêté quelques semaines plus tard. Ils sont accusés de collusion pour partager des contrats de la municipalité.

La Banque HSBC a réclamé le remboursement de prêts totalisant plusieurs millions de dollars et Infrabec s’est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers au début de mars.

Environ 130 employés ont perdu leur emploi, et plusieurs sous-traitants avaient soumis des factures.

Selon Lino Zambito, la compagnie s’est retrouvée en situation précaire parce que la Banque HSBC aurait « réagi trop vite ».

[ Marie Cicchini ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca