Mercredi 18 septembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Le festival nord africain bat son plein
Article mis en ligne le jeudi 31 mars 2011

 
Photo: Marie Cicchini

L’artiste peintre et journaliste Miloud Chennoufi

Le Festival culturel nord africain de Montréal bat son plein à la Maison de la culture de Côte-des-Neiges.

Miloud Chennoufi, spécialiste de l’œuvre de M’Hamed d’Issiakhem (1928-1985), a captivé l’auditoire le 24 mars dernier. Ses connaissances approfondies et sa technique ont fait honneur au peintre exceptionnel de l’Algérie. Leyla Rahmouni a été particulièrement touchée par l’érudition et l’aisance du conférencier.

L’Écorché vif, l’exposition centrale du 3e Printemps culturel nord africain de Montréal, fait écho à l’œuvre d’Issiakhem, peintre algérien majeur de la seconde moitié du XXe siècle et fondateur d’un élan artistique sans précédent. L’installation, les peintures à l’huile, la murale et la collection d’œuvres d’un collectif d’artistes, rendent hommage à ce pionnier.

« Ce qui m’intéresse dans Issiakhem, c’est la thématique de la maternité, qui est très présente chez lui et qui me parle étant donné le respect très profond que j’ai pour ma propre mère, une mère traditionnelle qui a élevé sept enfants pratiquement seule et à qui je voue une admiration très profonde. À travers Issiakhem, j’ai vu la possibilité de la représentation de cette émotion sur un tableau. La maternité et le rapport à la mère est le thème dominant de la peinture que j’essaie de faire. Vous verrez très souvent une mère en habit traditionnel avec des enfants. Le visage féminin qui apparaît souvent dans mes toiles, c’est souvent celui de ma propre mère », explique Chennoufi, un artiste peintre et journaliste qui vient d’une société patriarcale où les femmes ont toujours besoin de lutter pour exister.

Un finissage en présence des artistes est prévu le samedi 2 avril à 14 h, suivie à 15 h d’une projection du film du réalisateur Fawzi Sahraoui sur la vie d’Issiakhem. L’exposition se poursuit jusqu’au 10 avril.

La 3e édition du Maghreb du livre de Montréal sera lancée le 4 avril à la Librairie Olivieri. Cette année, le Maroc est à l’honneur. Le programme de la mini foire du livre prévoit une sélection spéciale de livres, des événements, des éditeurs et des auteurs venus spécialement du Maroc et d’ailleurs.

Une soirée maghrébine est prévue le 4 avril. Elle débute par un cocktail à 18 h avec musique et cornes de gazelle. À 19 h, les auteurs Salah Beddiari, Nassira Belloula, Salah Benlabed, Sofia Benyahia, Rachid Benzine, Aziz Farès et Mohamed Nedali se relaieront pour faire la lecture de certains passages sélectionnés de leurs œuvres.

Le 6 avril, une causerie avec Rachid Benzine, auteur des Nouveaux penseurs de l’islam (éd. Albin Michel), à 19 h, est au programme pour discuter du rôle de l’islam moderne dans les révolutions populaires.

Bon festival!

[ Marie Cicchini ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca