Dimanche 17 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























L’Aragon Queen-Mary
Des commerçants envisagent des poursuites
Article mis en ligne le jeudi 17 mars 2011

 
Photo: Marie Cicchini
La moitié des condominiums de l’Aragon Queen-Mary sont déjà vendus.

Le comité Snowdon pour la défense de la diversité ethnique de la rue Queen-Mary a tenu récemment sa deuxième rencontre et entendait poser des questions aux élus lors de la prochaine séance du conseil d’arrondissement.
Une pétition de 700 signatures a déjà été présentée contre le projet de Lev Development Inc. à la séance du conseil d’arrondissement du 7 février, et la pétition continue d’accumuler des signatures.

Au mois de décembre, l’arrondissement étudiait une demande de dérogation mineure de 1,5 m pour augmenter la hauteur du bâtiment actuel. Selon le site Web de l’Aragon Queen-Mary, le bâtiment actuel de deux étages ferait place à un bâtiment de quatre étages avec 33 condominiums qui se vendent 310 000 $ par unité de deux chambres à coucher, et des espaces commerciaux au rez-de-chaussée.

Mais le dossier a été retiré de l’ordre du jour de la séance du conseil d’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce et n’était pas à l’ordre du jour de la dernière séance du conseil, le 7 février.
Le journal a tenté en vain de joindre le propriétaire actuel Allan Hitelman, et le promoteur de Lev Development. Selon le directeur des communications Michel Therrien, le propriétaire est dans son droit et peut faire ce qu’il veut avec son bâtiment. En revanche, le public aura l’occasion de se prononcer lorsqu’il y aura des séances de consultation publiques annoncées dans les journaux. L’arrondissement tiendra compte des inquiétudes exprimées par les citoyens au moment opportun, a expliqué le directeur d’arrondissement Stéphane Plante.

Certains commerces n’ont pas reçu de renouvellement de bail et préfèrent tourner la page. Le « chef Kevin », propriétaire du restaurant japonais Queen Sushi, a été évincé après l’échéance de son bail et Joris Robin l’a aidé à réaménager dans un espace commercial deux fois plus grand, mais deux fois plus cher au 5171, avenue du Parc. « On faisait de bonnes affaires à Côte-des-Neiges. On était bien connus, on avait beaucoup de clients, mais maintenant, ce n’est pas évident », décrie le nouveau gérant. Selon lui, certains commerçants ont douté jusqu’au bout que le propriétaire allait les évincer pour faire une « tour à condominiums ». Le réveil a été brutal. L’huissier était arrivé de bonne heure le 20 août avec des hommes costauds et un camion. Le local est maintenant occupé par le bureau des ventes. D’immenses affiches publicitaires recouvrent la totalité des baies vitrées.

Mais d’autres commerçants ne l’entendent pas ainsi. Au moment d’écrire ces lignes, le fleuriste Clove est en train de déménager en raison du non-renouvellement du bail de son commerce de 400 000 $. M. Moon entend déposer une plainte pour les pertes subies si la démolition ne va pas de l’avant.

Les autres commerçants ont reçu un avis d’éviction définitif en avril 2010, et ils ont jusqu’au 30 avril prochain pour libérer leur local. « Un avocat nous a dit que l’avis d’éviction est illégal sans le permis de démolition. J’ai demandé qu’on me montre le permis, et je ne l’ai toujours pas reçu », affirme Kristina Yotis, propriétaire depuis 30 ans du restaurant grec Rodos.

Le bureau de ventes du promoteur assure aux clients que la construction des condominiums débutera ce printemps et s’achèvera dans un an. Zhanna Schnayder a versé un acompte à un notaire en attendant. Elle est sûre que seul un cas de force majeure pourrait empêcher le projet. Selon elle, le promoteur a déjà vendu la moitié des condos projetés grâce à un vaste battage publicitaire. « Le bâtiment est vieux et il faut une restauration complète ou une démolition. Les commerçants répandent des racontars pessimistes parce qu’ils ont investi beaucoup d’argent en rénovations et que le promoteur ne leur permet pas de garder leur espace loué si le projet ne va pas de l’avant », dit-elle.

[ Marie Cicchini ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca