Lundi 11 novembre 2019  
Depuis JANVIER 2013, les Actualités dispose d'un nouveau site. Pour y accéder, rendez-vous sur www.lesactualites.ca



























Bruyant accueil pour Turcot
Article mis en ligne le jeudi 17 février 2011
 
Photo Nicolas Laffont
Mobilisation Turcot est mécontent du maquillage opéré sur le « nouveau » projet.

Malgré l’absence des élus, c’est une foule attentive qui a assisté à la présentation du projet, du ministère des Transports du Québec (MTQ), de reconstruction de l’échangeur Turcot le 31 janvier dernier.

Le projet de 3 milliards de dollars avait reçu l’appui de la Ville de Montréal quelques jours auparavant. Cette dernière version du projet présentée à la population prévoit notamment la destruction d’une centaine de logements.

Québec solidaire et Mobilisation Turcot avait appelé à venir manifester en masse et bruyamment pour montrer leur désaccord : promesse tenue ! Même si Amir Khadir et Françoise David n’étaient pas présents, ils étaient plusieurs dizaines de manifestants à accueillir les citoyens qui assistaient à cette séance d’information au CRCS Saint-Zotique.

Les représentants du MTQ Bernard Caron, directeur, Alain-Marc Dubé, directeur du bureau de projet et Anne Pelletier, directrice adjointe au bureau de projet ont entendu les doléances des citoyens qui ne sont pas contre le projet, mais le veulent autrement, en concertation avec la population concernée. Les citoyens se sont armés de patience pour pouvoir poser leur question aux fonctionnaires présents. Certains ont patienté dans la file pendant quatre heures.

« Cela fait trois ans maintenant qu’on vous donne nos opinions sur ce projet et vous ne nous écoutez pas. Pourquoi est-ce que vous le feriez maintenant ? », a ironisé une citoyenne.

« Les élus brillent par leur absence ce soir. Vous n’êtes pas des élus, mais il y a tellement de mensonges […] que vous devez en prendre la responsabilité », a lancé un autre citoyen.
Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, s’est d’ailleurs lui aussi dit étonné de ne pas voir un seul élu lors de cette présentation aux citoyens.

« Pourquoi construire la même chose en plus gros ? », a dit Emilie, 7 ans. La fillette a remis des dessins « l’école est polluée » à Bernard Caron. Elle aura 14 ans lorsque la reconstruction du complexe Turcot sera terminée. Le ministère construira le nouvel échangeur tout en maintenant l’ancien en service afin de minimiser l’impact des travaux sur la circulation. Les inconvénients pour les citoyens seront nombreux, mais nécessaires. « On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs! », a laissé entendre le directeur du bureau de projet.

Mobilisation Turcot a renvoyé l’ascenseur lorsque les manifestants se sont rassemblés quelques jours plus tard devant la résidence du maire de Montréal au Sanctuaire du Mont-Royal. « Le ministère des Transports du Québec nous dit qu’on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs, alors on ne voit pas pourquoi le maire n’aurait pas sa part d’œufs cassés lui aussi ».

La mise en service graduelle du nouveau Turcot se fera en 2017 et la mise en service définitive en 2018. Les travaux préparatoires devraient commencer dès cette année.

[ Nicolas Laffont ]





Accueil | Westmount | Côte-des-neiges Notre-Dame-de-Grâce | Annuaire
Copyright © Tout droits réservés 2007. www.lesactualites.ca